Publié dans Petite maison d'édition, Service presse

Allô, ici bonheur ! par Maud Onrubia

« « Voulez-vous connaître la vérité sur les Johnson ? » est une question qui obsède Nina Vega, une jeune écrivaine, depuis un mystérieux appel reçu au beau milieu de la nuit. Pleine d’inspiration et désireuse d’en savoir plus, elle décide de rédiger l’histoire de Sofia et Lucas Johnson, un couple énigmatique ayant défrayé la chronique à des nombreuses reprises sans que personne ne parvienne à démêler le vrai du faux. Entre amour, paillettes et famille, Nina va tenter de percer le mystère qui entoure ce couple, et découvrir qui se cache réellement derrière son interlocuteur… »

Editions Vérone

J’ai eu du mal à m’accrocher à l’histoire, le début est très longuet, a contrario sur le reste du livre, les années défilent à la vitesse de la lumière. Cela n’a évidemment en rien aidé ma lecture.

Un point positif est le couple Lucas Sofia, leur amour bien que déchirant est bien ficelé, c’est la raison qui m’a fait rester jusqu’au bout. Par certains côtés le mélange amour et mystère est bien choisi, nous sortons des sentiers battus, un peu de piment en plus dans l’intrigue.

Si les 2 personnages principaux étaient très bien menés, la multitude d’autres étaient brouillons, je me suis perdue à plusieurs reprises à essayer de comprendre.

La plume de l’auteur est agréable avec un style bien à elle, à voir sur une intrigue qui ferait plus de 200 pages ce que cela peut donner.

PS : je remercie les éditions Vérones pour la découverte

Aurevy

Publié dans Petite maison d'édition, Service presse

UMA par Laura IAPADRE

« Il y a quelque chose de magique en Inde, une force naturelle imprenable qui ne s’explique pas. L’eau, la terre, l’air, les éléments se complètent et vous libèrent. L’Inde a cette puissance étonnante qui pousse à se décentrer pour finalement trouver un équilibre nouveau. »
Alors qu’elle s’apprête à partir en Inde pour un poste de stagiaire au sein de l’Alliance française de Chennai, Léna, vingt-quatre ans, vit une rupture douloureuse et brutale. Bouleversée par ce pays qui l’étonne, l’émeut autant qu’il la porte, elle va progressivement donner un sens à son histoire auprès des Indiens qui l’accompagnent sur son chemin.

Instagram

J’ai beaucoup aimé la couverture avec ses couleurs pastel qui sont douces, elles ont permis de mettre un peu de gaieté dans un début de lecture pas forcément joyeux. Léna se relève difficilement d’une rupture amoureuse, celle-ci à du mal à passer.

La plume de l’auteur est très légère, elle est agréable, elle allège certains passages de cette lecture. Le livre est séparé en thématique non par chapitres qui se suivent, j’aurais préféré un récit qui se suit.

Je me suis souvent demandé l’après de chaque chapitre, avoir plus d’informations. Le message transmis lui est beau, il est fort puissant, la recherche et la reconstruction de soi. Ce n’est pas un chemin facile à parcourir !

Il y a un passage ou on parle d’un chat, ce qui est un sujet sensible à mon cœur, nous restons bien entendu sur notre faim, on ne sait pas la suite. J’ai eu du mal à comprendre l’intérêt du titre UMA, le nom d’un personnage qui arrive assez tardivement.

Je trouve dommage d’utiliser un nom qui arrive plus loin, alors qu’il y a tant de choses que nous apprenons avant cela. Ce voyage en Inde est plaisant, on apprend toujours énormément de leur culture bonne ou mauvaise mais ce pays apporte toujours des choses.

Ma lecture fut fort agréable même si j’aurais aimé plus d’informations et de dialogues !

Ps : Je remercie les éditions Véronne pour cette découverte

Aurevy