Publié dans Auto édition, Service presse

La Vieille Fille et le Viking par Jennifer Joffre

« Que feriez-vous face à un Viking ? C’est la question à laquelle est confrontée Mathilde, assistante en études nordiques à la faculté de Caen, lorsqu’une expérience tourne mal sous ses yeux. Elle fait le choix de sauver Faraldr, qui se retrouve alors projeté de 963… en 1866 ! Si Mathilde est ravie de cette occasion d’en apprendre plus sur l’époque de ce Viking, l’Empire français et son armée ne le voient pas du même œil. Aidés d’un chevaleresque militaire et d’une mécanicienne qui n’a pas la langue dans sa poche, ils s’engagent alors dans une folle équipée – et Odin seul sait jusqu’où celle-ci va les mener… »

Qui est Jennifer Joffre ? Quand elle était petite, elle inventait les univers dans lesquels se déroulaient les jeux de la cour de récré. Tombée très tôt dans la fanfiction, elle a passé son adolescence à écrire des histoires. Il lui faudra des années pour apprendre à les mener à leur terme ; elle se découvrira également une passion pour les langues et exercera un temps que traductrice… avant de revenir à ses premières amours.

Site Web

C’est un roman surprenant qui nous est livré là, j’ai été agréablement surprise par la tournure du livre. La plume est très fluide et le récit n’est pas lourd, heureusement car 500 pages ce n’est pas facile à ingurgiter. Ne vous découragez pas au nombre de chapitres impressionnant, il en vaut vraiment la peine.

Les personnages ont été bien crée, ils ont assez de profondeur pour suivre toute leur épopée. On le sent que chacun a eu une vie avant et qu’ils essaient de composer avec les autres. Je les ai tous trouvé attachant avec leur gaffe et leurs discussions à trois cordes.

C’est une aventure historique qui vous fera traverser plusieurs pays, le rythme est très soutenu. Après des choses m’ont manqué dans ce récit, l’évaporation du Professeur Martel et Monford, il aurait pu être plus présent. L’acceptation trop rapide de Farald dans son nouvel univers, je trouve qu’il est trop vite résigné par ce qui lui arrive, il aurait pu être plus combatif ! A la fin j’aurais souhaité un glossaire ou autres pour avoir des informations complémentaires sur des termes utilisés ou de l’histoire.

Le roman vous feras voyager, je dirais même planer ! C’est un bon moment à passer si vous rêvez d’aventure ! Il s’agit d’un premier tome, l’aventure ne fait que commencer. J’ai un véritable coup de coeur pour la couverture, le concept est bien trouvé.

Ps : Merci à l’auteure pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 4 Jade par Laura Wilhelm

« Le procès de Jennifer approche et Jade est en proie aux doutes.
Elle réapprend à vivre et à aimer malgré les nombreuses crises d’angoisse dont elle est victime. Seulement, la haine et la rage qu’elle ressentait dans son ancienne vie pourrait bien refaire surface quand les secrets se réveillent !
Arrivera-t-elle à faire abstraction du passé pour aller de l’avant ou retournera-t-elle dans ses travers ? « 

Avis Souvenirs Introuvables Tome 1 : Jade

Avis Souvenirs Introuvables Tome 2 : Antoine

Avis Souvenirs Introuvables Tome 3 : Vanessa

Nous voici revenu pour ce tome 4 qui se recentre sur Jade, il se déroule après les événements. Jade reste traumatisé de ce qui lui est arrivé, elle devient paranoïaque, surtout à l’approche du procès. Nous avons des révélations chocs pendant ce temps, les souvenirs reviennent à notre héroïne qui ne comprend pas pourquoi elle était si cruelle avec ces gens.

Sa relation avec Julien s’intensifie, celui – ci essaie de l’aider a vivre de nouveau normalement et a reprendre le parapente. On en apprend un peu plus sur Maël qui a été laissé sur le côté sur les livres différents. Quant à Jennifer, elle n’a pas dit son dernier mot pour laisser sa proie en paix. Pendant le procès je n’ai pas eu l’impression qu’Antoine était vraiment présent pour la soutenir, je pense que ça aurait été intéressant.

On finit par comprendre aussi pourquoi sa relation avec ses parents n’est pas au beau fixe, on apprend l’existence Alan dont on ne sait pas grand chose.

J’ai aimé ce livre autant que les autres, la plume est toujours agréable !

Ps : Merci à l’auteur pour cette lecture

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 3 Vanessa par Laura Wilhelm

« Vanessa est une jeune femme qui vit dans l’ombre de ses amies, en particulier dans celle de Jade, la reine de la Fac. Petite brune aux cheveux longs, son joli minois n’a pas l’air de faire oublier les autres ses nombreux kilos en trop. Constamment perchée sur ses talons, Vanessa tente désespérément de compenser ses complexes par un gros sens de l’humour et une carapace en béton armé. Mais ça… c’était avant que sa vie ne bascule de façon irréversible. « 

Avis Souvenirs Introuvables Tome 1 : Jade

Avis Souvenirs Introuvables Tome 2 : Antoine

Nous voilà de retour pour un nouveau point de vue qui se déroule avant les événements de Jade. Cette fois-ci c’est de Vanessa qu’il sera question. Elle est détestable à souhait vu ce qu’elle a fait, mais ce n’est pas si simple, elle a des circonstances atténuantes. L’auteure ne pouvait pas juste la cataloguer en « fille méchante, jalouse ».

Vanessa est juste une fille qui n’a pas confiance en elle, qui donne une image fausse d’elle-même. Elle est vulnérable et manipulable, ce qui va lui causer bien du tort. Pourtant sa rencontre avec Elyna, qui au départ est extérieure à l’histoire, c’est une bouffée d’air pour elle. Dommage qu’elle aussi tombe dans le piège en détestant Jade sans même la connaître.

J’avoue elle est allée un peu loin la demoiselle Jade. Ce qui me manque dans ce tome c’est l’après accident, quand ils n’ont plus eu de nouvelles de Jade ce que ça a créé dans leur tête, les réactions etc, ça aurait été intéressant à savoir. Es ce qu’il y a eu un semblant de remords ou non ?

La plume est toujours aussi agréable, le style ne chancelle pas, ça se lit tout seul !

Ps : Merci à l’auteur pour la lecture

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Magdanaëlle James, tome 2 : Libération de M.G Groenwont

« Quelques mois après les récents événements. Magdanaëlle est toujours retenue par la succube Livia qui compte bien se servir d’elle pour arriver à ses fins : retrouver Maximilien, l’ancien Maître des démons disparu depuis des années.
Tandis que la jeune humaine tente de garder espoir sur une possible liberté, Assnan, lui, essaye le tout pour le tout afin de la sauver… jusqu’à s’attirer les foudres des nouveaux Maîtres des Enfers… Ce kidnapping pourrait rouvrir de vieilles tensions enterrées depuis bien longtemps, un conflit entre vampires et démons qui pourrait se transformer en une bataille sanglante… »

Magdanaëlle James tome 1

Me revoilà de retour dans cette sage, Magdanaëlle n’est pas dans une posture confortable, en même temps elle est protégée par une équipe de bras cassée, il faut se l’avouer ! Ce livre est toujours aussi addictif, on veut savoir la suite et on le lit sans s’en rendre compte !

Deuxième tome plus sombre mais nécessaire, ça nous permet d’entrevoir l’évolution de Mag qui essaye de ne plus être cette ado fragile. De nouveaux personnages tout aussi perchés, font leurs apparitions pour le bien ou le mal. Les personnages que l’on apprécie vont être malmenés, certains plus que d’autres, ce qui créera de petites tensions.

Ce qui manque à ce tome, je dirais une perte de contrôle de Tomler suite à la disparition, j’ai eu l’impression que c’était normal qu’elle disparaisse, ensuite le rôle de Boss, à un moment dans le livre on ne le voie plus, alors il y a peut être une raison et je ne l’ai pas vu. Mais Tomler pète un câble Mag a disparu !!!

Par contre Maximilien me plaît pas mal dans son optique protection, mais je tue tout le monde et je te montre mes actions pour t’aider. La plume est toujours aussi fluide, maintenant je n’attends plus que la suite pour assouvir ma curiosité !

Ps : Merci à l’auteure pour sa confiance !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Écosse, Service presse

Yggdrasil l’Arbre monde (Les Chroniques de Midgard Tome 1) de Sébastien Julian

« Frey est une guerrière qui traverse le nord de la France du Moyen Âge pour accomplir sa mission. Elle est envoyée par les frères de l’abbaye de Couvin qui lui demandent de se rendre au Tronc Béranger. Björn, un autre guerrier de grande taille et son jeune apprenti devront se rendre jusqu’en Écosse pour lui venir en aide ainsi que Freyja, une déesse de la mythologie nordique dotée de pouvoirs magiques. Il y a bien sûr un méchant en la personne de Myrddin, un magicien d’origine bretonne qui risque de répandre le chaos dans le monde. De leurs actions dépendra la survie du monde, tout cela sur fond d’amitié, d’amour et d’aventures extraordinaires. »

Qui est Sébastien Julian ? Moi, c’est Sébastien, j’ai la cinquantaine, je vis près de Bohain-en-Vermandois dans l’Aisne depuis cinq ans. Depuis toujours, j’aime l’écriture et jouer avec les mots. J’ai écrit mon premier roman d’anticipation à l’âge de vingt-cinq ans, mais comme beaucoup, je ne l’ai jamais publié.
Dernièrement, je me suis lancé dans l’écriture d’un nouveau roman et cette fois-ci, je suis allé jusqu’au bout et je suis fier de le publier.

Amazon

Ce livre a été très plaisant à lire, même addictif je dirais. Il traite d’un univers que je connais que trop peu. Des personnages qui ne sont pas superficiels, avec un univers construis en profondeur, on sent la recherche faites par l’auteur. Belle découverte avec une plume qui sait rester légère même dans les moments sombres ce qui permet de ne pas alourdir le texte.

On nous donne un aperçu de la mythologie Nordique qui je dois l’avouer est assez intrigant. L’auteur choisit la carte du dévoilement de la quête au fur et à mesure, alors ce système plaît ou ne plaît pas. Moi j’ai trouvé intéressant de ne pas savoir ou on allait. Essayer de deviner, ça offre une nouvelle dimension dans la réflexion et de l’interaction. On y rencontre des protagonistes qu’on essaye de placer sur l’échiquier !

De toute façon quand ça concerne les dieux c’est forcément compliqué, qu’importe la mythologie ! Je suis curieuse par rapport à cet arbre monde, je ne sais pas comment l’interpréter. A certains moments j’ai trouvé que Frey est un peu trop passive par rapport à la situation.

Un autre détail que je n’ai pas saisi, c’est l’histoire des attentats, l’enfant qui meurt Freja le ressent mais ce n’est pas son fils. Là je ne saisit pas le rapport ! Si vous êtes friand de mythologie alors ce premier tome est fait pour vous !

Ps : Merci à l’auteur pour cette opportunité

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Cœur de Menhir Tome 1 d’Adrien Hortemel

20200726_173505

« Une paix fragile règne entre les différents peuples de la forêt de Déremkas. Les habitants sont menacés par une prophétie oubliée qui annonce le retour des ténèbres. Parmi eux, Dairen, un jeune homme ordinaire, va se retrouver au milieu d’une lutte de pouvoir. Les rencontres seront nombreuses, mais ces personnes vont-elles l’aider à se frayer un chemin dans un monde cruel où les légendes sont devenues réalité ? »

Qui est Adrien Hortemel ? Amoureux des légendes celtes et nordiques, passionné par le monde médiéval, la fantasy, j’ai découvert tardivement ce réel intérêt pour ces univers. Il y a sept ans, la Bretagne m’a accueillie et depuis, je ne cesse de découvrir la richesse de son folklore. D’ailleurs, les menhirs, mystère par excellence, n’ont pas mis longtemps à capter toute mon attention. Avec toutes ces informations, mon imaginaire s’est laissé guider par l’envie d’écrire. Aujourd’hui, je consacre donc mon temps libre à développer la série de romans heroic fantasy Cœur de menhir pour faire rêver celles et ceux qui oseront partir à l’aventure.

Site Web 

Sans ouvrir le livre j’ai apprécié la couverture et quelques pages plus loin la carte présente en couleur ! Je tiens à vous avouer que lorsque j’ai décidé de lire ce livre, je ne me suis pas fait d’idée préconçue, je voulais juste une histoire sur fond fantastique. Je n’ai pas été déçu ! le décor a bien été planté, les personnages ont l’air fort intéressants. La ville de Kêrstrud est bien pensée, j’ai l’impression de voir l’habitation des fées !

L’intrigue est assez différente de ce qu’on peut voir régulièrement, il y a une équipe qui se forme mais on ne sait pas vraiment qui ils sont et ni pourquoi eux sont choisis ! On se retrouve au milieu d’un sac de nœuds, on croit qu’une personne est gentille, puis non c’est un traître et vice-versa !

On a souvent à peine le temps de se faire à un personnage qu’il meurt peu de temps après, c’est assez rageant ! J’aurais aimé connaître plus Léno, il a tellement de savoirs en lui. Je n’ai d’ailleurs pas comprit son choix porté sur Alyssa, elle a une aura qui ne me plait pas.

On ressent déjà une progression au cours du livre les protagonistes ont changé et sont marqués par les épreuves. J’ai un petit coup de cœur pour Raudan qui me fait rire tellement il est maladroit, il n’a rien du preux chevalier sûr de lui qui sait diriger un groupe, il est aussi assez mystérieux, il nous promet de belles révélations je pense à l’avenir. Dairen doit porter beaucoup de choses et prendre du recul sur des situations auxquelles il n’y connait absolument rien. Son apprentissage et  son entêtement lui seront d’une grande aide.

J’ai l’impression que plusieurs histoires (peut-être légendes) vont s’entremêler tout au long de la saga pour ne se rassembler qu’en un unique lieu. La fin de ce premier tome me laisse perplexe, comment la suite pourrait être pensée ?

En sommes j’ai adoré ! j’ai beaucoup de questions qui trouveront sûrement leurs réponses dans la suite de cette saga !

PS : Merci à l’auteur de m’avoir cette opportunité, je souhaite que nos chemins se croisent encore pour la suite

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Magdanaëlle James Tome 1 Possession de M.G Groenwont

xcover-5401

« À vingt-sept ans, Magdanaëlle James est la seule survivante de l’attaque meurtrière du 17 Novembre 2004. Encore traumatisée dix ans plus tard, elle découvre rapidement que son passé la rattrape lorsqu’elle retrouve dans son jardin le corps d’une jeune femme. Ce cadavre signe pour elle le début d’une histoire particulièrement intense où les découvertes s’enchaînent et où le monde dans lequel elle évolue cache de nombreux secrets. Quand l’énigmatique Assnan Redarg frappe à sa porte, Magdanaëlle comprend vite l’importance de sa vie aux yeux de certaines créatures… surnaturelles.
« Possession » est le premier tome de la série littéraire « Magdanaëlle James » qui met en scène une jeune femme persécutée par des créatures fantastiques et qui va devoir se battre pour survivre mais aussi pour protéger sa famille. »

Qui est M.G. GROENWONT ? M.G Groenwont est née en 1995. Passionnée de lectures, mais surtout d’écriture, elle commence très rapidement à exposer ses écrits sur des blogs textes sur internet. Ce n’est qu’en mai 2015, qu’elle décide de publier, sa nouvelle de trente pages « À ton cœur maudit ».

En 2017, elle publie grâce à un projet participatif, le premier tome de sa série Urban Fantasy « Magdanaëlle James ». « Possession » révèle une héroïne vivant à Nantes découvrant au fil des mois l’existence de créatures surnaturelles.

Facebook

Instagram

Avec un début un peu sanglant et traumatisant pour l’héroïne, on aurait pu se dire que j’allais refermer le livre, pourtant je l’ai adoré.

Je me suis remis que très récemment au Bit Lit, je me rends compte que j’ai pris la bonne décision. Magdanaëlle est une jeune femme qu’on pourrait qualifier « hors du moule » avec ce qu’elle a subi et son prénom assez atypique. Elle est forte se relève peu à peu de cette épreuve passée pour retomber dedans la tête la première. Elle ne fait pas confiance pourtant elle se laisse guider par des inconnus dans un monde invisible aux simples humains. Simples Humains ? Je suis sûre qu’elle préférait être dans cette catégorie. Certaines de ces crises ne sont pas vraiment justifiées, après un traumatisme comme celui-là il n’est pas étonnant d’en arriver là.

Coup de cœur pour Tomler, ce personnage je l’adore, il est comment dire … particulier. Lui aussi dans un sens a vécu des événements similaires à Magdanaëlle, il peut lui être d’un réelle secoure et soutien. Je dois avouer que la sœur Franscesca, me rend perplexe elle est un peu étrange cette demoiselle, ses réactions et son discours ne sont pas en rapport avec la situation. J’ai aussi un problème avec Assnan, je ne saisis pas ses intentions. Il cache beaucoup trop de choses pour que ce soit totalement désintéressé.

Au niveau de l’écriture en elle-même, elle est assez fluide, j’ai remarqué quelques incohérences, qui ne sont pas gênantes pour la lecture. C’est un premier roman qui plus ait pour une saga, il est normal d’essuyer les plâtres. Différences par rapport a beaucoup d’autres Bit Lit, l’héroïne n’est plus une lycéenne, elle travaille, c’est plus délicat de retranscrire tout ça avec une femme dans sa vie active qu’une adolescente où son seul vrai problème est d’aller en cours. Il y a un événement majeur pour la mère ou il me manque des détails pour apprécier tout ça, il est possible que je les ait dans le prochain tome.

Les descriptions de son environnement de travail son pas mal, certains commentaires critiquent comment est défini son emploi mais c’est plus proche de la réalité qu’autres choses. Et au moins ils se passent quelques choses d’excitant à Nantes.

J’aimerais une scène sur les remparts du château de Nantes qui sont si beaux.

Un premier tome très prometteur !

Ps : Merci pour ce SP

Aurevy