Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Martin, mon jumeau perdu de Laurann Derhas

711EF-uPIhL

« Après avoir vécu une sorte d’EMI (Expérience de Mort Imminente) en 1998, Laurann Derhas est revenue de son bref voyage dans l’Au-Delà complètement métamorphosée. Pour la première fois de sa vie, la mort ne l’effrayait plus et elle se découvrit même des dons jusque-là insoupçonnés. Au vu de ses nouvelles capacités, elle en profita pour partir à la recherche de l’explication qu’elle attendait désespérément depuis des années: pourquoi était-elle sur Terre et d’où lui venait cette souffrance perpétuelle qu’elle y ressentait? Dieu entendit ses prières et fit tout ce qui était en son pouvoir pour l’aider à découvrir enfin SA vérité. »

Qui est Laurann Derhas ? Je suis une auteure auto-éditée depuis maintenant décembre 2017, mais je vous propose de découvrir aujourd’hui la version finale de mon récit autobiographique autour d’un sujet mystérieux qui commence enfin à se faire connaître à sa juste valeur : le syndrome du jumeau perdu.
Mais pas que…
Je suis aussi ce que l’on pourrait appeler une médium ou encore une voyante. Moi, je me considère plutôt comme une messagère. Après avoir passé vingt ans à aider mes proches et mes amies, écrire l’histoire de ma vie m’est apparue comme une évidence. Le but de ce livre est de prouver aussi que, si on a la foi et que l’on y croit, la vie nous sourira un jour. Nous avons tous le droit au bonheur quelque soit notre passé. Sans oublier que seul un voile nous sépare de nos très chers disparus. Je me permets d’espérer que mon autobiographie redonnera l’espoir que notre passage sur Terre n’est qu’un chapitre de notre vie.

Amazon

Je sors de cette lecture avec une sensation particulière mes émotions sont comme figées. Je ne pourrais vous dire si j’aime où je n’aime pas ce qui vient de se passer, c’est assez flou. Dans cette autobiographie on suit le cheminement de vie de l’auteur, ses questionnements et sa quête de réponses pas forcément plaisantes. J’aime sa vision de Dieu, ce qu’il représente, qu’il n’est pas figé en une personne mais en toutes choses, ce que je suis d’accord avec .

Sur plusieurs points je ressemble à l’auteur, je n’ai pas foi à toute épreuve, je ne vais pas à la messe mais je crois qu’il y a une force au dessus de nous, sans savoir quoi ni comment, cela fait partie des grandes questions de la vie. Je suis néanmoins très sceptique sur les sujets de visions, de discussions avec les défunts ou cartomancie, je ne juge pas, j’accepte que les autres y croient, toutes personnes doit croire pour avancer dans la vie.

L’auteure à une sacrée mémoir,e réussire à se rappeler des détails de son enfance, même lointain, je suis émerveillée. Les vies antérieures sont un sujet auquel je crois, où cette connection avec certaines personnes, combien de fois il m’est arrivé d’avoir cette impression de connaitre un lieu sans y avoir jamais mis les pieds avant. J’ai réussi maintes fois à aller instinctivement à un point bien précis en y allant pour la première fois sans carte ni gps, juste l’instinct. Cette idée de rencontrer une personne et se dire que nous l’avons déjà vu avant.

J’en ai appris un peu plus sur le syndrome du jumeau perdu, comme beaucoup je ne connaissais que le nom et la brêve définition du dictionnaire, je ne pourrais dire le ressenti et la sensation que ça donne n’ayant jamais vécu cette expérience. J’aime cette approche de médecine alternative, moi même étant fasciné par la litho thérapie. Je n’ai jamais vu de Reïki à voir dans le futur.

En lisant ce livre je suis juste heureuse pour l’auteure, elle a réussi à retrouver son chemin, décortiquer la vie pour trouver des réponses, je ne sais pas pourquoi je le suis vu qu’on ne se connaït pas. Elle démystifie la religion, ce n’est pas une fatalité, on ne peut reprocher aux cieux tout ce qui se passe dans nos vies. Nous sommes responsables de nos actes mais surtout de nos paroles, on ne peut pas supplier une chose sous le coup de l’émotion en promettant un échange et en vouloir à Dieu au moment du paiement de notre dette.

La voyance est aussi un domaine qui me laisse perplexe, je ne suis pas non plus une adepte trop de facteurs doivent rentrer en jeu et on n’est pas sur a 100% que la personne en face pourra capter vraiment les éléments.

C’est un beau témoignage qui redonne espoir en nous démontrant que tout ne peut pas être controllé par un seul être, facteur temps, tout est lier notre passé notre présent et le futur qu’on le veuille ou non. Je ne pourrais vous dire s’il est bien ou non, ce sera à vous de lire si vous souhaitez vous faire votre avis. Sachez juste que vous n’êtes pas obligé de tout croire, vous avez le droit comme moi d’être sceptique sur certaines pratiques et certains évènements, chacun à le droit de croire ce qui lui convient.

Cet avis fait partie des plus longs que j’ai écrit sur mon blog, il faut dire que le sujet est intense. Je ne peux plus le développer, je ne voudrais pas trahir tant de secrets de cet ouvrage.

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Des paillettes dans le sable d’Enolla Brunetti

xcover-5396

« Ça vous est déjà arrivé à vous, ce moment dans la vie où vous avez l’impression que tout part en vrille ?
Eh bien, c’est le cas d’Anna, 30 ans. Ça démarre par un réveil en fin d’après-midi, dans son salon alors qu’elle devait préparer l’anniversaire de sa mère, puis ça s’enchaine : une panne de voiture, son conjoint qui la trompe, sa mère qui disparait mystérieusement, l’accident, la rupture.
Elle se retrouve alors seule, face à elle-même, à faire le point sur sa vie. Elle rêvait d’être pâtissière et de fonder une famille : c’est foutu !
Heureusement, sa famille va la secouer sérieusement. Elle décide alors de reprendre sa vie en main. Elle se retrouve ainsi, malgré elle, dans une folle aventure épaulée par Antony, un charmant pâtissier malheureusement marié et papa d’une petite fille.
Sur les routes, entre les landes et la Bretagne, au gré des plages au sable pailleté, elle voyage sur les traces de son passé dévoilant un peu plus les mystères sur sa famille et ses origines. Jusqu’à LA révélation.
Rien ne sera plus jamais comme avant.
Comment assumer ce qu’elle va apprendre ? Que faire de ses sentiments naissant pour cet homme déjà pris ? Est-elle vraiment capable de changer de vie ? De reprendre des études pour réaliser son rêve ? Son amour pour Antony trouvera-t-il une issue ?
C’est l’histoire d’une vie qui éclate pour mieux se reconstruire, mais également une histoire d’amour et de réalisation.
Anna, pétillante, sensible et timide va nous prouver que quoi qu’il arrive, il faut tout faire pour réaliser ses rêves. »

Instagram

Amazon

Bonne petite romance où Anna va vivre les montagnes russes, moi je n’aurais pas survécu à cet ascenseur émotionnel. Vu ce qu’il se passe dans ce tome, je pense qu’il aurait été facile de le séparer en 2. C’est un livre où on ne s’ennuie pas tant les évènements se déroulent rapidement, à certains moments un peu trop rapidement d’ailleurs.

Je trouve qu’Anna accepte beaucoup trop de choses de Baptiste et un peu rapidement même à la fin. J’aurais aimé connaître l’évolution de sa relation avec Jean Bernard et la suite des événements avec ses parents, je trouve que le dialogue entre eux manque cruellement. Anna aurait peut être mérité de passer plus de temps en célibataire pour expérimenter des choses elle pour comprendre ce qui l’entoure. Beaucoup de passages ne sont que survolés, après c’est au lecteur de décider si c’est important pour lui ou non.

J’aurais aimé plus de détails sur sa reconversion, des extraits de cours,des essais râtés chez elle, ça aurait donné un plus au personnage d’Anna qui agit souvent comme une adolescente dans certaines de ses réactions, la vie ne lui fait pas de cadeau certes, ce n’est pas une raison.

Le récit est cohérent, le style est bon. C’est un livre qui plaira aux personnes qui recherche principalement de la romance avec une dose de drame.

PS : Merci à l’auteur pour me l’avoir proposé

Aurevy

Publié dans Petite maison d'édition

Mes 7 ex de S.N. LEMOING

unnamed

« À 32 ans, Juliette est toujours célibataire. Pour elle, qui aimerait fonder une famille, le temps presse. Elle a toujours eu comme principe de ne jamais donner de deuxième chance à un ex. Mais n’ayant rencontré personne d’intéressant depuis longtemps, c’est peut-être le moment de briser cette règle.
Aurait-elle déjà rencontré l’homme de sa vie ? Que sont devenus ses ex ? Avec l’aide de ses amies, elle va faire le point sur sa vie amoureuse. »

Qui est S.N. LEMOING ? S. N. Lemoing est née en 1987 en région parisienne.
Elle a suivi des études dans l’audiovisuel à l’Université Paris VIII où elle a pu suivre des cours sur l’Image de la femme dans les médias et le Female Gaze.
Elle a ensuite travaillé en tant qu’assistante de production. A côté, elle a pu co-écrire, co-réaliser et co-produire des épisodes pour trois web-séries ainsi que des courts-métrages.
L’envie d’écrire sans contrainte l’a conduite à devenir autrice indépendante.

Amazon

C’est une comédie romantique légère et drôle tout en essayant de poser de réels questionnements sur l’amour et la vie de couple. Est – on prêt a tout accepter par amour ? Doit – on retenter avec ses ex quand nous sommes désespérés ?

Juliette, elle, est totalement désespérée, elle ne peut vivre sans amour, sans être en couple, elle en arrive à la conclusion que l’homme de sa vie devait être un de ses ex mais que le timing n’était pas le bon. Elle part donc à la recherche de ses ex, es – ce une si bonne idée que ça ? Ces retrouvailles ne vont pas être de tout repos, certains de ses ex vont être assez compliqués a gérer car aucun ne veut retrouver sa place d’ex. Si j’avais été à sa place personnellement je n’aurais pas rappelé mes ex ils restent où ils sont !

Juliettte n’ont plus n’est pas facile à vivre on ne va pas se mentir, elle a des exigences selon ses prétendants qui ne sont pas forcément en adéquation avec un couple. Elle peut être aussi facilement irritable.

Sa liste d’ex n’est pas totalement véridique puisque certains ne sont juste que des coups de coeurs, il n’y a eu aucune vraie histoire ! Romance sympathique parfaite pour passer le temps. Le style est bon et l’écriture fluide, si vous ne savez pas quoi lire il est pour vous. La nouvelle couverture est bien sympathique !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Cerise au Soleil de Marie – Laure Voisard

processed

« Il n’est jamais trop tard pour construire sa vie ! Dans un dernier roman, Esperanza raconte comment elle est devenue, à la soixantaine, un auteur à succès. Ancienne animatrice radio anéantie par un coup dur, elle reprend sa vie en main. Femme libre, elle crée et saisit des opportunités, ose et … la vie revient… ! Découvrez Soleil qui inspire la création de Cerise, personnage principal du 1er roman d’Esperanza la narratrice, deux jeunes femmes courageuses et déterminées… Bastien le voisin éditeur, Louis et la semaine sur les iles Chausey… Martin le voyageur, Rosalie l’amie de plus 20 ans …et partagez leurs moments de vie ! Les hommes et les femmes de ce roman vivent des relations apaisées, matures. Pas question de guerre des sexes et cela fait du bien ! »

Qui est Marie – Laure Voisard ? Marie-Laure Voisard, dite aussi Marie-Laure la Débloqueuse, est fascinée depuis ses premières lectures par les écrivains… Ils sont pour elle, aventuriers de la vie, révélateurs de personnalités, d’expériences, de sensations, d’émotions… Elle ne s’imaginait pas écrire un jour…
Un 1er blog professionnel en 2012, puis un second « La Débloqueuse » en 2017. Elle y partage son expérience, sa vision, sa clairvoyance pour aider les personnes à construire l’avenir qui leur convient en partant d’un angle professionnel.

Amazon

Je ne m’attendais pas à ce type d’écriture d’ouvrage, c’est une biographie d’un des personnages principaux de l’auteur. On peut le résumé en disant que c’est un livre dans un livre ! L’ambiance est intéressante, on suit les tribulations d’Esperanza qui nous montre que l’on peut vivre sa meilleure vie quel que soit son âge. Elle y rencontre une multitude de personnes qui l’influence dans ses choix et l’aide à devenir celle qu’elle voulait être.

Les personnages sont assez touchants par leur propre histoire, ils ont vécu des choses on sent les cicatrices même s’il ne laisse pas d’informations filtrées. Le rythme est très bon, vous pouvez facilement rentrer dans le livre et y rester de longues heures.

Ce qui m’a chagrinée dans ce livre, oui c’est le bon terme, c’est la vision de l’auteur sur les coréennes et leur fantasme de l’homme occidental qui vient les sauver. Chaque fois qu’un fameux mail arrivait pour parler de ce sujet, j’étais stoppée net dans ma lecture, ça l’a rendu compliquée. J’étais contrariée par la façon réductrice dont est décrite ce peuple. Je suis allée personnellement en Corée de nombreuses fois, j’ai des contacts réguliers avec des habitants, je ne peux être d’accord avec l’image qu’on en donne dans ce livre. Je suis désolée si c’est le seul ressenti qu’à pu avoir l’auteur ou ses proches sur ce pays qui a tellement plus à offrir.

Esperanza dira à un moment « Impression étrange : j’ai la sensation de le connaître depuis longtemps », elle parlait d’un lieu qu’elle visitait depuis la première fois, c’est que ce j’ai ressenti en posant le pied ma première fois en Corée.

Après cela, si j’occulte toute cette partie sur le pays du matin calme, en étant objective, le récit est cohérent, agréable à lire. On ne s’ennuie pas, on s’amuse même avec les pensées farfelues d’Esperanza sur la vie et ses questions. Je vous le recommande pour une belle leçon de vie, avoir de l’espoir et vous rappelez qu’importe votre âge les rêves sont toujours là pour s’exhausser.

PS : Je remercie l’auteur pour m’avoir fait découvrir son oeuvre.

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Cœur de Menhir Tome 1 d’Adrien Hortemel

20200726_173505

« Une paix fragile règne entre les différents peuples de la forêt de Déremkas. Les habitants sont menacés par une prophétie oubliée qui annonce le retour des ténèbres. Parmi eux, Dairen, un jeune homme ordinaire, va se retrouver au milieu d’une lutte de pouvoir. Les rencontres seront nombreuses, mais ces personnes vont-elles l’aider à se frayer un chemin dans un monde cruel où les légendes sont devenues réalité ? »

Qui est Adrien Hortemel ? Amoureux des légendes celtes et nordiques, passionné par le monde médiéval, la fantasy, j’ai découvert tardivement ce réel intérêt pour ces univers. Il y a sept ans, la Bretagne m’a accueillie et depuis, je ne cesse de découvrir la richesse de son folklore. D’ailleurs, les menhirs, mystère par excellence, n’ont pas mis longtemps à capter toute mon attention. Avec toutes ces informations, mon imaginaire s’est laissé guider par l’envie d’écrire. Aujourd’hui, je consacre donc mon temps libre à développer la série de romans heroic fantasy Cœur de menhir pour faire rêver celles et ceux qui oseront partir à l’aventure.

Site Web 

Sans ouvrir le livre j’ai apprécié la couverture et quelques pages plus loin la carte présente en couleur ! Je tiens à vous avouer que lorsque j’ai décidé de lire ce livre, je ne me suis pas fait d’idée préconçue, je voulais juste une histoire sur fond fantastique. Je n’ai pas été déçu ! le décor a bien été planté, les personnages ont l’air fort intéressants. La ville de Kêrstrud est bien pensée, j’ai l’impression de voir l’habitation des fées !

L’intrigue est assez différente de ce qu’on peut voir régulièrement, il y a une équipe qui se forme mais on ne sait pas vraiment qui ils sont et ni pourquoi eux sont choisis ! On se retrouve au milieu d’un sac de nœuds, on croit qu’une personne est gentille, puis non c’est un traître et vice-versa !

On a souvent à peine le temps de se faire à un personnage qu’il meurt peu de temps après, c’est assez rageant ! J’aurais aimé connaître plus Léno, il a tellement de savoirs en lui. Je n’ai d’ailleurs pas comprit son choix porté sur Alyssa, elle a une aura qui ne me plait pas.

On ressent déjà une progression au cours du livre les protagonistes ont changé et sont marqués par les épreuves. J’ai un petit coup de cœur pour Raudan qui me fait rire tellement il est maladroit, il n’a rien du preux chevalier sûr de lui qui sait diriger un groupe, il est aussi assez mystérieux, il nous promet de belles révélations je pense à l’avenir. Dairen doit porter beaucoup de choses et prendre du recul sur des situations auxquelles il n’y connait absolument rien. Son apprentissage et  son entêtement lui seront d’une grande aide.

J’ai l’impression que plusieurs histoires (peut-être légendes) vont s’entremêler tout au long de la saga pour ne se rassembler qu’en un unique lieu. La fin de ce premier tome me laisse perplexe, comment la suite pourrait être pensée ?

En sommes j’ai adoré ! j’ai beaucoup de questions qui trouveront sûrement leurs réponses dans la suite de cette saga !

PS : Merci à l’auteur de m’avoir cette opportunité, je souhaite que nos chemins se croisent encore pour la suite

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Crazy Vickie de Valenne Riebano

xcover-5105

« LE JOURNAL D’UNE QUADRA CONFRONTÉE A SES ÉMOTIONS ET A SES ENVIES !!!

Vickie a 40 ans. Elle est célibataire (par choix), heureuse (par choix), ronde (parce qu’elle est stressée et débordée) et débordée (parce que la vie est ainsi faite). Vickie va voir sa vie bien réglée (enfin plus ou moins bien réglée) être perturbée par un moment inattendu passé avec Rafael. Et là, rien ne va plus ! Elle doute (un peu), elle cogite (beaucoup trop), elle rêve (plus qu’elle ne le voudrait) et fantasme (et ça c’est plutôt cool). Partagez une tranche de vie piquante, cynique, un peu déjantée et teintée d’une pointe d’érotisme avec une Vickie qui redécouvre les joies et les peines de la vie et du sexe. »

Amazon

Comment exprimer mon ressentis sur ce livre … Je l’ai adoré c’est frais, déjantée, le titre est révélateur de beaucoup de choses. Je n’ai pas vu les pages défilées tellement j’ai ri tout au long de ma lecture. Nous parcourons cet épisode de vie dans les pensées de Vickie qui nous livre ses sentiments, ses souvenirs, sa personnalité nous n’avons qu’à nous servir tout en dégustant un cocktail au bord de la piscine.

Vickie est une femme qui a une farandole de problèmes dans sa vie, enfin surtout des soucis crées par son cerveau, je soupçonne celui de jouer à un jeu sadique avec le reste du métabolisme. Ou alors il est en surchauffe à cause des 1200 questions la seconde, les situations sont bien créées on se prend au jeu. Vickie tombe amoureuse, ce qui devait arriver arriva, elle s’énerve, désespère, déprime pour des messages ou appels qui n’arrivent pas, elle veut de l’attention se sentir aimé, elle n’a clairement pas choisi le bon … De son côté Vickie fait tout pour se prendre en main en faisant du sport pour se sentir bien et elle a raison !

La fin est un peu particulière, je ne l’aurais pas deviné entièrement, à l’avant-dernier chapitre je me suis dit qu’il y avait un détail qui ne fonctionnait pas. Autre indice, l’absence du chat, il a littéralement disparu ! ;p

Si vous souhaitez ne pas vous prendre la tête, lisez ce livre Vickie le fera pour vous !

Ps : merci à l’auteur pour cette opportunité

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Jalouse, moi ? Pourtant j’ai une vie passionnante d’Alice Nevoso

xcover-5120

« Clara a 38 ans, un bouledogue nommé Pharaon, et un travail de comptable dans une société qui vend des frigidaires. Elle aime les jeux de grattage, le dessin, les vêtements à paillettes et les hommes aux yeux clairs.
Aux yeux de ses parents, elle a raté sa vie puisque :
1/ Elle n’a jamais visité Prague ni Riga…
2/ Elle a rompu avec son petit copain et ne peut pas avoir d’enfants.
3/ Elle n’est pas propriétaire de son logement (avec un père agent immobilier, ça fait désordre !) La sœur de Clara, elle, est une beauté volcanique qui foudroie tous les hommes et qui a tout réussi dans la vie : ses études, sa carrière et même son divorce.
Depuis son adolescence, Clara a un rêve : devenir dessinatrice de bande dessinée et entrer dans le cercle très fermé des artistes. Quand elle s’inscrit à un atelier de bande-dessinée, elle rencontre Bastien, un séduisant brun aux yeux clairs. Mais sa sœur, encore une fois, se dressera devant son chemin.
Clara parviendra-t-elle à assumer son côté artiste et glamour et osera-t-elle enfin être heureuse ? »

Qui est Alice Nevoso ? Je pense que la littérature est magique. Oh, bien sûr, les livres ne peuvent rien contre :
– les grosses contraventions
– les chefs tyranniques et bas-du-front
– les voisins bruyants et désagréables
Mais les livres peuvent vous transporter ailleurs, dans la vraie vie, la vie intérieure…

Amazon

J’ai beaucoup aimé ce livre, l’histoire est très drôle avec toutes ces situations invraisemblables. Clara est un mélange pétillant de jalousie, peur et ras le bol de sa vie morne. Elle est passionnée de dessin et souhaite faire une bande dessinée, dans l’histoire est citée énormément de référence à ce domaine. Je remercierais plus tard un de mes EXs dessinateur et coloriste pour certaines références que j’ai pu comprendre. Je compare Clara à Bridget Jones, elle a une vie aussi catastrophique qu’elle.

C’est une histoire rafraîchissante qui nous permet d’oublier nos propres problèmes. J’ai pas mal accroché sur tout le combat entre sœurs, où chacune veut ce qu’à l’autre sans vraiment se l’avouer. L’herbe est toujours plus verte dans le champ d’à côté. Par contre elles ont des parents épouvantables centrés sur la réussite sociale ou la sœur de Clara, je trouve dommage qu’à la fin il n’y est pas un petit geste des parents. C’est intéressant de voir malgré toutes les embûches, l’évolution de Clara qui tente de se sortir du quotidien et de sa famille oppressante.

La relation avec Bastien tourne au ralenti trop longtemps et d’un coup tout s’accélère on n’a pas vraiment le temps de se faire à l’idée de leur couple. J’ai trouvé qu’à la fin Pharaon était moins présent, relégué à l’arrière plan ce qui est vraiment dommage.

Si vous cherchez une bonne lecture pour rire avant la rentrée ou pendant la reprise du travail, ce livre est parfait !

Ps : merci à l’auteur pour cette lecture

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

40 ans et alors ? de Beth Holland

xcover-5507

« Et si vous deviez tout recommencer ? Quand Alyce voit sa vie stable et tranquille basculer à l’aube de ses quarante ans, elle se retrouve face à ses peurs et incertitudes. Son couple va mal, sa famille est au bord de l’explosion et son emploi est menacé. Elle commence alors à perdre pied.  » Vieille « ,  » moche « ,  » bonne à rien  » ou encore  » incompétente  » ne cessent de tourner en boucle dans la tête de cette jolie brune qui va devoir passer ce cap et réussir à rebondir. Reprendra-t-elle sa vie en main ? »

Qui est Beth Holland ? Moi, c’est Beth Holland. J’écris, c’est ce qui me plaît. Cela me permet de m’évader, de construire des univers dans lesquels je peux dicter les règles. J’écris depuis toujours, enfin, depuis que j’ai compris l’impact des mots à travers le conte de la belle au bois dormant. Je suis donc passionnée par les livres, les histoires, les différentes manières de les raconter et de les faire vivre autour de nous.

Amazon

Je n’ai pas mis longtemps à livre cet ouvrage il n’est pas prise de tête. L’histoire est un peu clichée à la « Sex in the city » où « Desperates Housewives » mais on se prend au jeu rapidement. On est triste avec Alyce quand elle se fait malmené, heureux quand elle arrive à trouver des solutions. Je trouve que beaucoup de personnes sont mis en arrière-plan ce qui est dommage, les enfants par exemple ils sont trop en retraits, je pense qu’ils auraient dû eux-même mener leur enquête ils abandonnent leur mère sur simple discussion, ils prennent un peu trop bien l’infidélité de leur père et la nouvelle compagne… Bien sur dans ce livre on déteste Connor, parce que c’est un enfoiré de première.

Alyce et Livia auraient mérité une vraie conversation, elles ont des choses à se dire c’est sur et si c’est arriver à l’une ça peut aussi bien arriver à l’autre. Je trouve aussi que la vie d’Alyce après est un peu trop simple, alors je crois au Karma, mais là je trouve que c’est un peu trop simple de reconstruire sa nouvelle vie ailleurs, travail trouvé comme ça, son a adaptation etc etc

Elle fut aussi harcelée à son travail puis humiliée, ça aurait dû être plus en rapport avec son perso, un lien plus fort que celui donné, car son mari étant un avocat de renom forcément côtoie tout ce beau monde donc il aurait pu soudoyer, ça aurait eu plus d’impact je trouve.

Même si j’aurais aimé tout ça dans l’histoire, j’ai passé un très bon moment à le lire, l’écriture est fluide et donne envie de continuer la lecture en mode commérage. L’auteur a fait beaucoup de recherches pour cet ouvrage cela se ressent pas mal. Je le recommande pour toutes les personnes qui veulent une lecture attendrissante sans prise de tête. D’après ce que j’ai compris il y aura un tome 2 peut être aurons nous certaines idées que je souhaite approfondis !

Ps : Merci à l’auteure pour ce service presse

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Bienvenu dans le monde réel

55-bienvenue-dans-le-monde-reel

« Le professeur fred est un homme clairvoyant, ses inventions sont nées de son imagination fertile et de son refus d’accepter la réalité telle quelle. »

Qui est Frédéric Marcou ? Né à Noyon (Oise), Frédéric Marcou tire les meilleurs souvenirs de son enfance d’un petit village de campagne où il a découvert la nature et ses joies. Très tôt, il montre une curiosité pour l’écriture et une fascination par les écrivains vus à la télévision.
Après le bac, il commence des études supérieures d’histoire, mais la maladie en décide autrement. A partir de vingt-six ans, il se voue totalement à sa vocation : l’écriture de poèmes et de récits. Il s’installe à Chaumont en 2009 et rejoint l’AHME en 2010.

Amazon

Je suis assez mitigée sur mon avis à savoir si j’ai aimé ou non. Ne vous fiez pas à la petite taille de ce livre, il ne se lit pas si facilement et avec des conditions particulières. Je dois dire que c’est une lecture atypique et déroutante, j’ai dû plusieurs fois m’arrêter à cause d’un mal de tête répétitif conclusion d’un cerveau réfractaire à cette lecture. J’ai eu énormément de mal à me mettre dedans ne sachant pas ou l’auteur voulait en venir.

Ce livre se sépare en 3 parties très distinctes, la première sert de vitrine à des inventions loufoques dans les années 2055. La deuxième partie est plus personnelle, l’auteur y raconte son enfance et une introspection ou les mots sont d’une dureté effrayante. Avec un texte lourd on y côtoie la relation apocalyptique avec ses parents et une vision de la magie enfantine qui s’effrite au fil des rêves brisés.

La dernière partie se concentrera sur différents poèmes, ce qui rend la lecture hasardeuse. L’auteur nous parle de sa jeunesse sombre, une emprise familiale qui éduque sous coup de violence morale, il utilise souvent le mot esclave, c’est ainsi qu’ils résument sa vie avec ses parents. On y suit le processus de sauvetage et de fuite de cet environnement toxique.

De mon côté j’aurais organisé le texte différemment, j’aurais d’abord mis les poèmes puis le texte personnel et enfin les inventions loufoques pour gagner un peu de légèreté dans la lecture.

Si vous vous décidez à le lire préparez-vous psychologiquement, à le lire en plusieurs fois et surtout être dans un endroit calme.

Ps : merci à l’auteur pour ce service presse

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Le monde déviant de Brice Milan

xcover-5245

« À vivre au-dessus des nuages, dans un monde déliquescent, Sam Hartley a fini par se croire à l’abri de la colère divine. Le destin, sous la forme d’un message qui ne lui était pas destiné, bouleversera sa vie préservée de « lécheur de ciel ».
Une femme et son enfant l’entraîneront vers des contrées insoupçonnées où l’amour se mérite. Le courage de Sam sera mis à rude épreuve : l’existence même de son monde est en jeu. »

Qui est Brice Milan ? Né d’un père militaire et d’une mère piémontaise, j’ obtiens un doctorat après des études qui m’ont poursuivi. Dans la foulée, je décroche un poste dans l’enseignement supérieur.
L’envie d’écrire sommeillait en moi depuis l’adolescence. Il a fallu un déclic, la lecture du livre de J. R. R. Tolkien, « Le Seigneur des anneaux » et aussi s’affranchir de la peur d’affronter le regard des autres, pour que je me décide à écrire des romans.
Je commence sérieusement à m’atteler à la tâche en décembre 2012, multipliant les nouvelles et romans. Depuis, je ne me suis plus arrêté. Je suis un auteur prolixe, plus angoissé par la page noire que blanche.

Site Web

Amazon

J’ai apprécié cette lecture futuriste de livre surprenant il y a cette bataille du bien contre le mal, les riches contre les pauvres dans un monde ou l’écosystème a été anéantis par cupidité, égoïsme ou pour de l’argent. On y apprend que l’innovation scientifique et technologie ont de bon côté mais ne peuvent remplacer les ressources planétaires. Tous ses bienfaits sont souvent transformés par les mauvais choix ou en réponse à une offre et la demande de consommateurs.

Le personnage principal Sam apparaît au premier abord comme un enfoiré, qui a réussi à s’intégrer chez les plus grands grâce au statut de ses parents. Il vit une vie qu’on lui a tracé de toutes pièces pour satisfaire plusieurs parties notamment avec un mariage d’affaire forcé, dès le départ on comprend que Sam n’est pas heureux, il vit une vie qu’il n’a pas choisie sans savoir quelle autre voie il aurait pu emprunter. Il se retrouve au milieu d’une sombre enquête qui l’oblige à se poser les bonnes questions, il devra revoir ses convictions, tenter de sauver sa vie, croire à de meilleurs lendemains. La question est doit-il le faire ? ou doit-il continuer à suivre l’enseignement qu’on lui a transmis et les règles qu’on lui impose ? Sam se heurte à sa vision de son avenir à cause de Maria.

Je n’ai pas réussi à m’attacher à Maria, malgré toutes ses bonnes actions, son courage et sa détermination. Je trouve qu’elle en fait trop pour être au centre de toutes les attentions, être celle sur qui les autres doivent compter. Elle aurait pu être un personnage intéressant mais comme elle dispose de certaines facultés temporaires, elle en perd un peu de son humanité.

Dans ce livre on aborde beaucoup les mauvais choix et action dictés par la vanités. Les rebelles se veulent combattant de la lumière dans cette zone d’ombre mais la plupart ne sont il pas animait par la vengeance, ce sentiment n’est-il pas lui aussi enfant de l’ombre ? Les populations cherchent un chemin de rédemption en créant un nouveau monde ils veulent combattre ceux des tours. Les « méchants » le sont-ils vraiment ? ne peuvent-ils pas agir pour le bien de tous par des chemins détournés ? Ceux qui se veulent Sauveur de l’humanité sont-ils aussi bon et désintéressés qu’on le pense ? Bien des questions qu’on pourrait poser à l’infini tant les sujets sont complexes.

La fin de ce tome m’a pas mal surpris, elle laisse place à une possible suite, peut-être aurons nous la chance de voir de nouvelles opportunitées.

PS : Merci à l’auteur pour la découverte de ce livre

Aurevy