Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Les heures bleues Par Alphonsine

« L’heure bleue, c’est ce moment magnifique où le jour laisse place à la nuit. Mais pour elle, c’est l’instant où la porte de sa maison se referme, où la lumière baisse, où sa peau vire au rouge puis au bleu. Olivia est cardiologue et elle adore son métier presque autant que ses deux enfants : Milan, un garçon hypersensible de sept ans, et Prune, trois ans, qui rêve de devenir danseuse étoile. Dans ce joli tableau familial, il y a Franck, le conjoint : psychiatre réputé, intelligent et cultivé, charmant en société. Violent aussi, mais uniquement dans l’intimité. Depuis six ans, Olivia endure tout, en silence… Jusqu’au jour où son corps se met à parler et l’exhorte à partir. Mais comment s’enfuir d’une maison devenue une prison ? Où trouve-t-on refuge quand le père de ses enfants, l’être aimé, est aussi son geôlier, veillant au moindre détail ? »

Avis précédent roman

Cet ouvrage a été particulièrement dur à lire, heureusement pour nous, on débute le récit par la décision judiciaire.

C’est un point auquel il faut se rattacher tout au long du livre. Les sentiments sont vrais étouffant, le dérouler est très réaliste, on a l’impression que ça se passe réellement dans notre quartier ou chez nous.

Cette réalité est bien écrite, elle donne une impression de malaise et d’oppression durant la lecture. On souhaite aider Olivia  pour sauver ses apparences et surtout sauver sa peau d’un homme qui manie la psychologie avec brio.

Pour être honnête j’ai eu beaucoup de mal avec cette lecture, je reconnais le talent de l’auteur et sa plume sans aucun souci. Mon cheminent vers la fin a été laborieux plusieurs fois j’ai voulu abandonner, l’atmosphère est beaucoup trop psychologique, un genre que je déteste par dessus tout.

Ps : je remercie l’auteur de m’avoir fait confiance

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Après la pluie par Alphonsine

« Depuis la mort de leur mère quatre ans auparavant, Rose et Abigail ne se parlent plus.
L’aînée investit tout son temps et toute son énergie dans sa jeune entreprise tandis que sa cadette vient d’écoper d’une peine de huit ans de prison. Toutes deux se débattent avec les exigences de leur nouvelle vie ; jusqu’à ce qu’un jour, en rentrant de l’un de ses nombreux voyages d’affaires, Rose découvre dans son courrier une lettre d’Abigail. La donne change, les langues se délient et ressurgissent alors peu à peu toutes les raisons de leur rupture…
Même celles que l’on ne peut s’avouer à soi-même. »

Instagram

Je vous avoue que pour le début de l’histoire j’ai eu du mal à m’y mettre. Dès les premières pages, on se retrouve dans une prison ou énormément de noms volent dans tous les sens, sont ils important pour le récit ? A mon sens pas vraiment. 

Ces premiers mots de lecture, on y découvre le destin tragique d’Abi enfermé pour une raison inconnue à ce moment-là. La 2eme protagoniste est elle aussi enfermée, dans un tout autre univers, celui du luxe et de la réussite. On la retrouve au début dans un hôtel 5 étoiles, ne sachant pas vraiment pourquoi, ce qui est déjà un point commun entre les deux jeunes femmes.

Les 2 femmes sont liées, chacune d’elles a été affectée par la mort de leur mère, à leur manière elle tente de se reconstruire. Pendant que l’une tente de survivre dans les tumultes de la vie carcérale, l’autre se noie dans le travail en oubliant même l’homme avec qui elle partage sa vie. Abigaël écrit une lettre à sa sœur qui va changer la donne et les faire toutes les 2 repenser leur vie. 

La plume est agréable, le roman est lui très humain, les jeunes femmes y sont bien représentées, elles ont beau être diamétralement opposées et pourtant si proches.

J’ai beaucoup aimé la cadence du livre une fois les premiers chapitres passés. 

Ps : Je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy