Publié dans Auto édition

Aurore is not a fairytale de Mariame Red

« Je m’appelle Aurore et malheureusement pour moi vous pensez que je suis une sorte de princesse tout droit sortie d’un conte pour enfant. Ma malédiction ? Un an de vie contre cent ans de sommeil. Injuste, n’est-ce pas ? J’ai un an pour trouver l’amour avec un grand A mais dur dur quand une sorcière vous met des bâtons dans les roues… »

Dès le début du roman, j’ai su qu’Aurore allait me taper sur le système. Malgré ses 2000 ans, elle se comporte comme une gamine. Zachary est le personnage que j’ai préféré dès le début, ça se sent qu’il est écartelé par plusieurs décisions à prendre et au milieu d’un sacré tas de nœuds.

Eric lui est beaucoup trop lisse, trop prince charmant, en mode vraiment écœurant a certains moment. Facilier lui n’a pas été assez exploité vu ses capacités, il est plus complexe que ça. L’histoire de base est pas mal trouvée, réussir à casser les codes des contes de fées est une bonne idée.

Le livre se lit facilement, même si la plupart des personnages sont quand même imbuvables dû à leur rôle et leur caractère. Je suis peut-être trop vieille pour ce type de lecture. La fin par contre m’a plu, c’est original comme concept ou ça change du « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ».

Même si ce livre n’est pas du tout un coup de cœur, il a le mérite de permettre de passer le temps.

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Les prélats de Faneas, Tome 1 : Les terres d’exil par Charlotte Abecassis Weigel

« Astéria est une jeune femme énergique au caractère bien trempé qui vient d’emménager à Maleross avec sa cousine Cléora. Les deux jeunes femmes arrivent tout droit du mystérieux royaume de Faneas où la magie et les dieux n’ont rien d’imaginaire et où chaque jour recèle son lot de surprises. Elles ont fui leurs terres natales envahies par le royaume limitrophe d’Endor et sont venues se réfugier dans notre monde. Elles cherchent à présent les prélats de Faneas afin de regagner leur monde et de restaurer la paix, mais la tâche s’avère bien plus ardue qu’il n’y paraît et les mystérieux prélats demeurent introuvables. Leurs actions finissent par attirer l’attention d’un jeune homme observateur portant le nom de Noctis. Avec l’aide de son ami Klay, il compte bien découvrir ce qu’elles cachent. »

Instagram

J’ai lu ce livre en 3 jours (j’étais au travail les 3/4 de la journée), je ne voulais pas le lâcher ce qui m’a donné un mal de cou considérable :pLa plume de l’auteure est fluide, c’est agréable, ça se lit bien. Le vocabulaire y est de très bonne qualité. Le décor de Fanéas à l’air incroyable, on ne le voit pas beaucoup malheureusement. Le peu de description que j’ai eu me donne envie de connaître ce monde mais on arrive au mauvais moment. Notre timing a été très mauvais sur ce coup là les gars !

Dans certains chapitres j’ai eu du mal à saisir l’avancé des péripéties, je m’explique, il se passe un évènement majeur catastrophique pour Fanéas. Nous sommes en plein confrontation, tu tournes les pages pour te retrouver dans un autre royaume, avec certains des mêmes protagonistes que les pages précédentes à Fanéas. Je vous rassure les raisons sont expliquées petit à petit au fil du livre.Cléora, Sora, Astéria et Kellas loin de chez eux, dans un univers inconnu difficile à comprendre. Ils ont dû quitter leur vie pour accepter une mission.

Là encore j’ai eu une incompréhension, ils sont arrivés depuis quelque temps dans ce nouveau monde, Cléora était à l’université mais apparemment Sora (environ 7/8 ans) et Astéria n’étaient pas scolarisés, ma question est la suivante, que faisaient ils pendant ce temps là ?J’ai peut-être loupé des infos… J’ai un autre dilemme avec Sora, à force d’avoir de nombreux quiproquos je ne sais même plus de qui il est le fils ^^ »J’aime aussi penser que ce petit garnement n’est pas celui que tout le monde prétend mais que c’est Astéria qui aura ce rôle. J’essaie de ne pas vous révéler d’informations cruciales, c’est assez délicat comme exercice.

Mon coup de coeur personnages va à Kellas, Pourquoi ? Parce que c’est un félin et que J’ADORE les animaux :p La boule de poil fait son possible pour être entendue et protéger son équipe qui lui en fait voir de toutes les couleurs. Un personnage dont j’aimerais en savoir plus c’est Noctis, il est intéressant, mais ils ne se dévoilent pas suffisamment à mon goût! On arrive à une nouvelle incompréhension de ma part, Quand Cléora se confie au prélat de la terre, il l’informe qu’il n’a jamais entendu parler d’une descendante de Vanalis, hors 10 ans sont censé être passé, Cléora est censé être à l’université donc quel âge à Cleora pour qu’il ne la connaisse pas ou alors ou était elle à ce moment là ?

Klay est un protagoniste tout en complexité, tout ce que j’aime. Il est bon, mauvais, égoïste mais bon envers ses proches, ne veut pas renier sa liberté. Il fait des mauvais choix qu’il pense être les bons par peur de choisir un avenir qu’il ne maîtrisera pas. Ou alors c’est du bluff ?A la fin du premier tome il se trahit plus lui-même, qu’il ne trahit les autres. Je pense qu’il nous réserve bien des surprises à l’avenir. 

Étrangement Astéria est celle qui m’a le moins intriguée, elle part facilement dans tous les sens, c’est assez fatiguant à la longue. Mais je pense qu’elle arrivera a me surprendre par la suite. En ce qui concerne Cléora, je suis sceptique à son égard, je préfère attendre le prochain tome pour me prononcer sur cette jeune femme. J’attend de voir l’évolution de sa relation avec Noctis qui promet d’être rocambolesque. Ces deux-là ne veulent rien lâcher.

En résumé, ce tome est addictif et a tout pour plaire aux amoureux du fantastique.
Forcément je désire connaître la suite, heureusement pour moi l’auteure m’a envoyé toute la saga, à croire  qu’elle le savait.

PS : Merci à l’auteur pour cette opportunité exceptionnelle

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Azmel Tome 2 Magie Alternative par Laura Wilhelm

« Après un malheureux événement et en proie à d’horribles douleurs, Léna doit reprendre sa vie en main. C’est le cœur brisé et le corps meurtri que l’aventure reprend de plus belle.
La Porte du Temps et son clan d’Élues lui font un merveilleux cadeau, mais son corps pourra-t-il supporter la charge que cela implique?
Sa mère n’était-elle qu’une humaine ou avait-elle finalement elle aussi des pouvoirs magiques ? Et pourquoi ne lui a-t-elle donc jamais parlé de l’existence de sa tante Morgane ?
Ses retrouvailles avec Rick lui laissent un goût amer dans la bouche. Réussira-t-elle à le ramener à la raison ou choisira-t-il de succomber définitivement à sa nature démoniaque?
Au delà de la magie et de ce monde éphémère, Léna va découvrir des secrets que sa famille pensait à jamais oubliés.
Encore une fois la jeune fille se retrouve confrontée à un choix qui changera sa vie, qu’elle le veuille ou non… »

AZMEL T1

J’étais si impatiente de découvrir la suite des aventures de Léna, je l’ai bien entendu dévoré en 1 jour. J’avoue avoir été un peu déçu, je devais avoir des exigences autres ou je voulais qu’on fasse comme j’avais envie moi. Avant de parler des personnages humains, parlons de Naja, fidèle compagnon de Léna. Dans cette suite on l’a côtoie énormément, peut être un peu trop, j’ai deviné facilement qu’il allait lui arriver malheur. Je ne suis absolument pas d’accord avec ça, on ne touche pas aux petites boules de poils. Je n’étais pas contente, genre le mode Kirby, vous voyez la petite balle rose ? LOL.

J’espère que l’auteur se rattrape pour Naja dans le tome 3. J’ai trouvé le périple de Rick très intéressant dans ce récit, il n’a pas l’air comme ça mais c’est un vrai prince charmant à sa manière. Léna m’a beaucoup irrité, on a toujours l’impression qu’elle subit sa vie, ce qui est vrai dans un sens. Elle est énervante à ne pas voir qu’une personne est suspecte, une fille débarque pendant ton absence, elle s’incruste dans ta bande et te colle limite aux basket mais tout est normal. Ce n’est pas après avoir fait la bêtise qu’il faut s’en inquiéter. Elle est obnubilée par son amour compliqué, sa vie malheureuse, qu’elle ne voit pas la chance qu’elle a. Un coup c’est elle veut Rick, après elle le veut plus, puis elle le veut à nouveau, c’est un premier amour mais il y a des limites.

Léna découvre encore des secrets de familles sur sa mère (à quand ceux sur le père), c’est pas beaux les secrets de familles comme ça, ça apporte que des ennuis.

J’ai trouvé les cousines ainsi que la tante pas mal en retrait sur ce tome, quand Léna n’est pas dans les parage ou consciente on ne sait pas ce qu’elles font, je trouve ça dommage, j’aurais aimé des scènes genre « pendant ce temps là ».

Malgré tous ces points que j’ai moins aimé, j’ai adoré retrouver la plume de l’auteur et lire la suite de leurs aventures. Alors oui je suis impatiente de lire le tome 3 parce qu’on ne sait jamais ce qui peut nous arriver !

Ps : Merci une nouvelle pour cette lecture

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook

Mira: La Maudite d’Eulalie Lombard

« «Mon présent est la mort Pour expier tes péchés Et venger le trésor Que tu m’as dérobé.» Mira la Maudite. C’est ainsi que tout le monde l’appelle dans son dos. Mais Mira a l’habitude. Elle a appris à se taire. Dernière fille du puissant et redouté Alpha de la meute Drovski, elle est mise de côté, recluse, haïe. Elle n’a jamais quitté le territoire, pour toujours rester sous la surveillance des siens. Comme s’il fallait la protéger. »

Qui est Eulalie Lombard ? A 23 ans, Eulalie est passionnée par l’écriture et les sciences. Depuis l’âge de douze ans, elle écrit des romans où se mêlent magie et amour. Titulaire d’un master en cancérologie, elle poursuit son rêve de devenir écrivaine en publiant plusieurs sagas : Droit de Sang, Pour l’amour d’un Highlander et Mira.

Instagram

Je l’ai lu en moins de 72h, il est vraiment addictif, j’ai l’impression qu’avec cette auteure c’est régulier. J’ai toujours préféré les loups aux vampires, j’aime les loups par avance. Dès le début tu as mal pour Mira, au départ je ne comprenais pas pourquoi elle se laissait faire, dans un sens c’est un mal (très mauvais) pour un bien ! Quand elle quitte sa première meute, on se dit que tout est réglé … si seulement !

Quand Mira quitte sa famille, elle découvre la vie sous un autre point de vue. Mira est passive certes dans les premiers chapitres, elle se laisse guider pour s’imprégner des lieux, des liens avec sa nouvelle meute et tenter de se comprendre elle-même. 

Difficile pour une jeune femme de débarquer dans un nouvel environnement, « fiancée » de surcroit à un homme qui ne lui pas destiné de base. L’obstacle est de taille quand tout le monde à l’air de connaître son histoire alors que vous l’ignorez vous – même. Eirik lui se retrouve enlisé de toute part avec une compagne qui n’était pas celle prévue, sa meute qui perd son arrangement avec l’autre clan.

La horde qui a du mal à saisir le choix de son Alpha ou ne l’accepte pas, même en connaissant la VRAIE raison. Dernière contrainte, il ne sait pas comment se comporter avec Mira, il est noyé dans ses sentiments mais ne veut pas effrayés sa fiancé qui a un lourd héritage. Que de barrières à surmonter pour espérer retrouver un équilibre avec une meute unie envers et contre tout.

On ne lui fait pas de cadeau non plus après, le terme de « maudit » est bien choisi pour ça. Oui parce que les meutes de loups sont des petits filous qui ne font pas de cadeaux ! L’intrigue est tenue jusqu’au bout, pour un 1er tome de duologie je suis bien surprise. La plume de l’auteur est fluide, assurée, c’est tellement agréable à lire. 

À bientôt pour la suite !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Magdanaëlle James, tome 3 : Sanction par M.G Groenwont

« Revenue vivante d’entre les mains de terribles démons, Magdanaëlle James peut à présent profiter de sa vie entourée de son petit-ami, Tomler. À l’heure où les loups-garous se rassemblent, les vampires et démons continuent de se détruire pour imposer leur loi. Alors qu’elle assiste à la peine de mort infligée à ses ravisseurs, Magdanaëlle se voit confier une nouvelle mission. Ben, l’arrogant loup-garou lui demande de l’aide afin de faire tomber un réseau de combats illégaux organisés par une très belle femme. Si la jeune humaine se plonge corps et âme dans cette affaire, ce n’est pas du goût de ses proches qui le lui font savoir. De leur côté, les quatre maîtres actuels des enfers, essayent de trouver un moyen afin de détruire Maximilien »

Magadanaëlle James T1

Magadanaëlle James T2

Comme ces prédécesseurs, je l’ai dévoré, impatiente de connaître la suite des aventures de Mag. On y découvre une relation compliquée entre Mag et Tomler, on se rend compte qu’ils ne se connaissent pas suffisamment, ils ne partagent pas les mêmes envies, bon ça on le savait déjà plus ou moins. Le changement d’attitude de Tomler, un brin possessif, violent a été révélateur sur son état et ses secrets.

J’ai beaucoup aimé l’évolution de Ben, il devient plus humain (même s’il ne l’est pas à la base) avec ses émotions, ses combats intérieurs, j’ai envie d’apprécier ce personnage. Mag s’affirme de plus en plus, le problème reste son obstination qui met un peu tout le monde en danger, si elle veut le faire on est ok mais il faut le faire bien ! Elle finit par créer elle – même son triangle amoureux comme si elle n’avait pas assez de problèmes, ça promet du grabuge pour la suite. 

Maximilien devient un bon protecteur pour Mag, il l’aide du mieux qu’il peut, il a aussi ses propres projets à suivre. Lui donner certains de ses dons n’était pas un si bon plan que ça, alors je sais qu’il s’en veut et désire qu’elle se protège mais il devrait réfléchir avant d’agir, c’est un roi non de non !

Dans ce tome, Asnan est plus en retrait, je dirais qu’il prend un peu de repos, il laisse aussi sa protégée se débrouiller et décide de faire confiance à d’autres Surnat. Le pauvre n’est pas au bout de ses peines ! Un personnage que j’adore c’est celui de Logan, toujours la réplique qu’il faut au bon moment, il me fait rire, il est loyal c’est un bon vampire. Hâte de voir son évolution, même si je sens que sa fin est proche. 

Nous avons l’apparition d’une nouvelle méchante, enfin pas tant que ça au vue de son passif, comme toujours elle veut le pouvoir, l’argent etc etc. Une femme de pouvoir méchante, c’est assez souvent le cas, bien sûr elle écrasera tout ce qu’elle trouve sur son chemin et inutile de vous dire qu’elle a Mag dans son viseur. Je m’étonne d’ailleurs que Mag ait mis autant de temps à savoir qui était cette personne. 

En résumé, ce tome est encore très bon avec de nombreux rebondissements, ainsi que de nouvelles pertes … L’auteure a toujours cette écriture fluide en arrivant à bien maintenir le rythme de l’histoire et faire vivre ses personnages.

Ps : Merci à l’auteur pour cette opportunitée

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Homo Vampiris : La messagère tome 2 par Marie Rozsa

« Alors qu’Arduina est brusquement séparée de Sasha, elle se voit confier une mission délicate qui va lui demander toute sa diplomatie et une ouverture d’esprit sans précédent. Si elle ne parvient pas à rassembler les Homo Vampiris, qu’adviendra-t-il de ce monde ? Arrivera-t-elle à percer le mur qui la sépare des vampires ? Qu’en sera-t-il de celui qui s’érige soudain entre Sasha et elle ? Si une collaboration des espèces est vitale, elle ne sera pas pour autant facile, particulièrement avec toutes les trahisons qui sèment le trouble dans les communautés… »

Homo Vampiris T1

Quelle joie de retrouver Arduina face à son destin ! C’est comme si elle vivait depuis des années en connaissant l’existence de ces êtres exceptionnels, mais non elle ne les côtoie que depuis 15 jours. Elle se retrouve éloigné de Sasha contre son gré, en étant gentiment manipulée par une déesse pour accomplir une mission hautement périlleuse.

J’ai beaucoup ris en découvrant la mission d’Arduina, elle qui n’est ni posée ni diplomate, qui dit ce qu’elle pense sans se soucier des êtres en face, c’est une mission suicide ! Rassembler les clans, qu’elle ne connaît pas et qu’ils ne connaissent pas non plus, la crédibilité va être difficile à acquérir.

La réaction de Sasha face à la disparition a été de courte durée, je trouve ça un peu dommage, j’aurais aimé avoir l’échange entre lui et Aidwan. Vu qu’ils s’entendent de façon particulière ça aurait pu être drôle cet échange. Sasha se retrouve tiraillé par beaucoup de questionnements incessants sur toute sorte de choses, il est pas mal en retrait sur ce tome.

Un autre personnage presque inexistant dans le livre c’est Mathias, ça m’a rendu triste il aurait pu être un atout et ça aurait été marrant de le voir interagir avec d’autres comme Sam. Les rencontres avec de nouveaux clans avec leur façon de vivre, a été une super découverte dans ce tome, ça a permis de voir d’autres facettes de ce peuple.

Un peuple que je n’arrive pas à cerner, ni comprendre ce sont les Évolués, que je pense responsable de bien des maux qui se sont déroulés dans le passé. Ca m’a un peu chagriné qu’ils ne soient pas plus exploités dans cette suite, puis je me suis rappelé qu’on venait à peine de vraiment les rencontrer ce qui explique le manque d’informations.

Arduina est mis à rude épreuve par une déesse qu’elle ne connaît même pas, par ces actions à travers elle, Arduina se vide de son énergie, je ne sais pas si elle tiendra à ce rythme bien longtemps. Elle est poursuivis par le clan adverse qui à l’air d’être au courant de ses faits et gestes avant elle, comme si quelqu’un voyait l’avenir dans les rangs ennemis.

J’ai beaucoup aimé le passage en Irlande ou une jeune alliance encore fragile à vu le jour, il faudra maintenant la dompter et la fortifier au fil du temps. J’avoue n’avoir absolument rien compris à la dernière scène du livre et le « à suivre » n’aide en rien. Je suis sûre d’avoir mes réponses dans le 3eme tome, c’est assez frustrant !

Même si j’ai trouvé le livre un peu court (oui je suis exigeante mais c’est du boulot d’écrire un livre), je l’ai lu avec toujours autant de plaisir grâce à l’imagination et la plume fluide de l’auteure.

Ps : Merci à l’auteur pour m’avoir fait confiance une nouvelle fois !

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

L’Eschylliade – Aux apparences ne te fieras Par Pierre-François Kettler

« Quand Eschylle, chat siamois miro rencontre Bélerin, apprenti mage, leurs destins se scellent : leurs esprits se lient, ainsi que leurs sens. Nés tous les deux dans les Marches Pâles, ils vont devoir affronter un vent malfaisant : non l’hiver, qui s’abat sur les sommets et les combes, mais des enlèvements d’enfants et de femmes, attribués à des Petites-Personnes. Leur enquête les mènera dans des lieux improbables, au cœur d’anciennes ruines, mais aussi sous la terre. Cette saga de fantasy se déroule dans le monde de Belmilor, un univers parallèle au nôtre où toutes les races, des humains aux loupins et des félissiens aux elfes noirs vivent en bonne intelligence, mais dont l’équilibre semble menacé. Le narrateur n’est autre qu’Eschylle, qui y voit l’occasion de nous dispenser un cours complet d’Histoire Morale de la Magie et de nous guider sur la voie de la sagesse. Pour sa première leçon, il insiste sur l’importance d’un précepte trop souvent négligé par les « deux-pattes » que nous sommes : « Aux apparences, ne te fieras ». Une histoire pleine de rebondissements, de sentiments et d’action, qui séduira les amoureux des chats et entraînera petits et grands jusqu’au bout de la nuit. »

Les Editions d’Avalon

C’est l’histoire d’un chat, c’est déjà un début ! Bon c’est un chat qui n’y voit pas très clair (sans le vouloir l’auteur vient de créer une histoire pour mon propre matou qui a des problèmes de vue).La narration du livre est faite par Eschylle sir chat non sans humour et une éloquente sagesse.

L’entrée dans le récit est un peu compliquée, c’est long, un peu lourd de récit parfois mais c’est un premier tome, l’intrigue doit se mettre en place. A force de patience, on finit par s’accrocher et vouloir y rester. Les descriptions sont bien développées, on arrive vraiment à se projeter et à se représenter les scènes.

L’auteur possède un style fluide, ce qui rend la lecture agréable, le récit est travaillé avec un vocabulaire riche. Dans les personnages je n’ai réussi à m’attacher qu’à Eschylle, je pense que nous avons tous compris la raison.

Les problématiques qui sont abordées sont actuelles, le racisme, la violence .. Je pense que ce sont aussi de bons thèmes de lecture pour adolescents. Un bon moment passé, hâte de lire la suite.

Ps : Je remercie aux éditions Avalon pour cette découverte !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Le Secret du Faucon : Tome 1 par A.D. Martel

« En une nuit, la vie de Cyrielle vacille. Des pillards attaquent son couvent, sauvé in extremis par des guerriers étrangers. Leur chef, un horrible balafré, croise alors le chemin de la jeune fille. Une rencontre qui scelle leur destin. Le couvent détruit, Cyrielle est renvoyée auprès de son oncle, le comte de Montfaucon. De retour dans le château de son enfance, d’étranges évènements surviennent, qui soulèvent des questions sur son passé et son futur. Aidée par Tristan, son amour d’enfance, et d’Anselme, un facétieux ménestrel, Cyrielle part en quête de la vérité. Mais parfois, certains secrets feraient mieux de rester à jamais enterrés… »

Qui est A.D. Martel ? Autrice autoéditée, j’écris des romans depuis mon plus jeune âge. Après quelques expériences en édition « classique », j’ai décidé de gérer moi-même la publication de mes romans.

Instagram

On se retrouve dans un univers moyenâgeux, féodal construit de façon précise. Ce qui est plaisant, des décors bien imaginés, une plume dynamique avec un vocabulaire assuré. Bon la base on connaît, c’est une orpheline à qui il va arriver pleins de choses, cela ne change pas souvent dans les livres du genre.

Dès le début de l’histoire on est plongé dans l’intrigue, on n’a pas le temps de découvrir les lieux jusqu’à son installation chez son oncle (enfin sa maison d’enfance). Là l’histoire perd en intensité, on bredouille pendant plusieurs pages. Cyrielle se retrouve dans l’ancien domaine qui n’est plus exactement comme dans ses souvenirs, un étage complet est fermé et des évènements mystérieux se passent.

Ce livre peut être très addictif, nous sommes à la poursuite d’une mystérieuse quête pour comprendre le cheminement de l’histoire. L’histoire d’amour entre Cyrielle et Tristan est mignonne, ce n’est pas envahissant je dirais même qu’elle est apaisante.

J’ai beaucoup aimé les personnages, ils ont leurs particularités et on ressent la recherche de l’auteur pour les rendre le plus réaliste possible. Pour moi c’est un bon premier tome, à voir la suite.

Ps : Merci pour cette opportunitée

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Un monde intemporel par m.seimila

« Préparez-vous à entrer dans un monde de magie où chaque être n’est peut-être pas ce qu’il paraît. Un monde où les druides, les loups, la magie, mènent un combat au cœur du temps. Alissandre est une jeune femme, dont la joie est inconnue de sa vie. Sans doute est-ce dû à son père qui ne lui a jamais montré le moindre signe d’affection. Du moins le pense-t-elle, jusqu’à ce qu’elle fasse une découverte qui va la conduire dans un monde où rien ne change. Un monde où la magie fait intrinsèquement partie de la vie de ses étranges habitants. Elle se découvrira auprès de ses compagnons de route. Draz, le faucon pèlerin. Axel, le loup et Jaï, l’étalon.
Axel, son loup, est le plus affectueux d’entre eux. Toujours là, à ses côtés. Mais dans ce monde de magie qui peut dire qui est qui ? Dans son combat contre les ténèbres et la noirceur d’un être malfaisant qui sème la terreur au cœur du temps, Alissandre a besoin de repères plus que jamais. Axel est-il bien celui qu’il paraît ou bien est-il bien plus ? Comme le lui souffle son cœur. »

Qui est M.SEIMILA ? M. Seimila vit dans le Sud de la France. Elle a découvert très tôt la passion des livres en « empruntant » ceux de ses frères. A présent, elle a envie de partager ses rêves en écrivant pour permettre à d’autres personnes de s’évader à leur tour.

Instagram

Nous voici de retour dans un monde magique où le temps ne s’écoule plus ! L’univers a été bien pensé, il y a de la recherche de la part de l’auteure ça se ressent. La plume de l’auteure me semble indécise, on ressent de l’hésitation régulière au sein du récit. Mettre toute l’histoire au passé est aussi un point qui me chagrine un peu, le présent y aurait eu grandement sa place.

Cet ouvrage a un gros potentiel mis dans les mains d’un Beta lecteur et correcteur, on pourrait facilement en tirer 2 tomes. L’univers est bon mais n’est pas assez développé, on ne découvre que la surface des personnages, ce qui les rend un peu fades. Connaître plus les personnages donnerait de la profondeur et une autre dimension au discours.

J’aime bien les scènes décrites par les yeux de plusieurs personnages, c’est un élément à exploiter pour que le lecteur s’attache à eux. Dans ce récit il y a de beaux messages sur l’amour et l’amitié, il y a une romance qui contrairement à ce qu’on pourrait penser, n’est pas le centre de l’intrigue.

J’ai passé un bon moment en le lisant et je reste convaincu qu’entouré des bonnes personnes pour peaufiner l’œuvre et elle deviendra complète.

Ps : Merci à l’auteure pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

L’Éveil de l’Ombre, tome 2 : La Relique Par Tiphaine Levillain

« La traque infernale se poursuit, alors que les mensonges et contre-vérités s’accumulent… Cette fois-ci, Jill, Betty et Niklas savent enfin où se rendre pour empêcher l’Ombre d’arriver à ses fins : Salem. Malgré les récentes révélations sur les Filles de la Nature et la Lumière, le trio de chasseurs d’Ombre est plus fort et plus soudé que jamais. La course contre la montre se poursuit, alors que de nouveaux mensonges sont mis à jour et que l’Ombre les talonne de près. L’avenir de l’humanité n’a jamais été aussi proche de basculer dans les ténèbres… Des pluies sanglantes s’abattront-elles bientôt sur Terre ? »

L’Eveil de l’Ombre Tome 1

Nous retrouvons Betty, Jill et Niklas essayant de se relever après la confrontation du précédent tome, certains y arrivent mieux que d’autres. N’oublions pas, que leur temps est compté, ils sont pourchassés, le repos est une option, dur de faire le point sur la situation. Mais sont ils vraiment pourchassés ?

On se retrouve dans la mythique ville de Salem passage obligé quand il s’agit de magie. Pour ma part je pense que si on faisait une grande fête avec les protagonistes de tous les livres qui passent par Salem, nos héros auraient moins de problèmes !

Dans ce tome là, on apprend que dans cette guerre incessante, il n’y a pas que 2 clans mais en réalité ils sont 3, alors qui est le 3eme adversaire ? Ce livre est riche en révélations qui vont vous faire sauter de votre zone de confort, l’une des informations nous est lancée juste après une scène qu’on attendait depuis longtemps, oui l’auteure est sadique.

Vous rencontrerez de nouveaux personnages qui seront pour la plupart de courte durée… On en apprend plus sur les filles de la Nature, leurs ambitions, leurs dons, leurs activités alors gentilles ou méchantes ?

Betty se retrouve dans un tourbillon de « pourquoi » et de « si » qui l’emprisonne, ce qui est normal suite à la perte de proches, bien que ses parents n’aient toujours pas été touchés, étrange . Betty mène sans relâche la recherche de l’Orbe, elle essaie petit à petit de comprendre ce qu’elle est, ses dons, ses visions qui lui resteront encore floues les 2 / 3 du livre. Son évolution est appréciable.

Jill est celle qui devra tout revoir ses priorités et ses croyances pour ne pas sombrer. Sa loyauté envers Betty lui permettra de tenir. Niklas lui sera fidèle à lui même, mystérieux, il sera encore arrangeant sur tout, mène dans les guerres de filles pour être sûr qu’elle reste focus sur la mission.

Encore un excellent tome, dont j’espère lire la suite rapidement, merci encore à l’auteure de me faire confiance.

Aurevy