Publié dans Auto édition, Service presse

L’Éveil de l’Ombre, tome 2 : La Relique Par Tiphaine Levillain

« La traque infernale se poursuit, alors que les mensonges et contre-vérités s’accumulent… Cette fois-ci, Jill, Betty et Niklas savent enfin où se rendre pour empêcher l’Ombre d’arriver à ses fins : Salem. Malgré les récentes révélations sur les Filles de la Nature et la Lumière, le trio de chasseurs d’Ombre est plus fort et plus soudé que jamais. La course contre la montre se poursuit, alors que de nouveaux mensonges sont mis à jour et que l’Ombre les talonne de près. L’avenir de l’humanité n’a jamais été aussi proche de basculer dans les ténèbres… Des pluies sanglantes s’abattront-elles bientôt sur Terre ? »

L’Eveil de l’Ombre Tome 1

Nous retrouvons Betty, Jill et Niklas essayant de se relever après la confrontation du précédent tome, certains y arrivent mieux que d’autres. N’oublions pas, que leur temps est compté, ils sont pourchassés, le repos est une option, dur de faire le point sur la situation. Mais sont ils vraiment pourchassés ?

On se retrouve dans la mythique ville de Salem passage obligé quand il s’agit de magie. Pour ma part je pense que si on faisait une grande fête avec les protagonistes de tous les livres qui passent par Salem, nos héros auraient moins de problèmes !

Dans ce tome là, on apprend que dans cette guerre incessante, il n’y a pas que 2 clans mais en réalité ils sont 3, alors qui est le 3eme adversaire ? Ce livre est riche en révélations qui vont vous faire sauter de votre zone de confort, l’une des informations nous est lancée juste après une scène qu’on attendait depuis longtemps, oui l’auteure est sadique.

Vous rencontrerez de nouveaux personnages qui seront pour la plupart de courte durée… On en apprend plus sur les filles de la Nature, leurs ambitions, leurs dons, leurs activités alors gentilles ou méchantes ?

Betty se retrouve dans un tourbillon de « pourquoi » et de « si » qui l’emprisonne, ce qui est normal suite à la perte de proches, bien que ses parents n’aient toujours pas été touchés, étrange . Betty mène sans relâche la recherche de l’Orbe, elle essaie petit à petit de comprendre ce qu’elle est, ses dons, ses visions qui lui resteront encore floues les 2 / 3 du livre. Son évolution est appréciable.

Jill est celle qui devra tout revoir ses priorités et ses croyances pour ne pas sombrer. Sa loyauté envers Betty lui permettra de tenir. Niklas lui sera fidèle à lui même, mystérieux, il sera encore arrangeant sur tout, mène dans les guerres de filles pour être sûr qu’elle reste focus sur la mission.

Encore un excellent tome, dont j’espère lire la suite rapidement, merci encore à l’auteure de me faire confiance.

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Une vie sur le trottoir par Cécile Crassous

« Etes-vous bien certain de mériter l’héritage de vos parents ? Jusqu’à la mort de sa mère et de sa sœur, Martine ne s’était pas posé la question.
Elle va devoir y faire face dans la douleur et en pleine rue, sous les yeux d’un voisinage angoissé, curieux ou cupide. Autour d’elle tous s’émeuvent, s’agitent et s’énervent. Mais dans ce tourbillon tragi-comique, elle reste seule dans l’épreuve.
C’est l’heure du grand déballage… trouvera-t-elle l’apaisement avant de sombrer dans la folie ? Vie et mort, rancune et pardon, empathie et mesquinerie… Cécile Crassous fait surgir un tableau émouvant de nos relations humaines. »

Qui est Cécile Crassous ? Originaire du sud de la France, Cécile Crassous a passé quelques années à accompagner des créations dans différents théâtres parisiens avant d’entamer une carrière d’écrivain.
L’esprit du théâtre n’est d’ailleurs jamais loin dans ses romans.Elle est à l’image de ses œuvres : inclassable, sensible, et toujours un peu décalée.
Elle fait sienne la citation de Colette :
« Il faut écrire comme personne, avec les mots de tout le monde »

Instagram

C’est le premier tome d’une série, petit format mais intrigant. J’ai été surprise par la façon dont débutait l’histoire. On se retrouve avec une liste d’objet comme un inventaire, j’ai eu du mal à m’adapter.

Hormis ça, on y découvre des personnages, des valeurs familiales fortes et des erreurs irréversibles, qui pèsent tout le long d’une vie. On y découvre une rue soi-disant paisible qui ne l’est pas vraiment. Aucun des personnages n’est vraiment ce qu’il prétend être.

Il y a beaucoup de places au non dit c’est intéressant, mais je regrette que la démarcation non dit et dialogue ne soit pas clair, plusieurs fois je me suis demandé dans quelle catégorie placer les phrases.

L’histoire en elle même est fluide et plaisante, pour passer un bon moment. Ce livre plaira aux personnes qui aiment les non dits et les petits racolages entre voisins. Le message donné est fort.

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Le temple de Sorges par Gilles HOUDOUIN

« 1621 : Alors que les protestants tiennent leur assemblée à La Rochelle, pour réitérer leurs droits sur les places de sûreté accordées par l’édit de pacification, sous le règne d’Henri IV, des troubles éclatent un peu partout en France. Thomas et Urbain sont chargés d’enquêter sur un meurtre commis dans le temple profané de Sorges, près d’Angers. Le chemin de la vérité, tortueux, sera semé d’embûches pour les deux sergents royaux. »

Au nom de la mère et du fils

C’est le deuxième livre de l’auteur que je lis, j’ai trouvé celui – ci encore mieux que le précédent, il est plus fluide niveau écriture, le sujet utilisé est tout aussi intéressant.

Dans celui – ci on s’attaque à une enquête plus religieuse avec la sempiternelle guerre Catholique et Protestant. Nos deux protagonistes vont avoir encore bien des soucis pour résoudre cette énigme. Le sujet est maîtrisé, une mine d’or d’informations sur l’époque. Ce que j’aime dans cette enquête c’est le fait qu’elle soit subtile, nous ne sommes pas au cœur d’un massacre religieux, la tension est présente sans que ce soit le point central du livre.

Ce mélange de vie privée des personnages avec l’enquête est bien dosé, ça leur donne un côté attachant. Si vous aimez l’histoire et les intrigues policières ce livre vous plaira à coup sûr.

Je ne dévoile pas trop de l’histoire car même si les 2 livres peuvent être indépendants, on y apprend des choses dans celui là qu’on ne sait pas dans le précédent. Je vous laisse donc découvrir par vous même.

PS : Merci pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

La Vieille Fille et le Viking par Jennifer Joffre

« Que feriez-vous face à un Viking ? C’est la question à laquelle est confrontée Mathilde, assistante en études nordiques à la faculté de Caen, lorsqu’une expérience tourne mal sous ses yeux. Elle fait le choix de sauver Faraldr, qui se retrouve alors projeté de 963… en 1866 ! Si Mathilde est ravie de cette occasion d’en apprendre plus sur l’époque de ce Viking, l’Empire français et son armée ne le voient pas du même œil. Aidés d’un chevaleresque militaire et d’une mécanicienne qui n’a pas la langue dans sa poche, ils s’engagent alors dans une folle équipée – et Odin seul sait jusqu’où celle-ci va les mener… »

Qui est Jennifer Joffre ? Quand elle était petite, elle inventait les univers dans lesquels se déroulaient les jeux de la cour de récré. Tombée très tôt dans la fanfiction, elle a passé son adolescence à écrire des histoires. Il lui faudra des années pour apprendre à les mener à leur terme ; elle se découvrira également une passion pour les langues et exercera un temps que traductrice… avant de revenir à ses premières amours.

Site Web

C’est un roman surprenant qui nous est livré là, j’ai été agréablement surprise par la tournure du livre. La plume est très fluide et le récit n’est pas lourd, heureusement car 500 pages ce n’est pas facile à ingurgiter. Ne vous découragez pas au nombre de chapitres impressionnant, il en vaut vraiment la peine.

Les personnages ont été bien crée, ils ont assez de profondeur pour suivre toute leur épopée. On le sent que chacun a eu une vie avant et qu’ils essaient de composer avec les autres. Je les ai tous trouvé attachant avec leur gaffe et leurs discussions à trois cordes.

C’est une aventure historique qui vous fera traverser plusieurs pays, le rythme est très soutenu. Après des choses m’ont manqué dans ce récit, l’évaporation du Professeur Martel et Monford, il aurait pu être plus présent. L’acceptation trop rapide de Farald dans son nouvel univers, je trouve qu’il est trop vite résigné par ce qui lui arrive, il aurait pu être plus combatif ! A la fin j’aurais souhaité un glossaire ou autres pour avoir des informations complémentaires sur des termes utilisés ou de l’histoire.

Le roman vous feras voyager, je dirais même planer ! C’est un bon moment à passer si vous rêvez d’aventure ! Il s’agit d’un premier tome, l’aventure ne fait que commencer. J’ai un véritable coup de coeur pour la couverture, le concept est bien trouvé.

Ps : Merci à l’auteure pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 4 Jade par Laura Wilhelm

« Le procès de Jennifer approche et Jade est en proie aux doutes.
Elle réapprend à vivre et à aimer malgré les nombreuses crises d’angoisse dont elle est victime. Seulement, la haine et la rage qu’elle ressentait dans son ancienne vie pourrait bien refaire surface quand les secrets se réveillent !
Arrivera-t-elle à faire abstraction du passé pour aller de l’avant ou retournera-t-elle dans ses travers ? « 

Avis Souvenirs Introuvables Tome 1 : Jade

Avis Souvenirs Introuvables Tome 2 : Antoine

Avis Souvenirs Introuvables Tome 3 : Vanessa

Nous voici revenu pour ce tome 4 qui se recentre sur Jade, il se déroule après les événements. Jade reste traumatisé de ce qui lui est arrivé, elle devient paranoïaque, surtout à l’approche du procès. Nous avons des révélations chocs pendant ce temps, les souvenirs reviennent à notre héroïne qui ne comprend pas pourquoi elle était si cruelle avec ces gens.

Sa relation avec Julien s’intensifie, celui – ci essaie de l’aider a vivre de nouveau normalement et a reprendre le parapente. On en apprend un peu plus sur Maël qui a été laissé sur le côté sur les livres différents. Quant à Jennifer, elle n’a pas dit son dernier mot pour laisser sa proie en paix. Pendant le procès je n’ai pas eu l’impression qu’Antoine était vraiment présent pour la soutenir, je pense que ça aurait été intéressant.

On finit par comprendre aussi pourquoi sa relation avec ses parents n’est pas au beau fixe, on apprend l’existence Alan dont on ne sait pas grand chose.

J’ai aimé ce livre autant que les autres, la plume est toujours agréable !

Ps : Merci à l’auteur pour cette lecture

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 1 Jade par LAURA WILHELM

« Jade est une brillante étudiante en journalisme, elle a 25 ans et ne veut aucun homme dans sa vie. Sauf que … elle ne se souvient de rien !
Totalement amnésique suite à un accident de parapente qui aurait pu la tuer, elle décide de réintégrer son ancienne vie. Elle va découvrir des facettes d’elle-même qu’elle va détester et fera tout pour retrouver ses souvenirs.
À ses risques et périls… »

Site Web

Avis AZMEL Tome 1

Pour ce premier tome, je n’ai pas lu le résumé au préalable, je comprenais juste que des souvenirs allaient être perdus, sûrement à cause d’un traumatisme, je ne m’étais pas trompé !

A la base je ne suis pas Thriller pour un sous, mais je me suis laissée séduire par la lecture, le livre est court ce qui amène l’auteure à aller à l’essentiel, ce qui est très plaisant. J’ai beaucoup aimé cette non envie de Jade à retrouver celle qu’elle était, même si la vie en a décidée autrement. Le personnage de Julien est attachant mais aussi assez intriguant j’aimerais connaître ses pensées à lui aussi, sur sa rencontre avec elle et tout le reste. Antoine lui est une personne qui a un gros défaut, la communication il ne connaît pas, parler aux gens c’est compliqués, ça aurait évité pas mal de problèmes s’il avait un peu raconté sa vie aussi.

Dans ce livre nous allons de révélations en révélations puisque nous ne connaissions pas Jade avant, on apprend au fil de l’eau et de ses souvenirs. Les relations qu’elle a pu avoir s’en ressentent avec ses parents ou encore Vanessa qui est un peu particulière comme « meilleure amie ». Avec tout ce qu’on apprend on pourrait en détester plus d’un, pour ma part je n’ai pas envie puisque nous ne savons pas ce qu’ils traversent à côté.

Par contre Jade vit en quelques mois ce que certaines personnes vivront en 5 ans ou jamais, vrai série tv avec tous ces rebondissements. Ce qui m’a manqué dans ce livre c’est la non exploitation de l’amour de Jade pour la photographie, ça aurait été un plus pour le personnage. La plume de l’auteure est toujours aussi agréable.

Ps : Merci à l’auteur pour cette opportunité

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Orglin la Primitive par Dopffer Jean-Marc

« De tous temps, les royaumes s’érigent puis s’écroulent sous l’oeil des Dieux et de la Mère, créatrice de toutes choses sur Barcil. Tissées afin de garantir l’harmonie du monde, les ficelles du destin de chaque mortel glissent dans ses mains. Ainsi l’Equilibre est perpétué, cohésion précaire entre les morts et les vivants, entre les puissances du monde et du cosmos. Retirée aux confins des royaumes jumeaux de Tigyl et de Derhil, la petite Orglin vit à l’écart de la civilisation. La demi-elfe ne connaît que sa forêt originelle et l’amour que lui porte ses parents, égalé seulement par l’azur sans fond de la voûte céleste. Cependant les plans échafaudés par Yencil, le Dieu de la Guerre à l’ambition sans borne, n’oublient pas cette créature. Il l’a compris : dans ses veines coule la science du combat, héritée du passé sanglant de ses parents.Alors les rouages du monde entrent en action ; la guerre fratricide ébranlant les couronnes royales déversera ses atrocités dans ce havre oublié. Les Danseuses du Ciel sont envoyées sur Barcil avec pour mission d’accomplir ses desseins.
Parviendront-elles à édifier Orglin comme l’une des leurs ?
Orglin se montrera-t-elle digne du destin que Yencil lui a réservé ? »

Qui est Dopffer ? Né en 1978, Jean-Marc Dopffer est écrivain depuis 2009. Auteur éclectique, il commence par le récit historique avec 1944 Carnet de Vie, son premier roman. Il nous propose ensuite une aventure humaine hors pair avec Embarqué(s) !, puis se lance dans le fantastique et la science-fiction avec le Cycle de Barcil. En devenant papa, un nouveau chapitre de sa vie s’ouvre. Il vous transmet son expérience, sans complexe et sans tabou, dans ce récit aussi frais que divertissant avec son nouveau roman Nouvelle Ligne. Pourquoi j’écris ? Tout texte littéraire, au delà du divertissement, recèle son propre message.
L’écriture est pour moi un moyen de dessiner une porte ouvrant sur un univers plus large que le quotidien, où les arcanes de la dramaturgie transportent chaque lecteur vers son propre imaginaire.
Et chacun de mes textes est saupoudré d’une pincée de ma vision du monde pour, pourquoi pas, provoquer une réflexion chez le lecteur.

Site web

Dès le début de cette nouvelle, on est plongée dans un affrontement pour survivre et non pour gagner. Même si l’histoire est courte l’univers est complexe et bien imaginé, l’écriture est fluide ce qui donne facilement envie d’en savoir plus.

Le récit peut être dur, poignant et puissant, j’ai beaucoup aimé cet univers qui se dévoile au fil des pages, de cette histoire que nous essayons d’apprivoiser. C’est un peu comme Orglin qui essaie d’évoluer dans ce monde qui lui est inconnu.

C’est une bonne découverte pour passer un bon moment, peut être que les prochains nous en dévoilerons plus ! On sent une recherche dans la mythologie nordique et ce désir de l’auteur de vouloir faire passer des messages au travers des écrits.

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Magdanaëlle James, tome 2 : Libération de M.G Groenwont

« Quelques mois après les récents événements. Magdanaëlle est toujours retenue par la succube Livia qui compte bien se servir d’elle pour arriver à ses fins : retrouver Maximilien, l’ancien Maître des démons disparu depuis des années.
Tandis que la jeune humaine tente de garder espoir sur une possible liberté, Assnan, lui, essaye le tout pour le tout afin de la sauver… jusqu’à s’attirer les foudres des nouveaux Maîtres des Enfers… Ce kidnapping pourrait rouvrir de vieilles tensions enterrées depuis bien longtemps, un conflit entre vampires et démons qui pourrait se transformer en une bataille sanglante… »

Magdanaëlle James tome 1

Me revoilà de retour dans cette sage, Magdanaëlle n’est pas dans une posture confortable, en même temps elle est protégée par une équipe de bras cassée, il faut se l’avouer ! Ce livre est toujours aussi addictif, on veut savoir la suite et on le lit sans s’en rendre compte !

Deuxième tome plus sombre mais nécessaire, ça nous permet d’entrevoir l’évolution de Mag qui essaye de ne plus être cette ado fragile. De nouveaux personnages tout aussi perchés, font leurs apparitions pour le bien ou le mal. Les personnages que l’on apprécie vont être malmenés, certains plus que d’autres, ce qui créera de petites tensions.

Ce qui manque à ce tome, je dirais une perte de contrôle de Tomler suite à la disparition, j’ai eu l’impression que c’était normal qu’elle disparaisse, ensuite le rôle de Boss, à un moment dans le livre on ne le voie plus, alors il y a peut être une raison et je ne l’ai pas vu. Mais Tomler pète un câble Mag a disparu !!!

Par contre Maximilien me plaît pas mal dans son optique protection, mais je tue tout le monde et je te montre mes actions pour t’aider. La plume est toujours aussi fluide, maintenant je n’attends plus que la suite pour assouvir ma curiosité !

Ps : Merci à l’auteure pour sa confiance !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Écosse, Service presse

Yggdrasil l’Arbre monde (Les Chroniques de Midgard Tome 1) de Sébastien Julian

« Frey est une guerrière qui traverse le nord de la France du Moyen Âge pour accomplir sa mission. Elle est envoyée par les frères de l’abbaye de Couvin qui lui demandent de se rendre au Tronc Béranger. Björn, un autre guerrier de grande taille et son jeune apprenti devront se rendre jusqu’en Écosse pour lui venir en aide ainsi que Freyja, une déesse de la mythologie nordique dotée de pouvoirs magiques. Il y a bien sûr un méchant en la personne de Myrddin, un magicien d’origine bretonne qui risque de répandre le chaos dans le monde. De leurs actions dépendra la survie du monde, tout cela sur fond d’amitié, d’amour et d’aventures extraordinaires. »

Qui est Sébastien Julian ? Moi, c’est Sébastien, j’ai la cinquantaine, je vis près de Bohain-en-Vermandois dans l’Aisne depuis cinq ans. Depuis toujours, j’aime l’écriture et jouer avec les mots. J’ai écrit mon premier roman d’anticipation à l’âge de vingt-cinq ans, mais comme beaucoup, je ne l’ai jamais publié.
Dernièrement, je me suis lancé dans l’écriture d’un nouveau roman et cette fois-ci, je suis allé jusqu’au bout et je suis fier de le publier.

Amazon

Ce livre a été très plaisant à lire, même addictif je dirais. Il traite d’un univers que je connais que trop peu. Des personnages qui ne sont pas superficiels, avec un univers construis en profondeur, on sent la recherche faites par l’auteur. Belle découverte avec une plume qui sait rester légère même dans les moments sombres ce qui permet de ne pas alourdir le texte.

On nous donne un aperçu de la mythologie Nordique qui je dois l’avouer est assez intrigant. L’auteur choisit la carte du dévoilement de la quête au fur et à mesure, alors ce système plaît ou ne plaît pas. Moi j’ai trouvé intéressant de ne pas savoir ou on allait. Essayer de deviner, ça offre une nouvelle dimension dans la réflexion et de l’interaction. On y rencontre des protagonistes qu’on essaye de placer sur l’échiquier !

De toute façon quand ça concerne les dieux c’est forcément compliqué, qu’importe la mythologie ! Je suis curieuse par rapport à cet arbre monde, je ne sais pas comment l’interpréter. A certains moments j’ai trouvé que Frey est un peu trop passive par rapport à la situation.

Un autre détail que je n’ai pas saisi, c’est l’histoire des attentats, l’enfant qui meurt Freja le ressent mais ce n’est pas son fils. Là je ne saisit pas le rapport ! Si vous êtes friand de mythologie alors ce premier tome est fait pour vous !

Ps : Merci à l’auteur pour cette opportunité

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Coeur de Menhir Tome 3 : Le chaos d’Askaod d’Adrien Hortemel

« Les nouveaux druides sont désormais investis d’une mission : reformer le cénacle des druides. Cependant, après avoir été dupé par les Broc’h, leur groupe est divisé et leurs quelques alliés sont défaits ou emprisonnés. Dans leur sillage, le sang a coulé, les pertes ont été importantes. Leurs détracteurs se sont emparés des faits et les utiliseront en leur faveur. Les espoirs reposeront sur Sigrid, si tant est qu’elle puisse agir. Mais le groupe survivra-t-il aux calomnies et aux révélations, alors que dans l’ombre, le Dalc’h continuera de rallier des nouvelles âmes ? »

Avis Tome 1

Avis Tome 2

Site web

Me revoilà pour vous parler de ce fameux tome 3, déjà la couverture est toujours aussi belle avec un petit côté « Excalibur » ce qui n’est pas pour me déplaire.

Dans ce tome-ci nous passons de trahisons, en trahisons, en rencontres particulières, je le trouve un peu moins sombre que le précédent. Sans doute dû au nombre amoindri de décès, on garde à peu près les personnages entiers.

On rencontre aussi les Elfes pour se rendre compte qu’ils ne sont pas si altruiste et sympathique, cela casse un peu l’image qu’on a d’eux habituellement, heureusement ils ne sont pas tous comme ça. Les fées aussi sont particulières, elles sont fourbes, veulent elles le pouvoir des cœurs de menhir ou protéger leur monde à tout prix ?

La brigade d’Aquila me fait un peu penser aux « haters »sur les réseaux sociaux, ces gens qui aiment critiquer et faire du mal pour leur propre plaisir, n’hésitant pas à afficher ce qui est différents à leurs yeux. Yona est quant à elle, un personnage auxquels je ne m’attendais pas, elle a l’air mignonne, je me demande quel rôle elle va avoir dans la suite.

Sigrid, toujours fidèle à elle même, elle cherche des réponses ça l’obsède, ce qui est compréhensible mais cela assombrit son jugement pour tout le reste. Si bien qu’elle devient de plus en plus capricieuse. Quant a Dairen il a besoin de s’affirmer ou d’expliquer vraiment pourquoi il prend ses décisions, sinon ils ne vont pas comprendre ses choix.

Encore un bon moment qui donne envie de lire la suite !

Ps : Merci à l’auteur pour sa confiance

Aurevy