Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Les hommes, ces enfoirés que l’on aime quand même Par Marine Mouzelard

« Les femmes sont des princesses. Elles sont belles, même si elles ont des imperfections, mais peut-on en dire autant des hommes ? De la grande congrégation des briseurs de cœur ? On a toutes déjà pensé à la meilleure vengeance. On s’est toutes déjà dit « on ne m’y reprendra plus ». On en a passé des nuits au téléphone à consoler nos amies ou à nous faire consoler. Un livre humoristique pour les femmes à lire en cas de rupture, de tromperie, d’absence de sa meilleure amie pour rire ou se remonter le moral. Vous allez aimer dire du mal de votre ex ! »

Instagram

J’ai adoré ce petit recueil en forme de leçon après rupture ou pour débuter une relation à peu près sans accroc. C’est drôle et rafraichissant de lire ce genre de chose sans prise de tête.

Il est très ludique avec pas mal de petits quiz ou les fameuses listes !! Je ne les ai pas tout faits par flemme, j’avoue ! Si vous voulez rire et vous sentir bien en couple ou non, je vous conseille cet ouvrage.

Il n’est pas évident de chroniquer un livre comme celui là, si je voulais vous en écrire plus, il faudrait vous détailler le livre dans son intégralité :p Dans certaines situations il vaut mieux pour nous de rire plutôt que de pleurer.

Ps : Merci à l’auteur pour la franche rigolade !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

N’oublie pas que tu as un trésor en toi par Alice Nevoso

« Il y a trois forces positives dans la vie d’Annabelle : sa fille, son violon et les pâtisseries. Quant au reste, elle le subit plus qu’elle ne le choisit. Elle avance dans un long tunnel sombre depuis la mort de son compagnon, le père de sa fille. Et elle a un radar très performant pour attirer les hommes égoïstes et infidèles. Sur le chemin des vacances, elle fait du covoiturage avec Olivier, un homme lui aussi blessé par la vie, et son hamster, prénommé Bôgosse. Si la cohabitation dans la voiture commence mal, Annabelle va finalement trouver des terrains d’entente avec Olivier… Pour les vacances, Annabelle retrouve sa mère, une hyperactive amatrice de motos et de serpents, qui a fondé un centre social, sa sœur Chloé, le prototype de la femme parfaite, qui vit dans la performance et les régimes permanents, ainsi que sa dernière sœur, Audrey, une amoureuse des randonnées, des sachets lyophilisés et des bivouacs sauvages. Cette réunion familiale sera l’occasion de solder quelques vieux comptes, avant qu’un événement imprévu vienne redistribuer les cartes et révéler des secrets de famille bien gardés.
Ces quatre femmes vont-elles trouver leur propre chemin vers la liberté intérieure, la joie et la sérénité ? »

Jalouse, moi ?

Encore une fois, Alice Nevoso nous prouve qu’elle maîtrise le genre Feels Good. Ce livre est encore une fois bien structuré avec une écriture fluide qui nous permet une lecture facile.

On y retrouve plusieurs générations d’une même famille pour les vacances, cela rend le texte plus vivant avec tous les points de vue qui diffèrent. On y côtoie des secrets de famille que certains auraient bien voulu laisser au stade de secret.

Les personnages sont attachants, on les apprécie, on les déteste, une famille comme on en voit beaucoup. Pourtant il y a une chose qui me chiffonne, j’ai l’impression d’un manque, comme si on n’allait pas assez loin en profondeur dans la découverte des personnages.

Sans ça, le livre est à découvrir pour les personnes qui aiment le feel good ou qui souhaitent s’y essayer !

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte une fois encore !

Aurevy