Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

L’ange de Cassel de Pat Caron

A l »orée du temps, un esprit espiègle,et un peu rebelle, conclut un accord bienveillant avec Dieu et vient à se passionner pour un tout petit bout de Flandre. Il se retrouve successivement plongé, bien malgré lui, dans l’épicentre de plusieurs guerres historiques, toutes sur cette même terre.
Tandis que l’Histoire toute enitère défile, il s’acharne, malgré son découragement, à accomplir sa mission contractuelle de supprimer la guerre du vocabulaire et des actions des hommes. Six tentatives avortées déjà: six guerres. Pourra-t-il éviter la septième ? Peut-être en négociant quelques amendements ou extensions à l’accord initial ?

Instagram

J’avoue avoir été surprise par ce début d’histoire, je ne m’attendais sûrement pas à surprendre une conversation avec le tout-puissant. Je me suis demandée si j’étais légitime d’épier leur premier échange de ce tome. Ce tome est ficelé de manière particulière, car le voici à chaque jour sa nouvelle aventure et époque sur Terre.

Ce livre est d’une richesse historique incroyable, j’y découvre des histoires que je ne connais pas sur un endroit encore inconnu de ma personne. Pour ma petite tête curieuse, elle a trouvé son bonheur des annotations et explications sont au rendez-vous. Bien sûr il y a des petites choses qui manquent, le roman parfait n’existe pas.

J’aurais aimé avoir un peu plus d’antériorité sur les personnages cités, mais ce n’est pas gênant en soi pour notre lecture. Les discussions avec le tout-puissant m’ont paru longuettes à certains moments, les débats de chaque fin d’époque n’étaient pas forcément nécessaires.

L’humour est très présent surtout sur les dialogues de l’ange et son supérieur. La plume est maîtrisée surtout sur les parties historiques. Un bon moment passé où je me questionne à le récupérer en livre physique, pour ceux qui aiment apprendre en lisant foncé, on y trouve une certaine réflexion qui nous questionne.

Ps : je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Des ados, de l’amour et des monstres de Peggy Chassenet

Septembre, Hicham découvre une nouvelle vie, un nouveau lycée. Il vient d’emménager dans le vieux manoir familial, chez ce père qu’il connait à peine et s’efforce de dompter la rage animale qui l’habite.
De leur côté, Ambre, Tristan et Mei appréhendent, chacun à leur manière, cette année de Terminale. Aux sentiments complexes du cœur adolescent s’ajoutent en effet, la peur et l’incompréhension suite à la disparition d’un lycéen, mort dans d’étranges circonstances.
Ce trio aussi improbable qu’inséparable s’interroge sur ce qui s’est passé. Le nouveau, accompagné de ses secrets, viendra se mêler au jeu.
Leur amitié sera-t-elle assez forte ? Quel genre de monstres vont-ils découvrir ?

Instagram

C’est un ouvrage où j’ai eu du mal à me mettre dedans, il n’est pas mauvais juste plus fait pour ma tranche d’âge. Le début se déroule beaucoup trop vite à mon goût, on découvre de nouveaux personnages à coup de lance pierre, j’aurais plus de Background. Il a l’air de s’être passé une chose importante durant l’été mais c’est tout ce qu’on sait.

Nous suivons cette bande d’amis dont chacun à sa particularité physique ou non, leurs combats personnels. Ici la sexualité n’est pas un thème proscrit au contraire, vous allez rencontrer une multitude d’orientations différentes qui arrivent à coexister entre elles.

L’acceptation de soi et d’autrui est un grand message de ce livre, ce qui ne fait pas de mal. L’intrigue fantastique en soi est assez basique, mais le suspens y est présent. Les romances se font une place dans le récit, en faisant presque de l’ombre au genre de base.

L’amitié aussi est une denrée forte de cet ouvrage, les personnages vont être testés pour ça.

Certains passages m’ont paru longuets, fort heureusement ils sont assez peu nombreux. La plume de l’auteur est agréable avec un vocabulaire accessible au plus grand nombre. Un ouvrage parfait pour cette saison en ravissant les cœur ados et ceux qui souhaitent retomber dedans.

Ps : Je remercie l’auteure pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Non classé

La chance de ne pas en avoir de Sylvain Guillaumet

Un homo-sapiens dessinant son cauchemar. Un homme d’affaire coincé dans les toilettes d’un aéroport. Dans une maison de retraite, les retrouvailles d’un aide-soignant et du prince noir de son enfance. Une inconnue croisée dans le métro. Les personnages de Disney engagés dans une lutte sociale. Un courtisan du roi à la vue altérée et la prostate fragile…
Ces 250 micro-nouvelles de même forme (1000 caractères) sont avant tout une invitation à un voyage débridé. Les époques et les lieux sont traversés allègrement. On y croise des personnages de tout âge, de tout milieu, de tout caractère, de toute destinée. Les situations se succèdent dans une grande variété de tons : drôle, tragique, réaliste, poétique, pamphlétaire, intime,…
Léger et virevoltant, ce ballet de contes n’est pas pour autant dénué de sens cachés et de ressentiments profonds. Comme par exemple, ce dictateur glissant sur une page envolée d’un livre interdit.

C’est un recueil qui se compose d’une montagne de micros nouvelles, il se lit très vite. On ne perd pas de temps pendant notre lecture.
Les récits sont indépendants les uns des autres, ce qui ne nous oblige pas à devoir replonger dans le récit. 

Nouveauté intéressante, cet ouvrage n’a aucun fil conducteur ou thème de base, c’est un tutti frutti de différentes émotions, différents thèmes, ce qui je vous l’avoue éveille une certaine curiosité pour savoir où nous allons atterrir à la prochaine page.

La plume de l’auteur est très fluide, les récits ont beau être courts, si les phrases sont lourdes ça devient un cauchemar à lire.

Il sera parfait pour les personnes qui veulent lire un peu, sans que cela dure 300 pages.

Ps : Merci à l’auteur pour cet opportunité

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Interstates d’ Arnould Guidat

Cela fait toujours quelque chose de retrouver un vieil ami, plus encore lorsque celui-ci est allongé dans une chambre froide avec trois balles dans le corps.
Bob est mort. Sa femme et sa fille ont disparu. Big Jim, le père de la victime, éleveur texan fortuné, veut régler les choses à sa manière et punir comme il se doit les meurtriers de son fils et ravisseurs de sa famille. C’est lui qui a contacté Sam pour lui confier la lourde tâche de retrouver tout ce beau monde.
De nombreuses zones d’ombre pèsent cependant sur cette traque en dehors de tout cadre légal. Et si les choses n’étaient pas aussi simples qu’elles paraissent ?

Instagram

Est-ce que j’ai eu du mal à écrire mon article pour l’avis de ce livre ? la réponse est oui ! Quand j’ai vu la couverture, j’ai été emballée mais ça n’a pas duré.

L’idée de base est assez simple, c’est la progression que choisis l’auteur qui peut dérouter pas mal. Le roman est aussi très lourd à cause de descriptions incessantes, j’ai sauté des paragraphes pour éviter de m’encombrer la tête.

La raison du polar au début est un peu floue comme énormément d’autres livres, celle-ci nous donne rapidement le schéma de ce qu’on cherche et pourquoi le cherche-t-on. C’est là que les choses se compliquent pour moi.

Les personnages n’ont pas vraiment d’intérêt si ce n’est être présent dans le livre, ils sont vus et revus. Je n’ai pas réussi à finir cet ouvrage, même si la plume de l’auteur est sûre et agréable. Il maîtrise ce genre très bien.

J’ai essayé de toutes mes forces de continuer ma lecture sans y arriver, l’intrigue tout comme les personnages ne m’ont pas accroché.

Ce roman n’était juste pas pour moi, mais je sais qu’il saura trouver son lectorat. C’est un bon roman avec un potentiel énorme.

Ps : Je remercie l’auteur pour cet essai

Aurevy

Publié dans Écosse, Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Sous les flocons d’Inverness par Mouna

Quand sa sœur Anne disparaît en Écosse pendant un week-end entre copines, Julie décide de se rendre à Inverness pour la retrouver. Mais rien ne passe comme prévu. Son vol a du retard, sa réservation au Bed & Breakfast a disparu et sa distribution d’avis de recherche dans les rues ne donne pas les résultats attendus. Et pour couronner le tout, le froid et cynique Andrew McDowell la déstabilise continuellement. Heureusement, il y a la neige, les sucreries, les danses et les rencontres, comme celle avec le charmant inspecteur Reilly, qui viennent réchauffer son séjour. Et peut-être qu’Inverness la plongera dans la magie d’un Noël écossais ?

Instagram

C’est une belle petite romance de Noël, des fêtes qui se déroulent en Ecosse. Forcément on se doute bien la fin de l’histoire mais c’est toujours intéressant de voir comment.

Que de voyage et de découverte en Ecosse, de découvrir de nouvelles choses, un peu de mystère sur la disparition de la sœur qui n’inquiète pas vraiment les habitants D’Inverness. Il y a de quoi se poser de vrai question ?

Forcément quand on comprend que si personne à part Julie ne s’inquiète réellement c’est qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter ! J’ai su presque directement la véritable identité d’Andrew par rapport à la gestionnaire de l’établissement, même si l’auteur essaie de garder le mystère était cousu de fil blanc.

Ce que j’ai trouvé dommage c’est pour la disparition, nous avons réellement que la version de Julie, nous ne suivons pas vraiment le côté de la Police, j’avoue avoir regretté cela.

Les intrigues annexes nous permettent de découvrir certaines coutumes écossaises, des proverbes et leurs amours des pubs que nous connaissons déjà. C’est un petit livre très sympathique pour les jours pluvieux et froid de l’hiver avec plaid et boisson chaude.

Et cela rien que pour les galères d’Andrew et Julie ! La plume de l’auteur est très délicate, ce qui donne cette touche d’émotion et de simplicité à cette ouvrage.

Ps : Je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Isabelle et le Clochard d’ OLIVIER GUERARD

L’histoire d’Isabelle n’a rien d’un conte pour enfants… La jeune femme n’a pas de chance avec les hommes. Vraiment pas de chance.
Fille d’un truand sans envergure, elle enchaîne les déceptions amoureuses. Alors quand son dernier petit ami la quitte, c’est le choc de trop. Comme si cela ne suffisait pas, elle accumule les ennuis à la pelle. Un vrai aimant à emmerdes. Mais Isabelle a aussi un grand cœur. Toujours dévouée aux autres, surtout aux sans-abris qu’elle croise dans l’immense métropole de New York. Tandis qu’elle essaie de sortir du bourbier dans lequel elle s’est enlisée, un clochard énigmatique devient son confident. Bougon, abîmé par la vie, le vagabond va pourtant jouer un rôle décisif dans le destin d’Isabelle. Bien malgré lui ! Car, affaibli, il se trouve emporté dans un tourbillon d’émotions qu’il aurait préféré éviter.
Qui a dit que le bonheur ne pouvait naître dans la tempête ?

Instagram

Le résumé en annonce déjà énormément sur l’intrigue, ça peut être positif ou négatif, j’avoue préféré découvrir par moi-même au fil des pages. On sera tous d’accord pour dire qu’Isabelle a le don pour les cumuler dans sa vie !

Malgré tout elle reste positive, nous aussi on a envie de l’aider et de réécrire sa vie. Entre son père criminel, ses relations désastreuses où on se demande pourquoi elle s’acharne à vouloir être en couple ou encore sa vie professionnelle qui décide de faire une chute en avant, elle est debout là à encaisser les coups.

On la retrouve au plus bas de l’échelle, ça ne l’empêchera pas d’aider autrui en cette période difficile. Un sans abri va la toucher, elle veut l’aider à remonter la pente, évidemment elle ne choisit pas le plus simple à aider, il n’y aurait pas d’histoire sinon.

Il est caractériel, il ne va pas lui faciliter la tâche surtout qu’il est malade. Pourtant elle ne va pas se décourager, elle veut mener à bien cette reconstruction qui ne sera pas solo mais en duo.

J’ai eu du mal avec ma lecture même si l’histoire de fond est très belle avec de beaux messages. Vous me connaissez à force, mon non-amour pour le thriller est puissant, celui-ci est un mélange de romance et de thriller … vous comprenez la raison. Par contre je trouve la couverture très réussie, simple et efficace.

L’écriture est fluide, de très bonne qualité, on ressent bien les émotions des différents personnages. Je ne peux vous en dévoiler plus concernant l’intrigue, si vous aimez les mélanges de genres atypiques avec une cause qui vous réchauffent le cœur, alors ce livre est pour vous !

Ps : Je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition

Deux épées contre le mal T2 de Marie Monier

4

« Après les précédents événements qui se sont déroulés sur Zahardia, Jaden et Arianna sont en route pour Plealios, le pays à l’extrême Ouest de leur continent, tandis que Thorvell ne lâche rien pour en prendre le contrôle. UN DANGER BIEN PLUS REDOUTABLE SOMMEILLE ENCORE. Accompagnés de Jeffwig, c’est un tout nouvel endroit que vont découvrir les deux zahardiens. Mais entre manipulation, jalousie et rivalités, tout semble bien différent depuis leur départ. TOUS AURONT UN RÔLE À JOUER MAIS QUEL PRIX PAYER POUR ENFIN DÉCOUVRIR LA VÉRITÉ ? »

Instagram

Deux épées contre le mal T1

L’auteur m’avait pourtant prévenue, à la lecture du 2eme je ne sortirais pas indemne. Moi ma réaction a été des plus matures « Popopop ! j’ai l’habitude des aventures fantastiques, no soucis » Bon …. j’en sors pas indemne…

Je n’avais pas du tout prévu cette tournure et ces évènements dans le tome 2. J’ai d’ailleurs plusieurs réclamations à faire à l’auteur, je ne suis pas du tout en accord avec le destin de certains personnages notamment pour Lina et Geoffrey ! Je n’en dirai pas plus !!!

Le changement radical pour Jaden était compréhensible, ce tournant m’a plus, sa seule motivation été la vengeance et a évolué avec rancœur. C’était une suite logique.

J’ai aimé découvrir Plealios, même si j’aurais aimer voir plus de chevaucher d’Arianna pour découvrir ces nouveaux lieux. Arianna est celle qui a le plus évoluée dans ce tome, surtout qu’elle s’en prends encore de belles !

Sa relation avec Jeffwig est assez particulière, on pourrait dire qu’ils sont régulièrement en duel. La confiance est dure à accepter pour les deux, tout en étant difficile à gérer de surcroit. Chacun son tempérament, chacun ses sentiments et ses peurs.

Le personnage que j’aurais aimé voir plus de Sansom, je ne sais pas, je pense qu’il aurait pu faire plus. Sansom sort de tes livres, tes entraînements et de tes fioles, REVIENT!!!!!!

L’univers a été bien exploité, j’ai vraiment réussi à me plonger dans le livre ! Bon la mort rôde quand même pas mal dans cet ouvrage ! La plume de l’auteur est fluide, ça aide dans la lecture. Le dénouement est logique, bien penser, j’ai aimé que la relation entre Arianna et Jaden soit renforcée et touchante.

Cette Duologie était vraiment un pur bonheur à lire, je pense découvrir le reste de l’univers de l’auteur prochainement !

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Projet Hurricane par hervé bertoli

Depuis sa plus tendre enfance, Kane Norton est capable de prodiges qui ne cessent d’étonner voire inquiéter son entourage. Loin de lui rendre la vie plus facile, ses capacités hors de contrôle ne lui valent en réalité que méfiance et isolement. Sa rencontre avec Simon Terre Blanche va tout changer. En perçant son secret, il lui offre une nouvelle vie où tout est possible, même l’inconcevable. Mais sa découverte va faire de la jeune femme une cible d’une valeur inestimable, l’obligeant à s’enfuir en abandonnant derrière elle ses rêves et sa famille. Réussira-t-elle à échapper à ses poursuivants prêt à tout pour s’emparer d’elle et exploiter pour leur propre compte ses incroyables talents ? Construit comme un film, Projet Hurricane, nous entraîne dans une aventure qui laisse augurer de ce que pourrait devenir notre futur si nous le laissons aux mains des scientifiques.

Amazon

Ce roman est en réalité un premier tome, en lisant le résumé on ne se doute pas, je pensais que c’était un one shot. J’ai eu du mal avec ce livre, déjà par le début à cause de ses longueurs, il faut vraiment s’accrocher pour tenir bon et avoir un rythme un peu plus soutenu.

Ensuite c’est une sorte de Thriller, ce que je déteste le plus. Tout cela dans un mélange scientifique, d’expérience qui on peut dire, ont mal tourné. Pour ceux qui aiment ce genre, passé la mise en place du livre vous devriez trouver cela addictif.

Je pense que l’auteur aurait dû spécifier Tome 1, cela expliquerait pourquoi la mise en place longue de l’intrigue. Même si pour moi ce livre n’a pas été un amour flagrant, je dois reconnaître le talent de l’auteur à créer des personnages très réaliste.

Les liens entre les personnages sont vraiment touchants, on ressent leur valeur de famille et d’amitié, chacun à sa place, avec sa personnalité, ses envies et ses propres difficultés. Le travail de recherche a été considérable, rien que pour ça l’auteur mérite d’être lu et félicité.

On ressent les liens fraternels, même si au final ils sont tous différents dans cette fratrie. Leurs émotions et interactions avec les autres personnages sont tellement bien décrites qu’on pourrait croire être acteur de ses évènements.

La fin du tome ne nous laisse pas entrevoir ce qui pourrait se trouver plus loin, nous avons déjà trop d’informations et d’évènements dans ce tome-ci pour se faire un avis.

C’est un livre qui a du potentiel, réellement, il faudrait juste préciser dès le départ que c’est un premier tome.

PS : Je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Tous les jours, elle boitait par Mélinda Schilge

« Jeanne n’est pas une jeune femme comme les autres. Nous sommes à Paris pendant les années folles. Elle aime les automobiles et autres mécaniques du moment, le cinéma, cet art mineur qui perce encore difficilement – alors que son père est peintre. Une fois en âge de se marier, elle s’intéresse peu aux hommes contrairement à ses amies et en vient à se demander si elle saura aimer. De plus, elle vient de se découvrir une famille en Alsace qui parle une langue que l’on pourrait confondre avec de l’allemand, alors que cette région est censée être heureuse de retourner dans le giron français.
Touchée par les violences extrémistes de l’entre-deux guerres, comment va-t-elle concilier ses balbutiements dans une vie conjugale avec des convictions qui la mettent en porte-à-faux avec sa famille, et sa mère en particulier ? »

Amazon

Le livre se déroule entre les 2 Guerres, dans une correspondance entre deux cousines. Je vous avoue que ce n’est pas une époque que j’affectionne particulièrement, après le livre en soi fut touchante, c’est aussi très historique comme livre.

Au fil de ce récit, on y découvre Jeanne, elle n’est pas comme toutes les jeunes femmes de son époque, elle ne rêve pas mariage mais plutôt des univers artistiques et automobiles. Elle aime tout ce qui peut l’éloigner de ce monde mondain en réalité.

Même si le mariage n’est pas sa priorité, elle finira par y céder sans pour autant être sous la coupe de son mari. Jeanne est libre de ses mouvements. Dans cet échange de courrier on comprend que l’Alsace libéré des Allemands peine à retrouver ses marques en France.

Pendant ces années d’insouciance on a vent d’un mouvement politique qui fait de plus en plus d’adeptes, se propage telle une trainée de poudre. Nos protagonistes devront composer avec cela pour survivre au pire.

Ce n’est pas le genre de livre, car l’époque n’est pas ma préférée, mais j’ai apprécié découvrir cette œuvre. J’ai adoré la finesse de la couverture, je la trouve très poétique et délicate pour exprimer cette période ambiguë.

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Les Îles de la Lune par Hugo VENTURI

« Accompagné de ses trois inséparables amis, Ugo avance à tâtons dans les méandres de la fin de l’adolescence, un chemin jonché de rigolades et de déceptions où s’entremêlent des relations conflictuelles avec le monde des adultes. Mais les joyeux drilles ne se laissent jamais abattre et trouvent toujours une solution pour égayer leurs quotidiens. Vagabondant sur leur terrain de jeu favori, la région parisienne, ou sur les routes d’une France désenchantée, nos quatre héros découvriront, parfois à leurs dépens, les joies et les mystères de la vie bohème.
Mais le meilleur reste à venir… Un long voyage initiatique au bonheur tropical qui transformera le jeune Ugo en homme accompli, marqué au fer rouge par l’inébranlable envie d’un ailleurs… »

Avis précédent Hugo Venturi

C’est le deuxième ouvrage de l’auteur que je lis, il se ressemble tout en étant différent sur de nombreux points. On y retrouve cette envie d’évasion et de voyages mais pas seulement.

Dans la première partie de cet ouvrage on y suit des amis qui ont des rêves, des envies mais doivent faire face à une réalité qui ne leur permet pas pour le moment de les réaliser. Grâce aux rencontres et opportunités ils vont heureusement pouvoir partir en quête d’aventure.

J’ai préféré la deuxième partie du livre, j’ai vraiment eu l’impression de voyager avec les personnages, les lieux sont très bien choisis cela donne envie de faire des recherches dessus. Ils vont côtoyer des cultures différentes et en ressortir différent.

Des personnages traverseront le récit, comme des rencontres qui nous apparaissent à un moment de notre vie et disparaissent. Pour ceux qui rêvent d’évasion, ce livre vous fera voyager à coup sûr.

C’est une exploration pour trouver sa voie, le sens de sa propre vie, ce n’est pas un chemin facile, il y aura des obstacles mais rassurons nous il y arrivera plus ou moins entier à ce sommet. L’écriture est toujours aussi fluide, agréable, avec des personnages soigneusement travaillés.

Ps : Merci à l’auteur pour cette nouvelle découverte

Aurevy