Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

L’urne de Xalanor – Tome II – L’incursion du roi de Vincent MacPhordyne

Ce que tous craignaient est arrivé : le roi Légirède a déclaré la guerre au roi Ollon. Persuadé de son génie militaire, le roi d’Édorianne a envahi le royaume d’Élikasar avec des armées constituées au pied levé, privant son royaume des ressources nécessaires à la préparation des moissons.
Le roi Ollon, qui ne désirait pas entrer en guerre, est forcé de répondre à cette incursion. Il doit en parallèle contrer la propagande de la flèche noire, fronde qui le dénigre, qui ronge son règne, qui voudrait sa couronne.
Cette guerre risque d’attiser un jeu d’alliance dangereux risquant d’enflammer tout le continent de Koldanie.
Les ordres magiques koldaniens, observateurs de ce conflit, attendent beaucoup des pourparlers religieux qui ont mal commencé. Si ces derniers venaient à échouer dans leur mission, les ordres magiques seraient contraints de s’emmêler pour prévenir un embrasement du continent, pour veiller à ne pas ressusciter le spectre de la guerre des déchus. Seront-ils obligés d’en arriver là ?

Avis Tome 1

La plume de l’auteur s’est assurée entre les 2 livres, c’est plaisant de voir l’évolution d’un auteur au travers de ses écrits. Pour ce deuxième on est toujours dans le même univers mais à un lieu qui diffère du premier, ce qui donne cet effet, les 2 tomes qui suivent chacun son histoire qui leur est propre.

L’univers qu’a créé l’auteur est bluffant, il en faut de l’imagination pour faire vivre tout ça, pour ce nouvel opus on découvre les extérieurs de ce monde qui nous tend les bras. Plus d’action, mais un ensemble plus sombre par rapport au précédent.

J’ai une petite préférence pour le 1er livre, car seuls les personnages connaissent les paysages et jalousement je l’ai envié. Ma lecture s’est bien passée, je me suis perdue à certains endroits à cause de certaines longueurs sur le champ de bataille et un fourmillement de personnages qui m’ont fait perdre le fil plus d’une fois.

Je pense que de nombreux lecteurs apprécieront ce tome plus dynamique et plus sombre que le précédent, j’avoue être mitigé sur ma préférence.

Ps : Je remercie l’auteur pour sa confiance.

Aurevy

Publié dans Service presse

Le Blues du pêcheur d’Alan Alfredo Geday

« Maman, Comme tu vois, je ne t’ai pas oubliée. Quatre mois déjà que je suis à Marseille. Le temps est passé vite, j’ai eu tant à faire, j’ai eu tant à apprendre et à découvrir. Marseille est grande. Elle m’a étourdi d’abord, puis elle m’a enchanté. Je m’y sens libre. L’anonymat a quelque chose d’exaltant. Livourne est un bourg comparé à Marseille. Je crois qu’il me serait impossible d’y vivre maintenant, je m’y sentirais enchaîné à une vie trop étroite. Ici, on peut trouver du travail, on peut tenter sa chance. Il y a beaucoup d’Italiens à Marseille. Je ne suis pas trop dépaysé. Nous, les Italiens, on vit en communauté, on se serre les coudes, tous confinés dans le quartier de la Belle de Mai. Les Français nous appellent les babi. On voit souvent des affiches dans la rue : « Immigrés italiens dehors, travailleurs français ! » Quelques escrocs m’ont même proposé une fausse carte d’identité si je soutenais le parti socialiste. Mais avec mon accent à couper au couteau et mon peu de vocabulaire, ce n’est pas demain la veille qu’on cessera de m’appeler macaroni. Ces sales gens ne doivent pas connaître notre cuisine pour en faire une insulte ! Ton cacciucco me manque, nos longues discussions aussi. »

Site Web

Premier roman de l’auteur que je lis, mais serait déjà son 3e ouvrage, je n’ai pas vu les autres !  La couverture est sobre, simple mais tellement, rattachée à l’histoire.

Des thèmes forts, comme l’immigration d’après-guerre, le déracinement, le rejet, le courage et les obstacles y sont traités de façon fluide. L’Histoire est prenante sombre mais réelle c’est assez étrange.

Ce livre a une sensibilité qui lui est propre, l’impression de vivre avec le personnage. On vit au fil des pages une vie qui n’est plus la nôtre. J’ai adoré ce livre même si l’époque utilisée n’est pas ma favorite.

On parle pourtant d’une époque passée mais qui pourrait être très actuelle avec ce sujet de l’immigration qu’elle aborde, ces sujets sont encore compliqués à traiter à notre époque.

Les personnages sont très diversifiés, bon ou mauvais sont très bien pensés, j’ai été très bluffé. La qualité de l’écriture est plaisante, c’est fluide, nous ne sommes pas envahi de longueur, le récit est maîtrisé ce qui donne un plus au roman. 

J’aurais aimé plus de positifs je vous l’accorde, mais on ne peut pas tout avoir non plus ! C’est un roman à découvrir car l’histoire est touchante.

Ps : Merci à l’auteur pour ce livre que je vais faire suivre à d’autres personnes

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

L’ange de Cassel de Pat Caron

A l »orée du temps, un esprit espiègle,et un peu rebelle, conclut un accord bienveillant avec Dieu et vient à se passionner pour un tout petit bout de Flandre. Il se retrouve successivement plongé, bien malgré lui, dans l’épicentre de plusieurs guerres historiques, toutes sur cette même terre.
Tandis que l’Histoire toute enitère défile, il s’acharne, malgré son découragement, à accomplir sa mission contractuelle de supprimer la guerre du vocabulaire et des actions des hommes. Six tentatives avortées déjà: six guerres. Pourra-t-il éviter la septième ? Peut-être en négociant quelques amendements ou extensions à l’accord initial ?

Instagram

J’avoue avoir été surprise par ce début d’histoire, je ne m’attendais sûrement pas à surprendre une conversation avec le tout-puissant. Je me suis demandée si j’étais légitime d’épier leur premier échange de ce tome. Ce tome est ficelé de manière particulière, car le voici à chaque jour sa nouvelle aventure et époque sur Terre.

Ce livre est d’une richesse historique incroyable, j’y découvre des histoires que je ne connais pas sur un endroit encore inconnu de ma personne. Pour ma petite tête curieuse, elle a trouvé son bonheur des annotations et explications sont au rendez-vous. Bien sûr il y a des petites choses qui manquent, le roman parfait n’existe pas.

J’aurais aimé avoir un peu plus d’antériorité sur les personnages cités, mais ce n’est pas gênant en soi pour notre lecture. Les discussions avec le tout-puissant m’ont paru longuettes à certains moments, les débats de chaque fin d’époque n’étaient pas forcément nécessaires.

L’humour est très présent surtout sur les dialogues de l’ange et son supérieur. La plume est maîtrisée surtout sur les parties historiques. Un bon moment passé où je me questionne à le récupérer en livre physique, pour ceux qui aiment apprendre en lisant foncé, on y trouve une certaine réflexion qui nous questionne.

Ps : je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Des ados, de l’amour et des monstres de Peggy Chassenet

Septembre, Hicham découvre une nouvelle vie, un nouveau lycée. Il vient d’emménager dans le vieux manoir familial, chez ce père qu’il connait à peine et s’efforce de dompter la rage animale qui l’habite.
De leur côté, Ambre, Tristan et Mei appréhendent, chacun à leur manière, cette année de Terminale. Aux sentiments complexes du cœur adolescent s’ajoutent en effet, la peur et l’incompréhension suite à la disparition d’un lycéen, mort dans d’étranges circonstances.
Ce trio aussi improbable qu’inséparable s’interroge sur ce qui s’est passé. Le nouveau, accompagné de ses secrets, viendra se mêler au jeu.
Leur amitié sera-t-elle assez forte ? Quel genre de monstres vont-ils découvrir ?

Instagram

C’est un ouvrage où j’ai eu du mal à me mettre dedans, il n’est pas mauvais juste plus fait pour ma tranche d’âge. Le début se déroule beaucoup trop vite à mon goût, on découvre de nouveaux personnages à coup de lance pierre, j’aurais plus de Background. Il a l’air de s’être passé une chose importante durant l’été mais c’est tout ce qu’on sait.

Nous suivons cette bande d’amis dont chacun à sa particularité physique ou non, leurs combats personnels. Ici la sexualité n’est pas un thème proscrit au contraire, vous allez rencontrer une multitude d’orientations différentes qui arrivent à coexister entre elles.

L’acceptation de soi et d’autrui est un grand message de ce livre, ce qui ne fait pas de mal. L’intrigue fantastique en soi est assez basique, mais le suspens y est présent. Les romances se font une place dans le récit, en faisant presque de l’ombre au genre de base.

L’amitié aussi est une denrée forte de cet ouvrage, les personnages vont être testés pour ça.

Certains passages m’ont paru longuets, fort heureusement ils sont assez peu nombreux. La plume de l’auteur est agréable avec un vocabulaire accessible au plus grand nombre. Un ouvrage parfait pour cette saison en ravissant les cœur ados et ceux qui souhaitent retomber dedans.

Ps : Je remercie l’auteure pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Interstates d’ Arnould Guidat

Cela fait toujours quelque chose de retrouver un vieil ami, plus encore lorsque celui-ci est allongé dans une chambre froide avec trois balles dans le corps.
Bob est mort. Sa femme et sa fille ont disparu. Big Jim, le père de la victime, éleveur texan fortuné, veut régler les choses à sa manière et punir comme il se doit les meurtriers de son fils et ravisseurs de sa famille. C’est lui qui a contacté Sam pour lui confier la lourde tâche de retrouver tout ce beau monde.
De nombreuses zones d’ombre pèsent cependant sur cette traque en dehors de tout cadre légal. Et si les choses n’étaient pas aussi simples qu’elles paraissent ?

Instagram

Est-ce que j’ai eu du mal à écrire mon article pour l’avis de ce livre ? la réponse est oui ! Quand j’ai vu la couverture, j’ai été emballée mais ça n’a pas duré.

L’idée de base est assez simple, c’est la progression que choisis l’auteur qui peut dérouter pas mal. Le roman est aussi très lourd à cause de descriptions incessantes, j’ai sauté des paragraphes pour éviter de m’encombrer la tête.

La raison du polar au début est un peu floue comme énormément d’autres livres, celle-ci nous donne rapidement le schéma de ce qu’on cherche et pourquoi le cherche-t-on. C’est là que les choses se compliquent pour moi.

Les personnages n’ont pas vraiment d’intérêt si ce n’est être présent dans le livre, ils sont vus et revus. Je n’ai pas réussi à finir cet ouvrage, même si la plume de l’auteur est sûre et agréable. Il maîtrise ce genre très bien.

J’ai essayé de toutes mes forces de continuer ma lecture sans y arriver, l’intrigue tout comme les personnages ne m’ont pas accroché.

Ce roman n’était juste pas pour moi, mais je sais qu’il saura trouver son lectorat. C’est un bon roman avec un potentiel énorme.

Ps : Je remercie l’auteur pour cet essai

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Lola et le trésor des Sanguinaires – Tome 3 de Véronique RAGUET HENRY et Pascal RAGUET

Cette année, Lola, Justine et Antoine passent leurs vacances d’été en Corse. Lors d’une balade dans le maquis, les trois enfants ont repéré une bergerie abandonnée et aimeraient bien en faire un terrain de jeux. Un matin, les fillettes décident d’y retourner et partent seules à la découverte. En arrivant sur les lieux, la porte est ouverte…

Chérubins Editions

Ceci est le 3eme tome d’une série pour enfants et pré ado. Une aventure type « club des Cinq ». Je n’ai pas lu les précédents, heureusement pour moi il y avait quelques explications en bas de page concernant les précédents tomes.

L’aventure est très bien décrite, on arrive à bien rentrer dans cet univers qui n’est pas si enfantin que cela. Il y a des leçons à tirer bien entendu. Les chapitres sont bien découpés, ni trop court ni trop long. Il peut tout à fait convenir à une personne qui ne lit pas beaucoup.

L’écriture est très fluide et accessible au plus grand nombre. Plus jeunes j’aurais adoré lire toute la collection. J’ai été un peu surprise au début par la différence de police prononcé entre le récit et les dialogues. Puis on s’y fait, cela nous permet de bien nous situer dans le texte.

C’est une idée originale ! Les protagonistes sont une bande d’amis ce qui permettra à plusieurs de s’identifier à eux. Je ne souhaite pas vous dévoiler l’intrigue car se serais vous raconter l’histoire.

Si vous connaissez une jeune personne en quête d’aventures et de mystère, ce troisième saura satisfaire sa curiosité même s’il devra lire les précédents. J’ai adoré les illustrations qui donne un petit côté bande déssiné.

PS : Je remercie une fois de plus Chérubins Editions pour sa confiance

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

LA CITE DU PAPE de ZABE QUINEZ

Qu’a donc bien pu inventer le vieux prof pour se faire tabasser dans le coin sombre où Jo, son ancien élève, le découvre ? Ces retrouvailles mouvementées entraineront l’ex agent des services secrets sur la voie du devoir, par les chemins de la nuit et de l’ombre, jusque dans l’antre du diable. « Comme une lame de fond, ce livre va vous emporter ! »
Entrez dans le monde secret des Tarots. Comment ces cartes, qui ne sont que de petits morceaux de carton coloriés, peuvent-elles aider à comprendre une situation complexe ? À cerner un personnage étrange ? Éviter un danger ? Résoudre une énigme ? C’est là, toute la subtilité de cette saga et son originalité.

Site web

Je n’ai pas réussi à arriver au bout de ma lecture ce qui est fort dommage, le livre avait un potentiel. Encore une fois nous sommes sur un fond de thriller, c’est toujours un non-amour de mon côté

C’est un tome qui se dit indépendant du reste de la saga, l’univers et les personnages eux sont déjà bien présents, il est donc difficile de rentrer entièrement dans l’histoire. C’est délicat de faire un avis quand on ne sait soi-même pas quoi dire dedans. En réalité je n’ai pas apprécié ma lecture, je ne me suis pas accrochée aux personnages.

Je n’ai pas su non plus durant ma lecture où me situer, des moments étaient joyeux et d’autres trop sombres, il faut que le livre se décide. Ne vous méprenez pas l’auteur a une plume très agréable, on le sent à l’aise dans l’univers qu’il a crée.

Cela n’a en rien sauvé ma lecture… Peut-être que l’univers tarot ne me convient pas non plus !

Ps : Merci à l’auteur pour sa proposition

Aurevy

Publié dans Écosse, Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Sous les flocons d’Inverness par Mouna

Quand sa sœur Anne disparaît en Écosse pendant un week-end entre copines, Julie décide de se rendre à Inverness pour la retrouver. Mais rien ne passe comme prévu. Son vol a du retard, sa réservation au Bed & Breakfast a disparu et sa distribution d’avis de recherche dans les rues ne donne pas les résultats attendus. Et pour couronner le tout, le froid et cynique Andrew McDowell la déstabilise continuellement. Heureusement, il y a la neige, les sucreries, les danses et les rencontres, comme celle avec le charmant inspecteur Reilly, qui viennent réchauffer son séjour. Et peut-être qu’Inverness la plongera dans la magie d’un Noël écossais ?

Instagram

C’est une belle petite romance de Noël, des fêtes qui se déroulent en Ecosse. Forcément on se doute bien la fin de l’histoire mais c’est toujours intéressant de voir comment.

Que de voyage et de découverte en Ecosse, de découvrir de nouvelles choses, un peu de mystère sur la disparition de la sœur qui n’inquiète pas vraiment les habitants D’Inverness. Il y a de quoi se poser de vrai question ?

Forcément quand on comprend que si personne à part Julie ne s’inquiète réellement c’est qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter ! J’ai su presque directement la véritable identité d’Andrew par rapport à la gestionnaire de l’établissement, même si l’auteur essaie de garder le mystère était cousu de fil blanc.

Ce que j’ai trouvé dommage c’est pour la disparition, nous avons réellement que la version de Julie, nous ne suivons pas vraiment le côté de la Police, j’avoue avoir regretté cela.

Les intrigues annexes nous permettent de découvrir certaines coutumes écossaises, des proverbes et leurs amours des pubs que nous connaissons déjà. C’est un petit livre très sympathique pour les jours pluvieux et froid de l’hiver avec plaid et boisson chaude.

Et cela rien que pour les galères d’Andrew et Julie ! La plume de l’auteur est très délicate, ce qui donne cette touche d’émotion et de simplicité à cette ouvrage.

Ps : Je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Isabelle et le Clochard d’ OLIVIER GUERARD

L’histoire d’Isabelle n’a rien d’un conte pour enfants… La jeune femme n’a pas de chance avec les hommes. Vraiment pas de chance.
Fille d’un truand sans envergure, elle enchaîne les déceptions amoureuses. Alors quand son dernier petit ami la quitte, c’est le choc de trop. Comme si cela ne suffisait pas, elle accumule les ennuis à la pelle. Un vrai aimant à emmerdes. Mais Isabelle a aussi un grand cœur. Toujours dévouée aux autres, surtout aux sans-abris qu’elle croise dans l’immense métropole de New York. Tandis qu’elle essaie de sortir du bourbier dans lequel elle s’est enlisée, un clochard énigmatique devient son confident. Bougon, abîmé par la vie, le vagabond va pourtant jouer un rôle décisif dans le destin d’Isabelle. Bien malgré lui ! Car, affaibli, il se trouve emporté dans un tourbillon d’émotions qu’il aurait préféré éviter.
Qui a dit que le bonheur ne pouvait naître dans la tempête ?

Instagram

Le résumé en annonce déjà énormément sur l’intrigue, ça peut être positif ou négatif, j’avoue préféré découvrir par moi-même au fil des pages. On sera tous d’accord pour dire qu’Isabelle a le don pour les cumuler dans sa vie !

Malgré tout elle reste positive, nous aussi on a envie de l’aider et de réécrire sa vie. Entre son père criminel, ses relations désastreuses où on se demande pourquoi elle s’acharne à vouloir être en couple ou encore sa vie professionnelle qui décide de faire une chute en avant, elle est debout là à encaisser les coups.

On la retrouve au plus bas de l’échelle, ça ne l’empêchera pas d’aider autrui en cette période difficile. Un sans abri va la toucher, elle veut l’aider à remonter la pente, évidemment elle ne choisit pas le plus simple à aider, il n’y aurait pas d’histoire sinon.

Il est caractériel, il ne va pas lui faciliter la tâche surtout qu’il est malade. Pourtant elle ne va pas se décourager, elle veut mener à bien cette reconstruction qui ne sera pas solo mais en duo.

J’ai eu du mal avec ma lecture même si l’histoire de fond est très belle avec de beaux messages. Vous me connaissez à force, mon non-amour pour le thriller est puissant, celui-ci est un mélange de romance et de thriller … vous comprenez la raison. Par contre je trouve la couverture très réussie, simple et efficace.

L’écriture est fluide, de très bonne qualité, on ressent bien les émotions des différents personnages. Je ne peux vous en dévoiler plus concernant l’intrigue, si vous aimez les mélanges de genres atypiques avec une cause qui vous réchauffent le cœur, alors ce livre est pour vous !

Ps : Je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Petite maison d'édition, Service presse

UMA par Laura IAPADRE

« Il y a quelque chose de magique en Inde, une force naturelle imprenable qui ne s’explique pas. L’eau, la terre, l’air, les éléments se complètent et vous libèrent. L’Inde a cette puissance étonnante qui pousse à se décentrer pour finalement trouver un équilibre nouveau. »
Alors qu’elle s’apprête à partir en Inde pour un poste de stagiaire au sein de l’Alliance française de Chennai, Léna, vingt-quatre ans, vit une rupture douloureuse et brutale. Bouleversée par ce pays qui l’étonne, l’émeut autant qu’il la porte, elle va progressivement donner un sens à son histoire auprès des Indiens qui l’accompagnent sur son chemin.

Instagram

J’ai beaucoup aimé la couverture avec ses couleurs pastel qui sont douces, elles ont permis de mettre un peu de gaieté dans un début de lecture pas forcément joyeux. Léna se relève difficilement d’une rupture amoureuse, celle-ci à du mal à passer.

La plume de l’auteur est très légère, elle est agréable, elle allège certains passages de cette lecture. Le livre est séparé en thématique non par chapitres qui se suivent, j’aurais préféré un récit qui se suit.

Je me suis souvent demandé l’après de chaque chapitre, avoir plus d’informations. Le message transmis lui est beau, il est fort puissant, la recherche et la reconstruction de soi. Ce n’est pas un chemin facile à parcourir !

Il y a un passage ou on parle d’un chat, ce qui est un sujet sensible à mon cœur, nous restons bien entendu sur notre faim, on ne sait pas la suite. J’ai eu du mal à comprendre l’intérêt du titre UMA, le nom d’un personnage qui arrive assez tardivement.

Je trouve dommage d’utiliser un nom qui arrive plus loin, alors qu’il y a tant de choses que nous apprenons avant cela. Ce voyage en Inde est plaisant, on apprend toujours énormément de leur culture bonne ou mauvaise mais ce pays apporte toujours des choses.

Ma lecture fut fort agréable même si j’aurais aimé plus d’informations et de dialogues !

Ps : Je remercie les éditions Véronne pour cette découverte

Aurevy