Publié dans Auto édition, Service presse

Coeur de Menhir Tome 3 : Le chaos d’Askaod d’Adrien Hortemel

« Les nouveaux druides sont désormais investis d’une mission : reformer le cénacle des druides. Cependant, après avoir été dupé par les Broc’h, leur groupe est divisé et leurs quelques alliés sont défaits ou emprisonnés. Dans leur sillage, le sang a coulé, les pertes ont été importantes. Leurs détracteurs se sont emparés des faits et les utiliseront en leur faveur. Les espoirs reposeront sur Sigrid, si tant est qu’elle puisse agir. Mais le groupe survivra-t-il aux calomnies et aux révélations, alors que dans l’ombre, le Dalc’h continuera de rallier des nouvelles âmes ? »

Avis Tome 1

Avis Tome 2

Site web

Me revoilà pour vous parler de ce fameux tome 3, déjà la couverture est toujours aussi belle avec un petit côté « Excalibur » ce qui n’est pas pour me déplaire.

Dans ce tome-ci nous passons de trahisons, en trahisons, en rencontres particulières, je le trouve un peu moins sombre que le précédent. Sans doute dû au nombre amoindri de décès, on garde à peu près les personnages entiers.

On rencontre aussi les Elfes pour se rendre compte qu’ils ne sont pas si altruiste et sympathique, cela casse un peu l’image qu’on a d’eux habituellement, heureusement ils ne sont pas tous comme ça. Les fées aussi sont particulières, elles sont fourbes, veulent elles le pouvoir des cœurs de menhir ou protéger leur monde à tout prix ?

La brigade d’Aquila me fait un peu penser aux « haters »sur les réseaux sociaux, ces gens qui aiment critiquer et faire du mal pour leur propre plaisir, n’hésitant pas à afficher ce qui est différents à leurs yeux. Yona est quant à elle, un personnage auxquels je ne m’attendais pas, elle a l’air mignonne, je me demande quel rôle elle va avoir dans la suite.

Sigrid, toujours fidèle à elle même, elle cherche des réponses ça l’obsède, ce qui est compréhensible mais cela assombrit son jugement pour tout le reste. Si bien qu’elle devient de plus en plus capricieuse. Quant a Dairen il a besoin de s’affirmer ou d’expliquer vraiment pourquoi il prend ses décisions, sinon ils ne vont pas comprendre ses choix.

Encore un bon moment qui donne envie de lire la suite !

Ps : Merci à l’auteur pour sa confiance

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Cœur de menhir: 2 – Les nouveaux druides d’Adrien Hortemel

« La prophétie s’est accomplie : le Dalc’h, une magie démoniaque, est de retour et va chercher à conquérir l’âme des êtres vivants de ce monde. Les survivants de l’expédition devront partir à la recherche des cœurs de menhir sans pouvoir prendre le temps de pleurer leurs morts. De nouvelles alliances vont naître, mais les survivants pourront-ils trouver les gardiens à temps ? Seront-ils aidés par les villages avoisinants ? Qui sera assez brave pour combattre les ténèbres ? »

Lien vers mon avis Coeur de menhir 1

Site web

J’ai vu, j’ai lu et étais vaincu ! Ce tome-là est beaucoup plus sombre que le premier à mon sens. On est montée un cran au dessus sur la prophétie. Je trouve toujours autant que le livre est bien construit, le monde suit son cours. Les légendes ont l’air pas mal, dommage qu’on nous en parle aux comptes gouttes.

Ce que j’ai à reprocher à ce tome est purement sentimentale, mais pourquoi tous ses morts ????? Ne vous attachez pas aux personnages même au nouveau car on ne sait pas si la page suivante ils seront encore en vie. Je ne suis pas d’accord sur certaines morts !! Et Raudan c’est quoi cette baisse de régime niannian ! Avel et Elyaz sont des personnages très prometteurs, on découvre un peu de leur histoire mais aussi trop peu.

Comme d’habitude on ne sait pas trop si on peut ou non faire confiance aux gens qui entourent, c’est très perturbant à la longue. Je ne sais pas trop où on va dans l’histoire, je pense que même les personnages ne le savent pas, espérons que leurs chemins découvriront des jours meilleurs.

J’aurais aimé que Krah’m se dévoile plus, montre un peu de vrais sentiments au groupe, aussi que l’initiation aux runes soit un peu plus longue ou alors s’il avait pu récupérer un livre avec des connaissances pour étudier un peu, genre un carnet de route.

Peut-être aurais-je tout ça dans la suite ? On se revoit bientôt pour le tome 3 !!

PS : Merci à Adrien !!!!

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Cœur de Menhir Tome 1 d’Adrien Hortemel

20200726_173505

« Une paix fragile règne entre les différents peuples de la forêt de Déremkas. Les habitants sont menacés par une prophétie oubliée qui annonce le retour des ténèbres. Parmi eux, Dairen, un jeune homme ordinaire, va se retrouver au milieu d’une lutte de pouvoir. Les rencontres seront nombreuses, mais ces personnes vont-elles l’aider à se frayer un chemin dans un monde cruel où les légendes sont devenues réalité ? »

Qui est Adrien Hortemel ? Amoureux des légendes celtes et nordiques, passionné par le monde médiéval, la fantasy, j’ai découvert tardivement ce réel intérêt pour ces univers. Il y a sept ans, la Bretagne m’a accueillie et depuis, je ne cesse de découvrir la richesse de son folklore. D’ailleurs, les menhirs, mystère par excellence, n’ont pas mis longtemps à capter toute mon attention. Avec toutes ces informations, mon imaginaire s’est laissé guider par l’envie d’écrire. Aujourd’hui, je consacre donc mon temps libre à développer la série de romans heroic fantasy Cœur de menhir pour faire rêver celles et ceux qui oseront partir à l’aventure.

Site Web 

Sans ouvrir le livre j’ai apprécié la couverture et quelques pages plus loin la carte présente en couleur ! Je tiens à vous avouer que lorsque j’ai décidé de lire ce livre, je ne me suis pas fait d’idée préconçue, je voulais juste une histoire sur fond fantastique. Je n’ai pas été déçu ! le décor a bien été planté, les personnages ont l’air fort intéressants. La ville de Kêrstrud est bien pensée, j’ai l’impression de voir l’habitation des fées !

L’intrigue est assez différente de ce qu’on peut voir régulièrement, il y a une équipe qui se forme mais on ne sait pas vraiment qui ils sont et ni pourquoi eux sont choisis ! On se retrouve au milieu d’un sac de nœuds, on croit qu’une personne est gentille, puis non c’est un traître et vice-versa !

On a souvent à peine le temps de se faire à un personnage qu’il meurt peu de temps après, c’est assez rageant ! J’aurais aimé connaître plus Léno, il a tellement de savoirs en lui. Je n’ai d’ailleurs pas comprit son choix porté sur Alyssa, elle a une aura qui ne me plait pas.

On ressent déjà une progression au cours du livre les protagonistes ont changé et sont marqués par les épreuves. J’ai un petit coup de cœur pour Raudan qui me fait rire tellement il est maladroit, il n’a rien du preux chevalier sûr de lui qui sait diriger un groupe, il est aussi assez mystérieux, il nous promet de belles révélations je pense à l’avenir. Dairen doit porter beaucoup de choses et prendre du recul sur des situations auxquelles il n’y connait absolument rien. Son apprentissage et  son entêtement lui seront d’une grande aide.

J’ai l’impression que plusieurs histoires (peut-être légendes) vont s’entremêler tout au long de la saga pour ne se rassembler qu’en un unique lieu. La fin de ce premier tome me laisse perplexe, comment la suite pourrait être pensée ?

En sommes j’ai adoré ! j’ai beaucoup de questions qui trouveront sûrement leurs réponses dans la suite de cette saga !

PS : Merci à l’auteur de m’avoir cette opportunité, je souhaite que nos chemins se croisent encore pour la suite

Aurevy