Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Miss Fallonbeat par Dauran Marek

« « Il était une fois le transparaître. Il était une fois le gloss, les paillettes et les talons de douze centimètres. »
Dans cette fiction décalée à l’écriture spontanée, le narrateur vous entraîne dans l’univers transgressif LGBTQ.
Un tueur en série sévit dans le monde de la nuit.
En complète immersion pour les besoins de son investigation, Alex Hirsche, officier de police judiciaire, découvre la réalité nue, crue, parfois violente d’un groupe de personnes transgenres hautes en couleur, attachantes et aux personnalités troubles.
À travers le quotidien de Miss Fallonbeat, Marylin, Line De Mire, Claudia, découvrez tout ce qui se dissimule derrière le fun, le superficiel, les paillettes et autres apparats.
Vous risquerez-vous à suivre l’inspecteur Hirsche dans cette aventure et à perdre un peu de votre innocence ? »

Facebook

Dans cette lecture j’ai accroché à certaines parties et détesté d’autres. J’ai adoré l’approche que nous avons sur les personnages Transgenre. Nous apprenons que leur façon d’être n’est qu’une échappatoire pour se sentir libre et balayer les obstacles et rejets qu’ils subissent à longueur de temps.

Une chose est sûre, les refuges de nuit et les protagonistes sont hauts en couleur, cela fait du bien dans un récit très sombre. Ce que j’aime c’est le respect de l’auteur pour ce groupe d’amis, ils les laissent faire leur choix. Il n’est pas dans la caricature, ni dans l’excès ou le jugement. Ce que j’ai le moins aimé dans ce livre, c’est le thriller en lui-même, je sais je suis un cas désespéré, je n’accroche jamais ce type de roman.

Pour vous donner un exemple, l’inspecteur chargé de l’enquête fait une infiltration, pour résoudre ces meurtres. Je l’ai préféré défiant sa propre conscience et ses principes que de le voir gérer son enquête. La fin est très surprenante, je n’aurais pas trouvé le coupable par moi – même, l’intrigue a été bien pensée et les indices laissaient entrevoir plusieurs possibilités. C’est ce qui donne une bonne histoire, si c’était trop facile ou serait l’intérêt de le lire jusqu’au bout.

Pour les âmes sensibles, ne vous attendez pas à une histoire romantique, cet ouvrage n’est pas pour vous. Pour les adeptes des Thriller / Polar allez y les yeux fermés sauf si l’univers coloré des Transgenre vous effraie !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Rien de grave, je t’assure par Jean-Luc Rogge

« Adeline, la cinquantaine, deux enfants, en couple avec Pascal, s’accommode parfaitement de son existence monotone de petite-bourgeoise provinciale.
Un jour, toutefois, une révélation inattendue ébranle profondément les certitudes de la mère de famille.
Peu après, Adeline disparaît.
Dès lors, les questions se posent et les masques tombent.
Puis, les événements s’enchaînent et les rebondissements se multiplient.
Les drames surgissent ; la mort rôde.
Toute une famille est subitement entraînée dans un tourbillon insensé dont chaque membre, à sa manière, devra tenter d’échapper.
Toutefois, quoi que l’on décide, quoi que l’on fasse, rien ne s’arrête jamais ! Rien de grave, je t’assure : le récit palpitant d’une intrigue familiale aux allures de thriller.
« 

Qui est Jean – Luc Rogge ? Né en Belgique, mais avec une ascendance tant flamande que française, j’ai vécu de nombreuses années dans une rue située à quelques pas de la frontière franco-belge. Opposé aux clivages nationaux, source continuelle de conflits, j’aime me considérer comme un simple citoyen du monde.
Avide, depuis ma plus tendre enfance, de rêves et d’évasion, j’ai trouvé, très vite, grâce à la littérature, le moyen d’échapper à la monotonie de l’existence et de découvrir ainsi mille et un univers, de vivre une multitude de vies.
Depuis 2013, j’ai publié, en autoédition, six recueils de nouvelles, genre que j’aimerais voir revalorisé chez nous, et un roman.

Site web

Ceci est un roman drame familial sur fond de thriller, un genre que je n’affectionne pas vraiment, mais je donne toujours sa chance à chaque auteur. Le livre est séparé en deux parties, la première est centrée sur une disparition et la deuxième est plutôt la reconstruction suite aux révélations.

La plume est belle avec une histoire rythmée, elle se lira rapidement pour les fans du genre. Maintenant ce qui m’a perturbée dans ce livre c’est la noirceur de cette famille. On part d’une famille dites « ordinaire » mais on se retrouve au milieu de secrets révélés sans cesse.

On passe par tous les drames possible et imaginable, cela fait un peu trop pour une seule famille, ou alors celle-ci a vraiment la poisse. On a énormément de mal à s’y retrouver, ce qui peut gâcher le fait de lire le récit.

Il aurait peut-être fallu séparer en deux tomes différents pour 2 familles distinctes. Je suis persuadée que ce livre trouvera son public.

Ps : Merci à l’auteure pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 4 Jade par Laura Wilhelm

« Le procès de Jennifer approche et Jade est en proie aux doutes.
Elle réapprend à vivre et à aimer malgré les nombreuses crises d’angoisse dont elle est victime. Seulement, la haine et la rage qu’elle ressentait dans son ancienne vie pourrait bien refaire surface quand les secrets se réveillent !
Arrivera-t-elle à faire abstraction du passé pour aller de l’avant ou retournera-t-elle dans ses travers ? « 

Avis Souvenirs Introuvables Tome 1 : Jade

Avis Souvenirs Introuvables Tome 2 : Antoine

Avis Souvenirs Introuvables Tome 3 : Vanessa

Nous voici revenu pour ce tome 4 qui se recentre sur Jade, il se déroule après les événements. Jade reste traumatisé de ce qui lui est arrivé, elle devient paranoïaque, surtout à l’approche du procès. Nous avons des révélations chocs pendant ce temps, les souvenirs reviennent à notre héroïne qui ne comprend pas pourquoi elle était si cruelle avec ces gens.

Sa relation avec Julien s’intensifie, celui – ci essaie de l’aider a vivre de nouveau normalement et a reprendre le parapente. On en apprend un peu plus sur Maël qui a été laissé sur le côté sur les livres différents. Quant à Jennifer, elle n’a pas dit son dernier mot pour laisser sa proie en paix. Pendant le procès je n’ai pas eu l’impression qu’Antoine était vraiment présent pour la soutenir, je pense que ça aurait été intéressant.

On finit par comprendre aussi pourquoi sa relation avec ses parents n’est pas au beau fixe, on apprend l’existence Alan dont on ne sait pas grand chose.

J’ai aimé ce livre autant que les autres, la plume est toujours agréable !

Ps : Merci à l’auteur pour cette lecture

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 3 Vanessa par Laura Wilhelm

« Vanessa est une jeune femme qui vit dans l’ombre de ses amies, en particulier dans celle de Jade, la reine de la Fac. Petite brune aux cheveux longs, son joli minois n’a pas l’air de faire oublier les autres ses nombreux kilos en trop. Constamment perchée sur ses talons, Vanessa tente désespérément de compenser ses complexes par un gros sens de l’humour et une carapace en béton armé. Mais ça… c’était avant que sa vie ne bascule de façon irréversible. « 

Avis Souvenirs Introuvables Tome 1 : Jade

Avis Souvenirs Introuvables Tome 2 : Antoine

Nous voilà de retour pour un nouveau point de vue qui se déroule avant les événements de Jade. Cette fois-ci c’est de Vanessa qu’il sera question. Elle est détestable à souhait vu ce qu’elle a fait, mais ce n’est pas si simple, elle a des circonstances atténuantes. L’auteure ne pouvait pas juste la cataloguer en « fille méchante, jalouse ».

Vanessa est juste une fille qui n’a pas confiance en elle, qui donne une image fausse d’elle-même. Elle est vulnérable et manipulable, ce qui va lui causer bien du tort. Pourtant sa rencontre avec Elyna, qui au départ est extérieure à l’histoire, c’est une bouffée d’air pour elle. Dommage qu’elle aussi tombe dans le piège en détestant Jade sans même la connaître.

J’avoue elle est allée un peu loin la demoiselle Jade. Ce qui me manque dans ce tome c’est l’après accident, quand ils n’ont plus eu de nouvelles de Jade ce que ça a créé dans leur tête, les réactions etc, ça aurait été intéressant à savoir. Es ce qu’il y a eu un semblant de remords ou non ?

La plume est toujours aussi agréable, le style ne chancelle pas, ça se lit tout seul !

Ps : Merci à l’auteur pour la lecture

Aurevy

Publié dans Non classé

Souvenirs Introuvables Tome 2 Antoine par Laura Wilhelm

« Antoine est un homme de vingt-six ans au passé douloureux mais qui a su se reprendre en main et se tracer un bel avenir.
Ce n’est qu’après un tragique événement qu’il va découvrir l’existence de sa sœur : Jade Beaumont.
Entre omissions et demi-vérités, il fera tout pour se rapprocher d’elle, quitte à s’éloigner de la personne qui a le plus d’importance dans sa vie… quitte à devenir quelqu’un qu’il n’est pas. Attention aux jeux dangereux … À vouloir voler trop près du soleil, on finit par se brûler les ailes ! »

Avis Souvenirs Introuvables Tome 1 : Jade

Ce deuxième tome est centré sur Antoine, avant sa rencontre avec Jade et les derniers événements qui ont été marquants pour la jeune femme. On y découvre sa vie à lui, qui est tout aussi chaotique.

J’aime voir les personnages sous un autre angle, c’est tellement intéressant d’essayer de les comprendre. On y apprend sa relation tumultueuse avec Léa sa compagne qui est une boule d’énergie ambulante mais aussi très compréhensive. J’aurais aimé plus d’interactions entre lui et les parents de Léa, avoir leur point de vu sur les événements, rencontre etc. On y voit le désir d’Antoine de découvrir qui il est, ainsi qu’une vengeance qu’il veut mettre en pratique contre son père.

Sa rencontre avec Jade est un peu particulière, il découvre une jeune fille complexe sous une carapace, un peu comme lui, ils ne s’attendaient sûrement pas à ça. Ils ont besoin l’un comme l’autre de cacher leur vie d’avant.

Ce livre de petite taille se dévore très facilement, ce qui donne envie de voir la suite !

Ps : Merci à l’auteur pour cette opportunité

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 1 Jade par LAURA WILHELM

« Jade est une brillante étudiante en journalisme, elle a 25 ans et ne veut aucun homme dans sa vie. Sauf que … elle ne se souvient de rien !
Totalement amnésique suite à un accident de parapente qui aurait pu la tuer, elle décide de réintégrer son ancienne vie. Elle va découvrir des facettes d’elle-même qu’elle va détester et fera tout pour retrouver ses souvenirs.
À ses risques et périls… »

Site Web

Avis AZMEL Tome 1

Pour ce premier tome, je n’ai pas lu le résumé au préalable, je comprenais juste que des souvenirs allaient être perdus, sûrement à cause d’un traumatisme, je ne m’étais pas trompé !

A la base je ne suis pas Thriller pour un sous, mais je me suis laissée séduire par la lecture, le livre est court ce qui amène l’auteure à aller à l’essentiel, ce qui est très plaisant. J’ai beaucoup aimé cette non envie de Jade à retrouver celle qu’elle était, même si la vie en a décidée autrement. Le personnage de Julien est attachant mais aussi assez intriguant j’aimerais connaître ses pensées à lui aussi, sur sa rencontre avec elle et tout le reste. Antoine lui est une personne qui a un gros défaut, la communication il ne connaît pas, parler aux gens c’est compliqués, ça aurait évité pas mal de problèmes s’il avait un peu raconté sa vie aussi.

Dans ce livre nous allons de révélations en révélations puisque nous ne connaissions pas Jade avant, on apprend au fil de l’eau et de ses souvenirs. Les relations qu’elle a pu avoir s’en ressentent avec ses parents ou encore Vanessa qui est un peu particulière comme « meilleure amie ». Avec tout ce qu’on apprend on pourrait en détester plus d’un, pour ma part je n’ai pas envie puisque nous ne savons pas ce qu’ils traversent à côté.

Par contre Jade vit en quelques mois ce que certaines personnes vivront en 5 ans ou jamais, vrai série tv avec tous ces rebondissements. Ce qui m’a manqué dans ce livre c’est la non exploitation de l’amour de Jade pour la photographie, ça aurait été un plus pour le personnage. La plume de l’auteure est toujours aussi agréable.

Ps : Merci à l’auteur pour cette opportunité

Aurevy