Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

L’Autre Royaume 2 – Le Tombeau des Dieux Par Gavriel Howard FEIST

La menace de l’Autre Royaume semble définitivement écartée, la vie reprenant son cours normal.
Malheureusement, une nouvelle ombre s’étend sur la terre des Hommes, car un mal sans nom, sommeillant depuis la nuit des temps au fond d’une mine, vient de s’éveiller. Désormais libre d’arpenter le monde, ce mal obscur, semant la mort sur son passage, amène les anciens membres du commando de l’Espoir à renouer leurs liens d’amitié. Sauront-ils préserver l’Humanité face à cette nouvelle menace ? Et si ce mal avait un rapport avec Ashlynn et l’invasion des elfes de l’Autre Royaume ?

Edition du Saule

Je n’ai pas lu le premier tome, j’ai cru que cela serait gênant, pas tant que ça. C’est sur que je n’ai pas eu la rencontre, les premières batailles ou premières difficultés. A vrai dire je trouve cela intéressant, commencer sans en savoir plus, là nous avons la plupart des personnages qui se connaissent, ce qui est déjà plaisant.

L’écriture est très fluide, le récit sans lourdeur et l’intrigue bien ficelé. Je n’aurais pu imaginer ce qui aller se passer. J’allais de surprise en surprise, en essayant de comprendre les personnages. J’ai découvert un univers où les elfes sont en quelque sorte maléfiques et veulent dominer les autres royaumes.

Les Humains se montrent toujours aussi compatissant envers les autres peuples, c’est pour cela qu’ils les laissent mourir dans une prison. J’ai beaucoup aimé la dynamique du groupe, chacun ses spécificités, ses peurs et son passé. Je crois que le personnage qui me pose le plus d’interrogation est Ashlynn, je ne connais rien de son passif ou du lieu d’où elle vient, ce qui l’a rend mystérieuse.

L’un des seuls personnages qui a débuté ce deuxième avec moi est Ox, je pense que ce jeune va jouer un rôle important dans la suite. Il est orphelin et dispose de capacités intéressantes, il y a une multitude de possibilités pour les autres tomes.

Ceux qui m’ont fait de la peine c’est Keyran et Anikka, ils ont déjà bien souffert dans le précédent tome de ce que j’ai compris, ils ne sont pas non plus épargnés dans celui-là … Comment vont-ils s’en sortir ? c’est une bonne question !

En lisant toute l’épopée, je pense qu’on doit avoir du mal à s’en sortir, on doit être pris au piège dans la lecture.

Ps : je remercie les éditions du Saule pour m’avoir fait confiance une nouvelle fois

Aurevy