Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Azmel Tome 2 Magie Alternative par Laura Wilhelm

« Après un malheureux événement et en proie à d’horribles douleurs, Léna doit reprendre sa vie en main. C’est le cœur brisé et le corps meurtri que l’aventure reprend de plus belle.
La Porte du Temps et son clan d’Élues lui font un merveilleux cadeau, mais son corps pourra-t-il supporter la charge que cela implique?
Sa mère n’était-elle qu’une humaine ou avait-elle finalement elle aussi des pouvoirs magiques ? Et pourquoi ne lui a-t-elle donc jamais parlé de l’existence de sa tante Morgane ?
Ses retrouvailles avec Rick lui laissent un goût amer dans la bouche. Réussira-t-elle à le ramener à la raison ou choisira-t-il de succomber définitivement à sa nature démoniaque?
Au delà de la magie et de ce monde éphémère, Léna va découvrir des secrets que sa famille pensait à jamais oubliés.
Encore une fois la jeune fille se retrouve confrontée à un choix qui changera sa vie, qu’elle le veuille ou non… »

AZMEL T1

J’étais si impatiente de découvrir la suite des aventures de Léna, je l’ai bien entendu dévoré en 1 jour. J’avoue avoir été un peu déçu, je devais avoir des exigences autres ou je voulais qu’on fasse comme j’avais envie moi. Avant de parler des personnages humains, parlons de Naja, fidèle compagnon de Léna. Dans cette suite on l’a côtoie énormément, peut être un peu trop, j’ai deviné facilement qu’il allait lui arriver malheur. Je ne suis absolument pas d’accord avec ça, on ne touche pas aux petites boules de poils. Je n’étais pas contente, genre le mode Kirby, vous voyez la petite balle rose ? LOL.

J’espère que l’auteur se rattrape pour Naja dans le tome 3. J’ai trouvé le périple de Rick très intéressant dans ce récit, il n’a pas l’air comme ça mais c’est un vrai prince charmant à sa manière. Léna m’a beaucoup irrité, on a toujours l’impression qu’elle subit sa vie, ce qui est vrai dans un sens. Elle est énervante à ne pas voir qu’une personne est suspecte, une fille débarque pendant ton absence, elle s’incruste dans ta bande et te colle limite aux basket mais tout est normal. Ce n’est pas après avoir fait la bêtise qu’il faut s’en inquiéter. Elle est obnubilée par son amour compliqué, sa vie malheureuse, qu’elle ne voit pas la chance qu’elle a. Un coup c’est elle veut Rick, après elle le veut plus, puis elle le veut à nouveau, c’est un premier amour mais il y a des limites.

Léna découvre encore des secrets de familles sur sa mère (à quand ceux sur le père), c’est pas beaux les secrets de familles comme ça, ça apporte que des ennuis.

J’ai trouvé les cousines ainsi que la tante pas mal en retrait sur ce tome, quand Léna n’est pas dans les parage ou consciente on ne sait pas ce qu’elles font, je trouve ça dommage, j’aurais aimé des scènes genre « pendant ce temps là ».

Malgré tous ces points que j’ai moins aimé, j’ai adoré retrouver la plume de l’auteur et lire la suite de leurs aventures. Alors oui je suis impatiente de lire le tome 3 parce qu’on ne sait jamais ce qui peut nous arriver !

Ps : Merci une nouvelle pour cette lecture

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook

Mira: La Maudite d’Eulalie Lombard

« «Mon présent est la mort Pour expier tes péchés Et venger le trésor Que tu m’as dérobé.» Mira la Maudite. C’est ainsi que tout le monde l’appelle dans son dos. Mais Mira a l’habitude. Elle a appris à se taire. Dernière fille du puissant et redouté Alpha de la meute Drovski, elle est mise de côté, recluse, haïe. Elle n’a jamais quitté le territoire, pour toujours rester sous la surveillance des siens. Comme s’il fallait la protéger. »

Qui est Eulalie Lombard ? A 23 ans, Eulalie est passionnée par l’écriture et les sciences. Depuis l’âge de douze ans, elle écrit des romans où se mêlent magie et amour. Titulaire d’un master en cancérologie, elle poursuit son rêve de devenir écrivaine en publiant plusieurs sagas : Droit de Sang, Pour l’amour d’un Highlander et Mira.

Instagram

Je l’ai lu en moins de 72h, il est vraiment addictif, j’ai l’impression qu’avec cette auteure c’est régulier. J’ai toujours préféré les loups aux vampires, j’aime les loups par avance. Dès le début tu as mal pour Mira, au départ je ne comprenais pas pourquoi elle se laissait faire, dans un sens c’est un mal (très mauvais) pour un bien ! Quand elle quitte sa première meute, on se dit que tout est réglé … si seulement !

Quand Mira quitte sa famille, elle découvre la vie sous un autre point de vue. Mira est passive certes dans les premiers chapitres, elle se laisse guider pour s’imprégner des lieux, des liens avec sa nouvelle meute et tenter de se comprendre elle-même. 

Difficile pour une jeune femme de débarquer dans un nouvel environnement, « fiancée » de surcroit à un homme qui ne lui pas destiné de base. L’obstacle est de taille quand tout le monde à l’air de connaître son histoire alors que vous l’ignorez vous – même. Eirik lui se retrouve enlisé de toute part avec une compagne qui n’était pas celle prévue, sa meute qui perd son arrangement avec l’autre clan.

La horde qui a du mal à saisir le choix de son Alpha ou ne l’accepte pas, même en connaissant la VRAIE raison. Dernière contrainte, il ne sait pas comment se comporter avec Mira, il est noyé dans ses sentiments mais ne veut pas effrayés sa fiancé qui a un lourd héritage. Que de barrières à surmonter pour espérer retrouver un équilibre avec une meute unie envers et contre tout.

On ne lui fait pas de cadeau non plus après, le terme de « maudit » est bien choisi pour ça. Oui parce que les meutes de loups sont des petits filous qui ne font pas de cadeaux ! L’intrigue est tenue jusqu’au bout, pour un 1er tome de duologie je suis bien surprise. La plume de l’auteur est fluide, assurée, c’est tellement agréable à lire. 

À bientôt pour la suite !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Magdanaëlle James, tome 3 : Sanction par M.G Groenwont

« Revenue vivante d’entre les mains de terribles démons, Magdanaëlle James peut à présent profiter de sa vie entourée de son petit-ami, Tomler. À l’heure où les loups-garous se rassemblent, les vampires et démons continuent de se détruire pour imposer leur loi. Alors qu’elle assiste à la peine de mort infligée à ses ravisseurs, Magdanaëlle se voit confier une nouvelle mission. Ben, l’arrogant loup-garou lui demande de l’aide afin de faire tomber un réseau de combats illégaux organisés par une très belle femme. Si la jeune humaine se plonge corps et âme dans cette affaire, ce n’est pas du goût de ses proches qui le lui font savoir. De leur côté, les quatre maîtres actuels des enfers, essayent de trouver un moyen afin de détruire Maximilien »

Magadanaëlle James T1

Magadanaëlle James T2

Comme ces prédécesseurs, je l’ai dévoré, impatiente de connaître la suite des aventures de Mag. On y découvre une relation compliquée entre Mag et Tomler, on se rend compte qu’ils ne se connaissent pas suffisamment, ils ne partagent pas les mêmes envies, bon ça on le savait déjà plus ou moins. Le changement d’attitude de Tomler, un brin possessif, violent a été révélateur sur son état et ses secrets.

J’ai beaucoup aimé l’évolution de Ben, il devient plus humain (même s’il ne l’est pas à la base) avec ses émotions, ses combats intérieurs, j’ai envie d’apprécier ce personnage. Mag s’affirme de plus en plus, le problème reste son obstination qui met un peu tout le monde en danger, si elle veut le faire on est ok mais il faut le faire bien ! Elle finit par créer elle – même son triangle amoureux comme si elle n’avait pas assez de problèmes, ça promet du grabuge pour la suite. 

Maximilien devient un bon protecteur pour Mag, il l’aide du mieux qu’il peut, il a aussi ses propres projets à suivre. Lui donner certains de ses dons n’était pas un si bon plan que ça, alors je sais qu’il s’en veut et désire qu’elle se protège mais il devrait réfléchir avant d’agir, c’est un roi non de non !

Dans ce tome, Asnan est plus en retrait, je dirais qu’il prend un peu de repos, il laisse aussi sa protégée se débrouiller et décide de faire confiance à d’autres Surnat. Le pauvre n’est pas au bout de ses peines ! Un personnage que j’adore c’est celui de Logan, toujours la réplique qu’il faut au bon moment, il me fait rire, il est loyal c’est un bon vampire. Hâte de voir son évolution, même si je sens que sa fin est proche. 

Nous avons l’apparition d’une nouvelle méchante, enfin pas tant que ça au vue de son passif, comme toujours elle veut le pouvoir, l’argent etc etc. Une femme de pouvoir méchante, c’est assez souvent le cas, bien sûr elle écrasera tout ce qu’elle trouve sur son chemin et inutile de vous dire qu’elle a Mag dans son viseur. Je m’étonne d’ailleurs que Mag ait mis autant de temps à savoir qui était cette personne. 

En résumé, ce tome est encore très bon avec de nombreux rebondissements, ainsi que de nouvelles pertes … L’auteure a toujours cette écriture fluide en arrivant à bien maintenir le rythme de l’histoire et faire vivre ses personnages.

Ps : Merci à l’auteur pour cette opportunitée

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Homo Vampiris : La messagère tome 2 par Marie Rozsa

« Alors qu’Arduina est brusquement séparée de Sasha, elle se voit confier une mission délicate qui va lui demander toute sa diplomatie et une ouverture d’esprit sans précédent. Si elle ne parvient pas à rassembler les Homo Vampiris, qu’adviendra-t-il de ce monde ? Arrivera-t-elle à percer le mur qui la sépare des vampires ? Qu’en sera-t-il de celui qui s’érige soudain entre Sasha et elle ? Si une collaboration des espèces est vitale, elle ne sera pas pour autant facile, particulièrement avec toutes les trahisons qui sèment le trouble dans les communautés… »

Homo Vampiris T1

Quelle joie de retrouver Arduina face à son destin ! C’est comme si elle vivait depuis des années en connaissant l’existence de ces êtres exceptionnels, mais non elle ne les côtoie que depuis 15 jours. Elle se retrouve éloigné de Sasha contre son gré, en étant gentiment manipulée par une déesse pour accomplir une mission hautement périlleuse.

J’ai beaucoup ris en découvrant la mission d’Arduina, elle qui n’est ni posée ni diplomate, qui dit ce qu’elle pense sans se soucier des êtres en face, c’est une mission suicide ! Rassembler les clans, qu’elle ne connaît pas et qu’ils ne connaissent pas non plus, la crédibilité va être difficile à acquérir.

La réaction de Sasha face à la disparition a été de courte durée, je trouve ça un peu dommage, j’aurais aimé avoir l’échange entre lui et Aidwan. Vu qu’ils s’entendent de façon particulière ça aurait pu être drôle cet échange. Sasha se retrouve tiraillé par beaucoup de questionnements incessants sur toute sorte de choses, il est pas mal en retrait sur ce tome.

Un autre personnage presque inexistant dans le livre c’est Mathias, ça m’a rendu triste il aurait pu être un atout et ça aurait été marrant de le voir interagir avec d’autres comme Sam. Les rencontres avec de nouveaux clans avec leur façon de vivre, a été une super découverte dans ce tome, ça a permis de voir d’autres facettes de ce peuple.

Un peuple que je n’arrive pas à cerner, ni comprendre ce sont les Évolués, que je pense responsable de bien des maux qui se sont déroulés dans le passé. Ca m’a un peu chagriné qu’ils ne soient pas plus exploités dans cette suite, puis je me suis rappelé qu’on venait à peine de vraiment les rencontrer ce qui explique le manque d’informations.

Arduina est mis à rude épreuve par une déesse qu’elle ne connaît même pas, par ces actions à travers elle, Arduina se vide de son énergie, je ne sais pas si elle tiendra à ce rythme bien longtemps. Elle est poursuivis par le clan adverse qui à l’air d’être au courant de ses faits et gestes avant elle, comme si quelqu’un voyait l’avenir dans les rangs ennemis.

J’ai beaucoup aimé le passage en Irlande ou une jeune alliance encore fragile à vu le jour, il faudra maintenant la dompter et la fortifier au fil du temps. J’avoue n’avoir absolument rien compris à la dernière scène du livre et le « à suivre » n’aide en rien. Je suis sûre d’avoir mes réponses dans le 3eme tome, c’est assez frustrant !

Même si j’ai trouvé le livre un peu court (oui je suis exigeante mais c’est du boulot d’écrire un livre), je l’ai lu avec toujours autant de plaisir grâce à l’imagination et la plume fluide de l’auteure.

Ps : Merci à l’auteur pour m’avoir fait confiance une nouvelle fois !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

N’oublie pas que tu as un trésor en toi par Alice Nevoso

« Il y a trois forces positives dans la vie d’Annabelle : sa fille, son violon et les pâtisseries. Quant au reste, elle le subit plus qu’elle ne le choisit. Elle avance dans un long tunnel sombre depuis la mort de son compagnon, le père de sa fille. Et elle a un radar très performant pour attirer les hommes égoïstes et infidèles. Sur le chemin des vacances, elle fait du covoiturage avec Olivier, un homme lui aussi blessé par la vie, et son hamster, prénommé Bôgosse. Si la cohabitation dans la voiture commence mal, Annabelle va finalement trouver des terrains d’entente avec Olivier… Pour les vacances, Annabelle retrouve sa mère, une hyperactive amatrice de motos et de serpents, qui a fondé un centre social, sa sœur Chloé, le prototype de la femme parfaite, qui vit dans la performance et les régimes permanents, ainsi que sa dernière sœur, Audrey, une amoureuse des randonnées, des sachets lyophilisés et des bivouacs sauvages. Cette réunion familiale sera l’occasion de solder quelques vieux comptes, avant qu’un événement imprévu vienne redistribuer les cartes et révéler des secrets de famille bien gardés.
Ces quatre femmes vont-elles trouver leur propre chemin vers la liberté intérieure, la joie et la sérénité ? »

Jalouse, moi ?

Encore une fois, Alice Nevoso nous prouve qu’elle maîtrise le genre Feels Good. Ce livre est encore une fois bien structuré avec une écriture fluide qui nous permet une lecture facile.

On y retrouve plusieurs générations d’une même famille pour les vacances, cela rend le texte plus vivant avec tous les points de vue qui diffèrent. On y côtoie des secrets de famille que certains auraient bien voulu laisser au stade de secret.

Les personnages sont attachants, on les apprécie, on les déteste, une famille comme on en voit beaucoup. Pourtant il y a une chose qui me chiffonne, j’ai l’impression d’un manque, comme si on n’allait pas assez loin en profondeur dans la découverte des personnages.

Sans ça, le livre est à découvrir pour les personnes qui aiment le feel good ou qui souhaitent s’y essayer !

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte une fois encore !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

L’ÉTOILE DU NORD – Tome 1 : Orient-Express mon amour par Victoire SENTENAC

« Le destin d’Éléonore semble tracé. Dans quelques heures, elle sera nommée danseuse étoile de l’Opéra de Paris. Le Graal, l’aboutissement d’une vie, dans le respect de la plus pure tradition familiale.
Pourquoi alors ces crises de panique, la sensation d’un étau qui se resserre lorsqu’elle traverse l’Europe à bord du mythique Orient-Express sur les traces de son arrière-grand-mère, légendaire ballerine du Bolchoï ? Julien l’accompagne depuis si longtemps qu’elle ne songe pas à remettre en cause l’influence de ce mentor et chorégraphe respecté, qui règne en maître sur sa vie et sur celle de sa mère. Jusqu’à sa rencontre avec Charles, jeune homme atypique qui tentera de lui ouvrir les yeux sur ce qu’il perçoit de sa réalité.
Éléonore comprend alors que la vie est faite de choix et de renoncements. Quels seront les siens ? »

Qui est Victoire Sentenac ? Née en 1974 à Lille, Victoire Sentenac est diplômée notaire et exerce aujourd’hui le métier d’infirmière puéricultrice après avoir effectué une reconversion professionnelle passionnante.
Auteure indépendante, elle écrit des romans contemporains d’une grande sensibilité, dans lesquels elle aborde des thèmes d’actualité au travers de personnages complexes et attachants. Son deuxième roman « À faire voler nos âmes » est actuellement finaliste du concours Kobo Fnac et a remporté le Prix du Roman 2019 au Salon International du Livre de Mazamet.

Instagram

Dans ce livre on se trouve propulser dans l’univers de la danse classique et d’un voyage dans le mythique Orient Express. Pour se retrouver dans ce livre autant apprécier un minium l’univers de la danse classique qui est très présent.

La plume est agréable avec un récit cohérent. En ce qui concerne les personnages, Charles est le plus travaillé à mon sens, Eléanore aurait mérité autant de soin car elle devient facilement fade.

Pour moi le personnage le plus important de ce livre, reste Élisabeth, on suit énormément sa propre histoire au travers du récit, les flashs, les explications c’est une mine d’informations. La fin de ce premier tome est assez rapide, on découvre trop de choses en si peu de pages.

Il aurait fallu je pense un meilleur équilibre pour donner un peu de rythme au reste du livre.

Ps : Merci à l’auteure pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Des milliers de petites étoiles flottantes Par Claire Devillers

« Charlotte, 16 ans, mène une vie d’ado pas vraiment simple, entre difficultés scolaires, mère dépressive et père absent. Pour couronner le tout, sa meilleure amie change de lycée…
Sa rencontre avec Adam, un garçon plus âgé, va bouleverser sa vie.
Aux yeux de Charlotte, Adam est le premier amour rêvé. C’est évident : il n’a aucun défaut !
Mais au fil du temps, Adam se dévoile. Et le jeune homme parfait se révèle un peu trop curieux. Un peu trop possessif. Un peu trop jaloux.
Un peu ? Ou beaucoup trop ? »

Instagram

Charlotte est un personnage assez attachant qui a dû porter bien des responsabilités malgré son jeune âge. Elle cherche à se vider la tête en lisant et écrivant, tout en essayant de sauver sa mère d’une énième dépression.

Elle va finir par tomber amoureuse, c’est beau l’amour sauf quand il décide d’être toxique. Nous découvrons au fur et à mesure que l’amour peut être très beau comme il peut être très sombre. Les sujets abordés ne sont pas anodins puisque nous survolons la dépression, le harcèlement scolaire, les violences conjugales etc.

Ce qui est intéressant c’est l’évolution de Charlotte au fil des pages, qui l’a fait prendre ses propres décisions et son envol. L’auteur a écrit son récit de façon fluide, son texte n’est pas alourdi malgré les sujets difficiles traités dedans.

Ce livre mériterait une large audience pour les thèmes abordés et l’angle utilisé au récit.

Ps : Je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Le Secret du Faucon : Tome 1 par A.D. Martel

« En une nuit, la vie de Cyrielle vacille. Des pillards attaquent son couvent, sauvé in extremis par des guerriers étrangers. Leur chef, un horrible balafré, croise alors le chemin de la jeune fille. Une rencontre qui scelle leur destin. Le couvent détruit, Cyrielle est renvoyée auprès de son oncle, le comte de Montfaucon. De retour dans le château de son enfance, d’étranges évènements surviennent, qui soulèvent des questions sur son passé et son futur. Aidée par Tristan, son amour d’enfance, et d’Anselme, un facétieux ménestrel, Cyrielle part en quête de la vérité. Mais parfois, certains secrets feraient mieux de rester à jamais enterrés… »

Qui est A.D. Martel ? Autrice autoéditée, j’écris des romans depuis mon plus jeune âge. Après quelques expériences en édition « classique », j’ai décidé de gérer moi-même la publication de mes romans.

Instagram

On se retrouve dans un univers moyenâgeux, féodal construit de façon précise. Ce qui est plaisant, des décors bien imaginés, une plume dynamique avec un vocabulaire assuré. Bon la base on connaît, c’est une orpheline à qui il va arriver pleins de choses, cela ne change pas souvent dans les livres du genre.

Dès le début de l’histoire on est plongé dans l’intrigue, on n’a pas le temps de découvrir les lieux jusqu’à son installation chez son oncle (enfin sa maison d’enfance). Là l’histoire perd en intensité, on bredouille pendant plusieurs pages. Cyrielle se retrouve dans l’ancien domaine qui n’est plus exactement comme dans ses souvenirs, un étage complet est fermé et des évènements mystérieux se passent.

Ce livre peut être très addictif, nous sommes à la poursuite d’une mystérieuse quête pour comprendre le cheminement de l’histoire. L’histoire d’amour entre Cyrielle et Tristan est mignonne, ce n’est pas envahissant je dirais même qu’elle est apaisante.

J’ai beaucoup aimé les personnages, ils ont leurs particularités et on ressent la recherche de l’auteur pour les rendre le plus réaliste possible. Pour moi c’est un bon premier tome, à voir la suite.

Ps : Merci pour cette opportunitée

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 4 Jade par Laura Wilhelm

« Le procès de Jennifer approche et Jade est en proie aux doutes.
Elle réapprend à vivre et à aimer malgré les nombreuses crises d’angoisse dont elle est victime. Seulement, la haine et la rage qu’elle ressentait dans son ancienne vie pourrait bien refaire surface quand les secrets se réveillent !
Arrivera-t-elle à faire abstraction du passé pour aller de l’avant ou retournera-t-elle dans ses travers ? « 

Avis Souvenirs Introuvables Tome 1 : Jade

Avis Souvenirs Introuvables Tome 2 : Antoine

Avis Souvenirs Introuvables Tome 3 : Vanessa

Nous voici revenu pour ce tome 4 qui se recentre sur Jade, il se déroule après les événements. Jade reste traumatisé de ce qui lui est arrivé, elle devient paranoïaque, surtout à l’approche du procès. Nous avons des révélations chocs pendant ce temps, les souvenirs reviennent à notre héroïne qui ne comprend pas pourquoi elle était si cruelle avec ces gens.

Sa relation avec Julien s’intensifie, celui – ci essaie de l’aider a vivre de nouveau normalement et a reprendre le parapente. On en apprend un peu plus sur Maël qui a été laissé sur le côté sur les livres différents. Quant à Jennifer, elle n’a pas dit son dernier mot pour laisser sa proie en paix. Pendant le procès je n’ai pas eu l’impression qu’Antoine était vraiment présent pour la soutenir, je pense que ça aurait été intéressant.

On finit par comprendre aussi pourquoi sa relation avec ses parents n’est pas au beau fixe, on apprend l’existence Alan dont on ne sait pas grand chose.

J’ai aimé ce livre autant que les autres, la plume est toujours agréable !

Ps : Merci à l’auteur pour cette lecture

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 3 Vanessa par Laura Wilhelm

« Vanessa est une jeune femme qui vit dans l’ombre de ses amies, en particulier dans celle de Jade, la reine de la Fac. Petite brune aux cheveux longs, son joli minois n’a pas l’air de faire oublier les autres ses nombreux kilos en trop. Constamment perchée sur ses talons, Vanessa tente désespérément de compenser ses complexes par un gros sens de l’humour et une carapace en béton armé. Mais ça… c’était avant que sa vie ne bascule de façon irréversible. « 

Avis Souvenirs Introuvables Tome 1 : Jade

Avis Souvenirs Introuvables Tome 2 : Antoine

Nous voilà de retour pour un nouveau point de vue qui se déroule avant les événements de Jade. Cette fois-ci c’est de Vanessa qu’il sera question. Elle est détestable à souhait vu ce qu’elle a fait, mais ce n’est pas si simple, elle a des circonstances atténuantes. L’auteure ne pouvait pas juste la cataloguer en « fille méchante, jalouse ».

Vanessa est juste une fille qui n’a pas confiance en elle, qui donne une image fausse d’elle-même. Elle est vulnérable et manipulable, ce qui va lui causer bien du tort. Pourtant sa rencontre avec Elyna, qui au départ est extérieure à l’histoire, c’est une bouffée d’air pour elle. Dommage qu’elle aussi tombe dans le piège en détestant Jade sans même la connaître.

J’avoue elle est allée un peu loin la demoiselle Jade. Ce qui me manque dans ce tome c’est l’après accident, quand ils n’ont plus eu de nouvelles de Jade ce que ça a créé dans leur tête, les réactions etc, ça aurait été intéressant à savoir. Es ce qu’il y a eu un semblant de remords ou non ?

La plume est toujours aussi agréable, le style ne chancelle pas, ça se lit tout seul !

Ps : Merci à l’auteur pour la lecture

Aurevy