Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Vous mendierez des nouvelles Par Alain Leclercq

« Vingt et une nouvelles de tonalités différentes qui sont autant de dépaysements avec l’humour en point commun. Vingt et un voyages au pays de l’amour des mots. Sourire reste la meilleure arme contre la morosité. Chaque nouvelle est une gourmandise qu’il faut prendre le temps de savourer au fil des pages. Chacune est un dépaysement loin de la grisaille du quotidien, loin des soucis et des tracas. Amis lecteurs, si vous aimez les voyages vers des Contrées-Nouvelles, alors n’hésitez pas – ensemble nous allons lever l’encre »

Le Lys Bleu éditions

Mon avis sera malheureusement assez court pour cet ouvrage, j’ai dû arrêter en cours de route. Il y a certes des nouvelles qui font sourire mais sans plus.

Ce qui a fatigué ma lecture ? Cet enchaînement d’humour à outrance, trop d’humour tue l’humour. Ca devient vite lourd d’avoir des « blagues » continuellement, c’est comme dans la vie ce pote qui fait des blagues avec tout, il devient lassant, l’auteur n’a pas su s’arrêter.

Il y a de bonnes idées de Nouvelles qui sont entachées par cette envie de faire rire. L’auteur a un bon vocabulaire, ça compense un peu le rythme de l’ouvrage.

Je souhaite à l’auteur de trouver un public qui saura apprécier son style.

Ps : Je remercie le Lys Bleu pour sa confiance

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

L’Homme qui courait sa vie Par Luca Tahtieazym

Sans titre (25)

« La ligne d’arrivée du semi-marathon auquel Martin participe chaque année est proche.
Une fois franchie, il retrouvera la routine d’une vie qui lui échappe. Alors, malgré le caleçon trempé de sueur qui le démange à l’entrejambe, Martin continue de courir.
Tant pis s’il ne sait pas où il va.
Après tout, ce n’est pas la destination qui compte, mais la manière de s’y rendre… »

Facebook

J’étais perplexe à la lecture du résumé, je me demandais où nous allions aller en parcourant les pages. Les premiers chapitres ont été d’une longueur pour moi, j’ai dû me concentrer pour continuer, je lâchais régulièrement. Je trouvais l’histoire molle.

Il faudra quasiment arriver à la fin du marathon pour que le rythme s’accélère et que Martin prenne son envol vers de nouveaux horizons. Il y aura des rencontres avec des personnes attachantes, des discussions incongrues, des discours qui rassurent ou qui vous motivent.

La plume de l’auteur est fluide qui s’enveloppe de mots bien choisis par l’auteur. Le roman en lui même m’a fait sourire à certains, même si ce n’est pas un coup de cœur. Je pense que ce livre peut redonner l’espoir ou nous mettre face au mur.

Il peut faire comprendre qu’il faut vivre le moment présent, de profiter de ce que nous avons aujourd’hui, que nous n’aurons plus demain.

Ps : je remercie l’auteur pour ce service presse

Aurevy