Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Lola et le trésor des Sanguinaires – Tome 3 de Véronique RAGUET HENRY et Pascal RAGUET

Cette année, Lola, Justine et Antoine passent leurs vacances d’été en Corse. Lors d’une balade dans le maquis, les trois enfants ont repéré une bergerie abandonnée et aimeraient bien en faire un terrain de jeux. Un matin, les fillettes décident d’y retourner et partent seules à la découverte. En arrivant sur les lieux, la porte est ouverte…

Chérubins Editions

Ceci est le 3eme tome d’une série pour enfants et pré ado. Une aventure type « club des Cinq ». Je n’ai pas lu les précédents, heureusement pour moi il y avait quelques explications en bas de page concernant les précédents tomes.

L’aventure est très bien décrite, on arrive à bien rentrer dans cet univers qui n’est pas si enfantin que cela. Il y a des leçons à tirer bien entendu. Les chapitres sont bien découpés, ni trop court ni trop long. Il peut tout à fait convenir à une personne qui ne lit pas beaucoup.

L’écriture est très fluide et accessible au plus grand nombre. Plus jeunes j’aurais adoré lire toute la collection. J’ai été un peu surprise au début par la différence de police prononcé entre le récit et les dialogues. Puis on s’y fait, cela nous permet de bien nous situer dans le texte.

C’est une idée originale ! Les protagonistes sont une bande d’amis ce qui permettra à plusieurs de s’identifier à eux. Je ne souhaite pas vous dévoiler l’intrigue car se serais vous raconter l’histoire.

Si vous connaissez une jeune personne en quête d’aventures et de mystère, ce troisième saura satisfaire sa curiosité même s’il devra lire les précédents. J’ai adoré les illustrations qui donne un petit côté bande déssiné.

PS : Je remercie une fois de plus Chérubins Editions pour sa confiance

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Morales Enchantées – Recueil de Contes Par Amira BENBETKA REKAL

« Imaginez un pacte conclu entre un colibri et un arc en ciel. Imaginez un chimpanzé transformer un paysage de désolation grâce à sa palette de couleurs. Imaginez qu’une plume de paon serve à autre chose qu’à être admirée. Enfin, imaginez la quête gourmande d’un écureuil se transformant en combat pour l’écologie. Mais surtout, découvrez des morales qui marqueront à jamais votre esprit.« 

Chérubins Editions

J’ai trouvé les petites histoires très bien faites. Elles s’adressent aussi bien à un public jeune qu’à un lectorat adulte qui saura apprécier leurs valeurs. J’aime cette idée que ce soit des animaux mis en scène, c’est plus doux que si ça avait été des personnages humains.

Toutes les Morales sont essentielles, elles devraient être la base dans nos vies, pourtant ont les oublis trop facilement. Une piqûre de rappel ne fait pas de mal de temps en temps. Les illustrations sont magnifiques, d’une finesse et d’une poésie apaisantes.

Ces histoires ne sont ni trop courtes, ni trop longue ou encore un enchaînement de pages sans vie. Je pense qu’elles seront appréciées le soir avant de s’endormir, laissons le temps à notre esprit de vagabonder sur ce qu’il lit.

Je remercie Chérubins Editions pour sa confiance, merci à l’auteur pour la création de cet ouvrage.

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

HOMMAGES AUX AUTRES « POILUS » ( Les victimes oubliées de la Grande Guerre ) par Amira BENBETKA

« Les commémorations de la fin de la Première Guerre Mondiale ne sauraient être totalement justes et complètes que si l’on rend également hommage à l’ensemble des protagonistes qui ont subi cette horreur dévastatrice. Dissimulés derrière l’ombre des Poilus, d’autres « poilus » n’ont en rien démérité, bien au contraire : les animaux. Cet ouvrage vous invite à jeter un regard différent sur la Grande Guerre, à vous projeter dans une fiction mêlant humour, drames et situations pour le moins cocasses, où malgré la folie des hommes, les animaux ont démontré un sens inouï de la solidarité. »

Avant toute chose, je ne suis pas fan des histoires sur les deux Grandes guerres, je n’aime pas les histoires tristes avec des animaux ou je pleure comme une madeleine, oui je suis très très sensible. Quand j’ai vu le titre de ce livre j’avoue avoir eu un peu peur de ce que j’allais y trouver.

Cet ouvrage est un bon livre, on parle toujours des pertes et de la tragédie humaine mais trop peu des pertes animalières. On retrouve dans ce récit l’incompréhension des animaux à la situation actuelle, l’incompréhension sur l’absence de présence humaine pour les nourrir ou la dévastation de leur habitat naturel.

De ces problèmes, ils vont s’organiser, eux aussi vont s’allier pour trouver des solutions et survivre. Des alliances qu’on ne pourrait s’imaginer vont se mettre en place. Bien entendu il y a des moments très triste, mais heureusement cela ne constitue pas l’ensemble de l’ouvrage malgré le décor sombre.

La plume de l’auteure est sensible, légère, on ne se retrouve pas assaillis d’un énième roman de guerre où nous avons l’impression que le monde s’écroule sur nous. Un livre attachant pour ne pas les oubliés eux non plus.

Ps : Merci aux éditions Chérubins pour leur confiance

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

La menace de l’Épée – Tome 2 par Serge DUMONT

« Après ses démêlés avec l’église Guillienne et sa redoutable inquisition, dans le premier tome (L’ombre de la croix), c’est maintenant la guerre que Jacques va devoir affronter. Pendant que notre bon Thibault de Ry se prépare à aller guerroyer, l’innombrable armée des Ingloys, assistée de féroces mercenaires, a mis le siège devant Melaux. À l’intérieur des solides remparts Jacques se trouve mêlé à la défense de la ville, tandis que sa belliqueuse compagne, Brûlure, va de nouveau croiser la route de Goery, le terrible barbare. Pas très loin de là l’évêque, toujours aussi retors, continue ses manigances et tente de tirer bénéfice de la situation. Mais tout cela ne serait rien si les mondes du dessous ne s’agitaient pas à leur tour !
Dans ces furieux affrontements les seuls alliés de nos deux héros sont une fillette et une vieille magicienne au cœur trop tendre ! »

Avis tome 1

On retrouve Jacques et Brûlure, 10 ans après leur fuite de Castely. Ils essaient de reprendre une vie après tous ses évènements. Si Jacques aspire à une vi tranquille, bien rangé, ce n’est pas le cas de sa compagne qui avec son tempérament de guerrière veut sans cesse se battre. Quand la guerre est imminente et que Brûlure recroise son tortionnaire de Goery, la vengeance reprend le dessus et elle devient difficilement contrôlable.

De l’autre côté nous retrouvons Sahira et Goran qui rencontre eux aussi bien des problèmes avec Yselda qui petit à petit dévoile ses talents cachés plus nombreux que ses prédécesseurs. Cette petite tête blonde adorable est d’une curiosité maladive et une va-t-en-guerre, ce qui n’aide en rien à la situation.

Dans ce tome-ci la guerre est inévitable pour nos protagonistes, qui vont encore perdre des êtres chers. Cette suite est aussi bien rythmée que le premier malgré l’arrivée de nouveaux personnages à connaître, cela donne un nouveau souffle au récit.

L’écriture y est toujours aussi agréable, on se plonge vraiment dans cette époque médiévale, où l’on retrouve certains noms qui ont réellement existé. On y aborde la vision de la religion de plusieurs façons suivant l’interlocuteur.

Encore une belle réussite pour toute personne qui aime les romans médiévaux, je ne vous en dévoile pas plus, je ne souhaite pas dévoiler l’intrigue complète.

Ps : Merci encore aux éditions Chérubin, pour leur confiance !

Aurevy

Publié dans Petite maison d'édition, Service presse

L’ombre de la Croix par DUMONT Serge

« Ce premier tome de la trilogie nous emmène dans un XVème siècle un peu décalé mais parfaitement documenté. Un évêque retors et chafouin, un barbare au lourd passé, un moine exalté et une sorcière au grand cœur vont mener, bien malgré lui, notre jeune héros sur des chemins semés d’embûches. Ballotté par les événements il finira par prendre son destin en main. »

Chérubins Editions

C’est le premier tome d’une trilogie, qui dit premier tome, dit qu’on doit présenter le décor, le contexte etc. Ce qui annonce des périodes de pages longues en explications, je m’attendais à plus long dans les explications et la durée, mais l’auteur choisit de faire un saut dans le temps de 4 ans pour éviter de devoir décrire chaque jour de l’apprentissage de Jacques.

Comment vous dire gentiment que Jacques et sa Mère ont la poisse ? Dès le début ils sont au cours d’une chasse aux sorcières, il fuit pour se retrouver de nouveau au milieu d’une chasse aux sorcières orchestrées par le même homme de foi. Ce livre nous montre une image réelle de la foi d’un homme à la limite d’être fanatique. On y découvre la religion cupide et apeurée par ce qu’elle ne peut expliquer.

Les personnages sont intéressants on y sent une évolution, je ne peux assurer qu’ils font les bons choix. Le livre est bien structuré, nous avons des explications notes, l’écriture est fluide. Je ne peux malheureusement dévoiler beaucoup de choses de peur de donner des éléments secrets.

Cette histoire se déroule dans le médiéval, certaines pratiques ou sentences peuvent être violentes. J’aime ce côté roman magique avec des informations historiques, on lit par plaisir en apprenant !

Ps : Merci à Chérubins Editions pour la découverte

Aurevy