Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Magdanaëlle James, tome 2 : Libération de M.G Groenwont

« Quelques mois après les récents événements. Magdanaëlle est toujours retenue par la succube Livia qui compte bien se servir d’elle pour arriver à ses fins : retrouver Maximilien, l’ancien Maître des démons disparu depuis des années.
Tandis que la jeune humaine tente de garder espoir sur une possible liberté, Assnan, lui, essaye le tout pour le tout afin de la sauver… jusqu’à s’attirer les foudres des nouveaux Maîtres des Enfers… Ce kidnapping pourrait rouvrir de vieilles tensions enterrées depuis bien longtemps, un conflit entre vampires et démons qui pourrait se transformer en une bataille sanglante… »

Magdanaëlle James tome 1

Me revoilà de retour dans cette sage, Magdanaëlle n’est pas dans une posture confortable, en même temps elle est protégée par une équipe de bras cassée, il faut se l’avouer ! Ce livre est toujours aussi addictif, on veut savoir la suite et on le lit sans s’en rendre compte !

Deuxième tome plus sombre mais nécessaire, ça nous permet d’entrevoir l’évolution de Mag qui essaye de ne plus être cette ado fragile. De nouveaux personnages tout aussi perchés, font leurs apparitions pour le bien ou le mal. Les personnages que l’on apprécie vont être malmenés, certains plus que d’autres, ce qui créera de petites tensions.

Ce qui manque à ce tome, je dirais une perte de contrôle de Tomler suite à la disparition, j’ai eu l’impression que c’était normal qu’elle disparaisse, ensuite le rôle de Boss, à un moment dans le livre on ne le voie plus, alors il y a peut être une raison et je ne l’ai pas vu. Mais Tomler pète un câble Mag a disparu !!!

Par contre Maximilien me plaît pas mal dans son optique protection, mais je tue tout le monde et je te montre mes actions pour t’aider. La plume est toujours aussi fluide, maintenant je n’attends plus que la suite pour assouvir ma curiosité !

Ps : Merci à l’auteure pour sa confiance !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Magdanaëlle James Tome 1 Possession de M.G Groenwont

xcover-5401

« À vingt-sept ans, Magdanaëlle James est la seule survivante de l’attaque meurtrière du 17 Novembre 2004. Encore traumatisée dix ans plus tard, elle découvre rapidement que son passé la rattrape lorsqu’elle retrouve dans son jardin le corps d’une jeune femme. Ce cadavre signe pour elle le début d’une histoire particulièrement intense où les découvertes s’enchaînent et où le monde dans lequel elle évolue cache de nombreux secrets. Quand l’énigmatique Assnan Redarg frappe à sa porte, Magdanaëlle comprend vite l’importance de sa vie aux yeux de certaines créatures… surnaturelles.
« Possession » est le premier tome de la série littéraire « Magdanaëlle James » qui met en scène une jeune femme persécutée par des créatures fantastiques et qui va devoir se battre pour survivre mais aussi pour protéger sa famille. »

Qui est M.G. GROENWONT ? M.G Groenwont est née en 1995. Passionnée de lectures, mais surtout d’écriture, elle commence très rapidement à exposer ses écrits sur des blogs textes sur internet. Ce n’est qu’en mai 2015, qu’elle décide de publier, sa nouvelle de trente pages « À ton cœur maudit ».

En 2017, elle publie grâce à un projet participatif, le premier tome de sa série Urban Fantasy « Magdanaëlle James ». « Possession » révèle une héroïne vivant à Nantes découvrant au fil des mois l’existence de créatures surnaturelles.

Facebook

Instagram

Avec un début un peu sanglant et traumatisant pour l’héroïne, on aurait pu se dire que j’allais refermer le livre, pourtant je l’ai adoré.

Je me suis remis que très récemment au Bit Lit, je me rends compte que j’ai pris la bonne décision. Magdanaëlle est une jeune femme qu’on pourrait qualifier « hors du moule » avec ce qu’elle a subi et son prénom assez atypique. Elle est forte se relève peu à peu de cette épreuve passée pour retomber dedans la tête la première. Elle ne fait pas confiance pourtant elle se laisse guider par des inconnus dans un monde invisible aux simples humains. Simples Humains ? Je suis sûre qu’elle préférait être dans cette catégorie. Certaines de ces crises ne sont pas vraiment justifiées, après un traumatisme comme celui-là il n’est pas étonnant d’en arriver là.

Coup de cœur pour Tomler, ce personnage je l’adore, il est comment dire … particulier. Lui aussi dans un sens a vécu des événements similaires à Magdanaëlle, il peut lui être d’un réelle secoure et soutien. Je dois avouer que la sœur Franscesca, me rend perplexe elle est un peu étrange cette demoiselle, ses réactions et son discours ne sont pas en rapport avec la situation. J’ai aussi un problème avec Assnan, je ne saisis pas ses intentions. Il cache beaucoup trop de choses pour que ce soit totalement désintéressé.

Au niveau de l’écriture en elle-même, elle est assez fluide, j’ai remarqué quelques incohérences, qui ne sont pas gênantes pour la lecture. C’est un premier roman qui plus ait pour une saga, il est normal d’essuyer les plâtres. Différences par rapport a beaucoup d’autres Bit Lit, l’héroïne n’est plus une lycéenne, elle travaille, c’est plus délicat de retranscrire tout ça avec une femme dans sa vie active qu’une adolescente où son seul vrai problème est d’aller en cours. Il y a un événement majeur pour la mère ou il me manque des détails pour apprécier tout ça, il est possible que je les ait dans le prochain tome.

Les descriptions de son environnement de travail son pas mal, certains commentaires critiquent comment est défini son emploi mais c’est plus proche de la réalité qu’autres choses. Et au moins ils se passent quelques choses d’excitant à Nantes.

J’aimerais une scène sur les remparts du château de Nantes qui sont si beaux.

Un premier tome très prometteur !

Ps : Merci pour ce SP

Aurevy