Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

L’Empire de cendres par Quentin Raffoux

« Au temps jadis, l’humanité régnait sur Terre et rêvait des étoiles. Mais cette époque est désormais révolue. La civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Irrémédiablement balayée à la suite d’une mystérieuse catastrophe, elle est aujourd’hui à l’agonie ; oscillant entre un passé brisé et un avenir sans espoir.
Erol, archéologue et aventurier du IIIe millénaire, parcourt dans le secret les ruines souterraines de l’Ancien Monde. Bravant la maléfique Inquisition et son obscurantisme, il réalise un jour une remarquable découverte. Dans un sarcophage de verre au plus profond des dangereux labyrinthes, repose une jeune femme ultime témoin du cataclysme.
En quête de réponses, Erol va provoquer des évènements en suspens depuis mille ans et libérer des forces qui auraient dû rester ensevelies à jamais. »

Site Web

C’est un mélange de roman post apocalyptique médiéval qui sort de l’ordinaire. Comment en est-on arrivé là ? Suite à une catastrophe mondiale, le monde a régressé pour suivre de nouveau les codes médiévaux. Tout ça dans un conteste très futuriste.

Le récit n’est pas lourd avec une plume de l’auteur toujours aussi intéressante. Un des thèmes fort exploité par l’auteur dans cet ouvrage est l’écologie, on ressent le travail de recherche effectué à l’arrière.

Erol qui est un des personnages principaux, est quelque peu imbuvable au début, heureusement pour lui il évoluera au fil de l’intrigue. Il montrera de ce fait une personnalité intrigante. Suzanne pour moi est tout le contraire, une véritable coquille vide tout a long du récit.

Comme toujours avec ce type de livre, l’histoire est prenante, alors ne prévoyez rien sinon vous devrez le poser avec une certaines frustration.

PS : Merci à l’auteur de m’avoir fait une nouvelle fois confiance

Aurevy