Publié dans Auto édition, Service presse

Les prélats de Faneas, Tome 1 : Les terres d’exil par Charlotte Abecassis Weigel

« Astéria est une jeune femme énergique au caractère bien trempé qui vient d’emménager à Maleross avec sa cousine Cléora. Les deux jeunes femmes arrivent tout droit du mystérieux royaume de Faneas où la magie et les dieux n’ont rien d’imaginaire et où chaque jour recèle son lot de surprises. Elles ont fui leurs terres natales envahies par le royaume limitrophe d’Endor et sont venues se réfugier dans notre monde. Elles cherchent à présent les prélats de Faneas afin de regagner leur monde et de restaurer la paix, mais la tâche s’avère bien plus ardue qu’il n’y paraît et les mystérieux prélats demeurent introuvables. Leurs actions finissent par attirer l’attention d’un jeune homme observateur portant le nom de Noctis. Avec l’aide de son ami Klay, il compte bien découvrir ce qu’elles cachent. »

Instagram

J’ai lu ce livre en 3 jours (j’étais au travail les 3/4 de la journée), je ne voulais pas le lâcher ce qui m’a donné un mal de cou considérable :pLa plume de l’auteure est fluide, c’est agréable, ça se lit bien. Le vocabulaire y est de très bonne qualité. Le décor de Fanéas à l’air incroyable, on ne le voit pas beaucoup malheureusement. Le peu de description que j’ai eu me donne envie de connaître ce monde mais on arrive au mauvais moment. Notre timing a été très mauvais sur ce coup là les gars !

Dans certains chapitres j’ai eu du mal à saisir l’avancé des péripéties, je m’explique, il se passe un évènement majeur catastrophique pour Fanéas. Nous sommes en plein confrontation, tu tournes les pages pour te retrouver dans un autre royaume, avec certains des mêmes protagonistes que les pages précédentes à Fanéas. Je vous rassure les raisons sont expliquées petit à petit au fil du livre.Cléora, Sora, Astéria et Kellas loin de chez eux, dans un univers inconnu difficile à comprendre. Ils ont dû quitter leur vie pour accepter une mission.

Là encore j’ai eu une incompréhension, ils sont arrivés depuis quelque temps dans ce nouveau monde, Cléora était à l’université mais apparemment Sora (environ 7/8 ans) et Astéria n’étaient pas scolarisés, ma question est la suivante, que faisaient ils pendant ce temps là ?J’ai peut-être loupé des infos… J’ai un autre dilemme avec Sora, à force d’avoir de nombreux quiproquos je ne sais même plus de qui il est le fils ^^ »J’aime aussi penser que ce petit garnement n’est pas celui que tout le monde prétend mais que c’est Astéria qui aura ce rôle. J’essaie de ne pas vous révéler d’informations cruciales, c’est assez délicat comme exercice.

Mon coup de coeur personnages va à Kellas, Pourquoi ? Parce que c’est un félin et que J’ADORE les animaux :p La boule de poil fait son possible pour être entendue et protéger son équipe qui lui en fait voir de toutes les couleurs. Un personnage dont j’aimerais en savoir plus c’est Noctis, il est intéressant, mais ils ne se dévoilent pas suffisamment à mon goût! On arrive à une nouvelle incompréhension de ma part, Quand Cléora se confie au prélat de la terre, il l’informe qu’il n’a jamais entendu parler d’une descendante de Vanalis, hors 10 ans sont censé être passé, Cléora est censé être à l’université donc quel âge à Cleora pour qu’il ne la connaisse pas ou alors ou était elle à ce moment là ?

Klay est un protagoniste tout en complexité, tout ce que j’aime. Il est bon, mauvais, égoïste mais bon envers ses proches, ne veut pas renier sa liberté. Il fait des mauvais choix qu’il pense être les bons par peur de choisir un avenir qu’il ne maîtrisera pas. Ou alors c’est du bluff ?A la fin du premier tome il se trahit plus lui-même, qu’il ne trahit les autres. Je pense qu’il nous réserve bien des surprises à l’avenir. 

Étrangement Astéria est celle qui m’a le moins intriguée, elle part facilement dans tous les sens, c’est assez fatiguant à la longue. Mais je pense qu’elle arrivera a me surprendre par la suite. En ce qui concerne Cléora, je suis sceptique à son égard, je préfère attendre le prochain tome pour me prononcer sur cette jeune femme. J’attend de voir l’évolution de sa relation avec Noctis qui promet d’être rocambolesque. Ces deux-là ne veulent rien lâcher.

En résumé, ce tome est addictif et a tout pour plaire aux amoureux du fantastique.
Forcément je désire connaître la suite, heureusement pour moi l’auteure m’a envoyé toute la saga, à croire  qu’elle le savait.

PS : Merci à l’auteur pour cette opportunité exceptionnelle

Aurevy

Publié dans Auto édition, Écosse

Les Ombres d’Edimbourg Tome 2 pas Anna Lyra

« Édimbourg, Écosse.
Un mal dort sous la ville depuis des siècles.
Aujourd’hui, il est en train de se réveiller…

Le temps des choix est venu.

L’énergie paranormale est en effervescence, à Édimbourg : les spectres de la ville deviennent chaque jour plus nombreux, plus agressifs, semant la terreur dans les rues. Les druides sont affaiblis et divisés suite au combat de Gilmerton Cove… Et, surtout, le professeur Campbell est porté disparu.

Alors que Carron, toujours privé de corps, reprend ses sinistres projets de fusion avec une dimension démoniaque, Emily découvre à la fois ses origines et ses pouvoirs de sorcière. Passé et présent s’entremêlent, ne laissant que peu de place au hasard…

Tiraillée entre ses sentiments naissants pour Ian et son ressentiment envers lui après ses accusations, Emily est perdue. Choisira-t-elle de rejoindre les rangs de la Confrérie des sorcières, là où son destin semble la mener, ou bien aidera-t-elle les druides à sauver le Professeur ?

Oserez-vous suivre Emily, et affronter à votre tour la face cachée d’Édimbourg ?« 

Avis Tome 1

Je l’ai lu en une après-midi, ça prouve à quel point j’étais impatiente de le lire. Je vous avoue d’emblée que pour Charlie je m’attendais à autre chose, on peut dire qu’il a fait un passage éclair. Dans ce tome 2, heureusement que le professeur est coincé dans le royaume des fées pour nous permettre d’en apprendre plus sur le collier et la menace qui stagne depuis plusieurs années. Si on devait compter sur les étudiants on serait mal barré, ils tournent en rond …

Doug est KO, il refait des apparitions de temps en temps pour être sûr qu’on ne l’oublie pas. Ian se contente principalement de faire des mauvais choix entre Emily, Cassie, La Roue et la récupération du professeur, il en oublie tout le reste. 

Emily quant à elle est perdue, elle ne sait pas à qui elle peut faire confiance, qui sont ses alliés, elle s’en veut pour avoir envoyé le professeur et n’arrive pas à maîtriser ses pouvoirs. Heureusement elle va apprendre à s’en servir en partie grâce à Clara et sa confrérie. Clara est un personnage que j’aime beaucoup, elle est complexe et a dû en vivre des aventures.

On rencontre de nouveaux personnages, un peu de sang neuf ce qui est bien dans ces temps tourmentés, certains nous parlent d’une ancienne prophétie. Pourquoi les autres n’en ont pas parlé avant ? Ceci n’est pas fairplay !! 

Je trouve que certains personnages sont un transparent dans ce tome, Jenny, Bruce et David, ils font des recherches pour aider Ian et retrouver leur professeur mais à part ça ils font un peu leur vie. La plume de l’auteur est toujours agréable et sa connaissance d’Édimbourg avec ses recherches historiques font tellement voyager !

Maintenant je n’ai qu’une envie: la sortie du dernier tome de la trilogie.

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Homo Vampiris : La messagère tome 2 par Marie Rozsa

« Alors qu’Arduina est brusquement séparée de Sasha, elle se voit confier une mission délicate qui va lui demander toute sa diplomatie et une ouverture d’esprit sans précédent. Si elle ne parvient pas à rassembler les Homo Vampiris, qu’adviendra-t-il de ce monde ? Arrivera-t-elle à percer le mur qui la sépare des vampires ? Qu’en sera-t-il de celui qui s’érige soudain entre Sasha et elle ? Si une collaboration des espèces est vitale, elle ne sera pas pour autant facile, particulièrement avec toutes les trahisons qui sèment le trouble dans les communautés… »

Homo Vampiris T1

Quelle joie de retrouver Arduina face à son destin ! C’est comme si elle vivait depuis des années en connaissant l’existence de ces êtres exceptionnels, mais non elle ne les côtoie que depuis 15 jours. Elle se retrouve éloigné de Sasha contre son gré, en étant gentiment manipulée par une déesse pour accomplir une mission hautement périlleuse.

J’ai beaucoup ris en découvrant la mission d’Arduina, elle qui n’est ni posée ni diplomate, qui dit ce qu’elle pense sans se soucier des êtres en face, c’est une mission suicide ! Rassembler les clans, qu’elle ne connaît pas et qu’ils ne connaissent pas non plus, la crédibilité va être difficile à acquérir.

La réaction de Sasha face à la disparition a été de courte durée, je trouve ça un peu dommage, j’aurais aimé avoir l’échange entre lui et Aidwan. Vu qu’ils s’entendent de façon particulière ça aurait pu être drôle cet échange. Sasha se retrouve tiraillé par beaucoup de questionnements incessants sur toute sorte de choses, il est pas mal en retrait sur ce tome.

Un autre personnage presque inexistant dans le livre c’est Mathias, ça m’a rendu triste il aurait pu être un atout et ça aurait été marrant de le voir interagir avec d’autres comme Sam. Les rencontres avec de nouveaux clans avec leur façon de vivre, a été une super découverte dans ce tome, ça a permis de voir d’autres facettes de ce peuple.

Un peuple que je n’arrive pas à cerner, ni comprendre ce sont les Évolués, que je pense responsable de bien des maux qui se sont déroulés dans le passé. Ca m’a un peu chagriné qu’ils ne soient pas plus exploités dans cette suite, puis je me suis rappelé qu’on venait à peine de vraiment les rencontrer ce qui explique le manque d’informations.

Arduina est mis à rude épreuve par une déesse qu’elle ne connaît même pas, par ces actions à travers elle, Arduina se vide de son énergie, je ne sais pas si elle tiendra à ce rythme bien longtemps. Elle est poursuivis par le clan adverse qui à l’air d’être au courant de ses faits et gestes avant elle, comme si quelqu’un voyait l’avenir dans les rangs ennemis.

J’ai beaucoup aimé le passage en Irlande ou une jeune alliance encore fragile à vu le jour, il faudra maintenant la dompter et la fortifier au fil du temps. J’avoue n’avoir absolument rien compris à la dernière scène du livre et le « à suivre » n’aide en rien. Je suis sûre d’avoir mes réponses dans le 3eme tome, c’est assez frustrant !

Même si j’ai trouvé le livre un peu court (oui je suis exigeante mais c’est du boulot d’écrire un livre), je l’ai lu avec toujours autant de plaisir grâce à l’imagination et la plume fluide de l’auteure.

Ps : Merci à l’auteur pour m’avoir fait confiance une nouvelle fois !

Aurevy