Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Lola et le trésor des Sanguinaires – Tome 3 de Véronique RAGUET HENRY et Pascal RAGUET

Cette année, Lola, Justine et Antoine passent leurs vacances d’été en Corse. Lors d’une balade dans le maquis, les trois enfants ont repéré une bergerie abandonnée et aimeraient bien en faire un terrain de jeux. Un matin, les fillettes décident d’y retourner et partent seules à la découverte. En arrivant sur les lieux, la porte est ouverte…

Chérubins Editions

Ceci est le 3eme tome d’une série pour enfants et pré ado. Une aventure type « club des Cinq ». Je n’ai pas lu les précédents, heureusement pour moi il y avait quelques explications en bas de page concernant les précédents tomes.

L’aventure est très bien décrite, on arrive à bien rentrer dans cet univers qui n’est pas si enfantin que cela. Il y a des leçons à tirer bien entendu. Les chapitres sont bien découpés, ni trop court ni trop long. Il peut tout à fait convenir à une personne qui ne lit pas beaucoup.

L’écriture est très fluide et accessible au plus grand nombre. Plus jeunes j’aurais adoré lire toute la collection. J’ai été un peu surprise au début par la différence de police prononcé entre le récit et les dialogues. Puis on s’y fait, cela nous permet de bien nous situer dans le texte.

C’est une idée originale ! Les protagonistes sont une bande d’amis ce qui permettra à plusieurs de s’identifier à eux. Je ne souhaite pas vous dévoiler l’intrigue car se serais vous raconter l’histoire.

Si vous connaissez une jeune personne en quête d’aventures et de mystère, ce troisième saura satisfaire sa curiosité même s’il devra lire les précédents. J’ai adoré les illustrations qui donne un petit côté bande déssiné.

PS : Je remercie une fois de plus Chérubins Editions pour sa confiance

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

LA CITE DU PAPE de ZABE QUINEZ

Qu’a donc bien pu inventer le vieux prof pour se faire tabasser dans le coin sombre où Jo, son ancien élève, le découvre ? Ces retrouvailles mouvementées entraineront l’ex agent des services secrets sur la voie du devoir, par les chemins de la nuit et de l’ombre, jusque dans l’antre du diable. « Comme une lame de fond, ce livre va vous emporter ! »
Entrez dans le monde secret des Tarots. Comment ces cartes, qui ne sont que de petits morceaux de carton coloriés, peuvent-elles aider à comprendre une situation complexe ? À cerner un personnage étrange ? Éviter un danger ? Résoudre une énigme ? C’est là, toute la subtilité de cette saga et son originalité.

Site web

Je n’ai pas réussi à arriver au bout de ma lecture ce qui est fort dommage, le livre avait un potentiel. Encore une fois nous sommes sur un fond de thriller, c’est toujours un non-amour de mon côté

C’est un tome qui se dit indépendant du reste de la saga, l’univers et les personnages eux sont déjà bien présents, il est donc difficile de rentrer entièrement dans l’histoire. C’est délicat de faire un avis quand on ne sait soi-même pas quoi dire dedans. En réalité je n’ai pas apprécié ma lecture, je ne me suis pas accrochée aux personnages.

Je n’ai pas su non plus durant ma lecture où me situer, des moments étaient joyeux et d’autres trop sombres, il faut que le livre se décide. Ne vous méprenez pas l’auteur a une plume très agréable, on le sent à l’aise dans l’univers qu’il a crée.

Cela n’a en rien sauvé ma lecture… Peut-être que l’univers tarot ne me convient pas non plus !

Ps : Merci à l’auteur pour sa proposition

Aurevy

Publié dans Écosse, Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Sous les flocons d’Inverness par Mouna

Quand sa sœur Anne disparaît en Écosse pendant un week-end entre copines, Julie décide de se rendre à Inverness pour la retrouver. Mais rien ne passe comme prévu. Son vol a du retard, sa réservation au Bed & Breakfast a disparu et sa distribution d’avis de recherche dans les rues ne donne pas les résultats attendus. Et pour couronner le tout, le froid et cynique Andrew McDowell la déstabilise continuellement. Heureusement, il y a la neige, les sucreries, les danses et les rencontres, comme celle avec le charmant inspecteur Reilly, qui viennent réchauffer son séjour. Et peut-être qu’Inverness la plongera dans la magie d’un Noël écossais ?

Instagram

C’est une belle petite romance de Noël, des fêtes qui se déroulent en Ecosse. Forcément on se doute bien la fin de l’histoire mais c’est toujours intéressant de voir comment.

Que de voyage et de découverte en Ecosse, de découvrir de nouvelles choses, un peu de mystère sur la disparition de la sœur qui n’inquiète pas vraiment les habitants D’Inverness. Il y a de quoi se poser de vrai question ?

Forcément quand on comprend que si personne à part Julie ne s’inquiète réellement c’est qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter ! J’ai su presque directement la véritable identité d’Andrew par rapport à la gestionnaire de l’établissement, même si l’auteur essaie de garder le mystère était cousu de fil blanc.

Ce que j’ai trouvé dommage c’est pour la disparition, nous avons réellement que la version de Julie, nous ne suivons pas vraiment le côté de la Police, j’avoue avoir regretté cela.

Les intrigues annexes nous permettent de découvrir certaines coutumes écossaises, des proverbes et leurs amours des pubs que nous connaissons déjà. C’est un petit livre très sympathique pour les jours pluvieux et froid de l’hiver avec plaid et boisson chaude.

Et cela rien que pour les galères d’Andrew et Julie ! La plume de l’auteur est très délicate, ce qui donne cette touche d’émotion et de simplicité à cette ouvrage.

Ps : Je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Petite maison d'édition, Service presse

UMA par Laura IAPADRE

« Il y a quelque chose de magique en Inde, une force naturelle imprenable qui ne s’explique pas. L’eau, la terre, l’air, les éléments se complètent et vous libèrent. L’Inde a cette puissance étonnante qui pousse à se décentrer pour finalement trouver un équilibre nouveau. »
Alors qu’elle s’apprête à partir en Inde pour un poste de stagiaire au sein de l’Alliance française de Chennai, Léna, vingt-quatre ans, vit une rupture douloureuse et brutale. Bouleversée par ce pays qui l’étonne, l’émeut autant qu’il la porte, elle va progressivement donner un sens à son histoire auprès des Indiens qui l’accompagnent sur son chemin.

Instagram

J’ai beaucoup aimé la couverture avec ses couleurs pastel qui sont douces, elles ont permis de mettre un peu de gaieté dans un début de lecture pas forcément joyeux. Léna se relève difficilement d’une rupture amoureuse, celle-ci à du mal à passer.

La plume de l’auteur est très légère, elle est agréable, elle allège certains passages de cette lecture. Le livre est séparé en thématique non par chapitres qui se suivent, j’aurais préféré un récit qui se suit.

Je me suis souvent demandé l’après de chaque chapitre, avoir plus d’informations. Le message transmis lui est beau, il est fort puissant, la recherche et la reconstruction de soi. Ce n’est pas un chemin facile à parcourir !

Il y a un passage ou on parle d’un chat, ce qui est un sujet sensible à mon cœur, nous restons bien entendu sur notre faim, on ne sait pas la suite. J’ai eu du mal à comprendre l’intérêt du titre UMA, le nom d’un personnage qui arrive assez tardivement.

Je trouve dommage d’utiliser un nom qui arrive plus loin, alors qu’il y a tant de choses que nous apprenons avant cela. Ce voyage en Inde est plaisant, on apprend toujours énormément de leur culture bonne ou mauvaise mais ce pays apporte toujours des choses.

Ma lecture fut fort agréable même si j’aurais aimé plus d’informations et de dialogues !

Ps : Je remercie les éditions Véronne pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition

Là ou mon cœur bat de Marie Emmanuelle TOURBILLON

« Angela Sullivan, jeune fille de dix-huit ans, mène une existence simple et modeste. Sa vie va pourtant changer le jour où elle intègre l’université de Dale Valley, qui est réputée pour accueillir dans ses rangs les héritiers des plus grandes fortunes du monde. Ils sont tous aussi beaux que riches, surtout Logan qui ne la laisse pas indifférente. Mais les apparences ne sont pas toujours ce qu’elles sont et les amitiés peuvent révéler des amours cachées qui ne demandent qu’à naître.
Entre manipulations et révélations, l’amour peut-il exister ? »

Instagram

Évidence Édition

J’avais besoin de lire un livre romance assez léger, sans trop de prise de tête. J’ai vu cet ebook dans mes recommandations, je l’ai donc acheté. Je n’ai pas été déçu, il m’a fait un bien fou. C’est un romance classique, ne vous attendez pas non plus à la révélation de l’année.

C’est une bonne histoire cohérente. Angela est une jeune femme sensible, déterminé à réussir ses études, elle n’a pas le temps pour la frivolité. Elle sait ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas, genre un mec dans les pattes.

Bon… elle se loupe lamentablement, on lui pardonnera au fil des pages, après avoir envie de la frapper de nouveau. J’ai adoré Devon, Bad boys complexe qui n’est pas méchant, juste un peu con … nan en fait il l’est beaucoup !

Il ne sait pas gérer ses sentiments, la base pour ce genre de personnage. Il sera là dans l’ombre d’Angela, physiquement ou par la pensée, il va lui pourrir la vie… on le sait tous ! Logan, dès le départ je ne l’ai pas aimé, le stéréotype du prince charmant, trop gentil, trop serviable, trop lisse. on rôle en devient écœurant. TROP DE TROP !!

L’univers a été bien utilisé et la plume est simple mais efficace.

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Morales Enchantées – Recueil de Contes Par Amira BENBETKA REKAL

« Imaginez un pacte conclu entre un colibri et un arc en ciel. Imaginez un chimpanzé transformer un paysage de désolation grâce à sa palette de couleurs. Imaginez qu’une plume de paon serve à autre chose qu’à être admirée. Enfin, imaginez la quête gourmande d’un écureuil se transformant en combat pour l’écologie. Mais surtout, découvrez des morales qui marqueront à jamais votre esprit.« 

Chérubins Editions

J’ai trouvé les petites histoires très bien faites. Elles s’adressent aussi bien à un public jeune qu’à un lectorat adulte qui saura apprécier leurs valeurs. J’aime cette idée que ce soit des animaux mis en scène, c’est plus doux que si ça avait été des personnages humains.

Toutes les Morales sont essentielles, elles devraient être la base dans nos vies, pourtant ont les oublis trop facilement. Une piqûre de rappel ne fait pas de mal de temps en temps. Les illustrations sont magnifiques, d’une finesse et d’une poésie apaisantes.

Ces histoires ne sont ni trop courtes, ni trop longue ou encore un enchaînement de pages sans vie. Je pense qu’elles seront appréciées le soir avant de s’endormir, laissons le temps à notre esprit de vagabonder sur ce qu’il lit.

Je remercie Chérubins Editions pour sa confiance, merci à l’auteur pour la création de cet ouvrage.

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Vous mendierez des nouvelles Par Alain Leclercq

« Vingt et une nouvelles de tonalités différentes qui sont autant de dépaysements avec l’humour en point commun. Vingt et un voyages au pays de l’amour des mots. Sourire reste la meilleure arme contre la morosité. Chaque nouvelle est une gourmandise qu’il faut prendre le temps de savourer au fil des pages. Chacune est un dépaysement loin de la grisaille du quotidien, loin des soucis et des tracas. Amis lecteurs, si vous aimez les voyages vers des Contrées-Nouvelles, alors n’hésitez pas – ensemble nous allons lever l’encre »

Le Lys Bleu éditions

Mon avis sera malheureusement assez court pour cet ouvrage, j’ai dû arrêter en cours de route. Il y a certes des nouvelles qui font sourire mais sans plus.

Ce qui a fatigué ma lecture ? Cet enchaînement d’humour à outrance, trop d’humour tue l’humour. Ca devient vite lourd d’avoir des « blagues » continuellement, c’est comme dans la vie ce pote qui fait des blagues avec tout, il devient lassant, l’auteur n’a pas su s’arrêter.

Il y a de bonnes idées de Nouvelles qui sont entachées par cette envie de faire rire. L’auteur a un bon vocabulaire, ça compense un peu le rythme de l’ouvrage.

Je souhaite à l’auteur de trouver un public qui saura apprécier son style.

Ps : Je remercie le Lys Bleu pour sa confiance

Aurevy

Publié dans Petite maison d'édition, Service presse

Recta Linea Par Emmanuel de Reynal

« Gabriel commence un matin à trier de vieux souvenirs lorsqu’un bruit étrange derrière la porte attire son attention. Intrigué, il ouvre la porte et découvre une mystérieuse lettre… Dans « Recta Linea », Emmanuel de Reynal nous livre une enquête palpitante au cœur de la vie martiniquaise, rythmée par des découvertes étonnantes au fil des lettres reçues par notre héros. Les secrets de famille se dévoilent… et bien d’autres encore. »

Ubuntu

Media livres

Il a beau être petit cet ouvrage est d’une puissance. Je l’ai adoré que le précédent de l’auteur Ubuntu. Ce sont des lectures qui font du bien, c’est un célèbre livre épistolaire, un format que j’aime beaucoup.

Surtout que dans ces lettres nous repartons du début de l’univers jusqu’à notre époque, tout en apprenant plus sur la Martinique qui est l’île de l’intrigue. Ces courriers ont pour but d’aider Gabriel dans ses choix, elles en viennent aussi à aider le lecteur à voir les sous d’autres angles.

Laissez – vous du temps pour digérer les informations, pour profiter de cette lecture. Ce n’est pas une lecture à expédier vite fait, elle a tant de messages à nous transmettre. On se fait surprendre par la fin ce qui fait du bien.

Une piqûre de rappel ne fait point de mal, pour ceux qui en comprennent le message. Cela m’a presque donné envie d’aller sur cette Île pour comprendre son histoire, le pourquoi et le comment !

L’auteur a une plume intense et poétique, c’est un plaisir de le lire !

Ps : Je remercie Média Livres pour m’avoir fait confiance une nouvelle fois !

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Hanaë Dragonfly- Voyageuse Nezpar Esméralda Cicchetti

« Un commissariat parisien, une jolie trentenaire arrêtée dans la nuit qui s’évanouit dans les airs en sentant le parfum du policier qui la séquestre. Mais où donc est passée celle que tout le monde semble rechercher ? Hanaë, a presque fini de récolter les ingrédients pour reconstituer le parfum de ses rêves. Elle vient de comprendre qui elle est, après un voyage olfactif de plusieurs mois, et elle est bien décidée à se venger et tout recommencer… »

Instagram

L’histoire de base est originale, on sort des sentiers maintes fois battus. Que la magie fonctionne à coup de fragrances différentes selon les destinations, c’est instructif  pour moi qui suis absolument novice dans le domaine.

Ne me parfumant guère car tous ceux des Grands noms me donnent des maux de tête. Le personnage que j’ai adoré n’est autre que Hanaë, je trouve qu’elle est la plus complète de tous, heureusement c’est le personnage central.

Je n’ai pas réussi à m’attacher aux autres personnages que je trouve incomplet, ils leur manquent un détail pour être attachant. Je trouve que la relation Victor et Iris auraient pu être plus, il manque quelque chose à leurs relations.

Les personnages d’Agnès et Nicolas pour moi, n’ont pas été exploité au maximum de leur capacité. Nicolas aurait pu avoir un passif plus important au sein du groupe ou de la vie d’Iris. La partie que j’ai le moins appréciée est la période de découverte et lecture des carnets, ils sont intéressants, nous apprenons énormément de choses, nous comprenons le cheminement.

De mon point de vue ça a cassé le rythme de ma lecture. C’est tout un bloc, il n’y a pas vraiment de coupure dans cette découverte. Après le livre en lui -même et l’histoire sont prenant, les rebondissements sont là pour nous faire sourire ou hurler.

Au fil des chapitres nous nous promenons dans la ville de Grasse, sanctuaire des parfums, ville qui a l’air d’après les descriptions assez jolies. La fin se suffit à elle-même dans un sens, on nous donne la fin parfaite.

Ps : Je remercie l’auteur pour cette découverte riche en information

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Miss Fallonbeat par Dauran Marek

« « Il était une fois le transparaître. Il était une fois le gloss, les paillettes et les talons de douze centimètres. »
Dans cette fiction décalée à l’écriture spontanée, le narrateur vous entraîne dans l’univers transgressif LGBTQ.
Un tueur en série sévit dans le monde de la nuit.
En complète immersion pour les besoins de son investigation, Alex Hirsche, officier de police judiciaire, découvre la réalité nue, crue, parfois violente d’un groupe de personnes transgenres hautes en couleur, attachantes et aux personnalités troubles.
À travers le quotidien de Miss Fallonbeat, Marylin, Line De Mire, Claudia, découvrez tout ce qui se dissimule derrière le fun, le superficiel, les paillettes et autres apparats.
Vous risquerez-vous à suivre l’inspecteur Hirsche dans cette aventure et à perdre un peu de votre innocence ? »

Facebook

Dans cette lecture j’ai accroché à certaines parties et détesté d’autres. J’ai adoré l’approche que nous avons sur les personnages Transgenre. Nous apprenons que leur façon d’être n’est qu’une échappatoire pour se sentir libre et balayer les obstacles et rejets qu’ils subissent à longueur de temps.

Une chose est sûre, les refuges de nuit et les protagonistes sont hauts en couleur, cela fait du bien dans un récit très sombre. Ce que j’aime c’est le respect de l’auteur pour ce groupe d’amis, ils les laissent faire leur choix. Il n’est pas dans la caricature, ni dans l’excès ou le jugement. Ce que j’ai le moins aimé dans ce livre, c’est le thriller en lui-même, je sais je suis un cas désespéré, je n’accroche jamais ce type de roman.

Pour vous donner un exemple, l’inspecteur chargé de l’enquête fait une infiltration, pour résoudre ces meurtres. Je l’ai préféré défiant sa propre conscience et ses principes que de le voir gérer son enquête. La fin est très surprenante, je n’aurais pas trouvé le coupable par moi – même, l’intrigue a été bien pensée et les indices laissaient entrevoir plusieurs possibilités. C’est ce qui donne une bonne histoire, si c’était trop facile ou serait l’intérêt de le lire jusqu’au bout.

Pour les âmes sensibles, ne vous attendez pas à une histoire romantique, cet ouvrage n’est pas pour vous. Pour les adeptes des Thriller / Polar allez y les yeux fermés sauf si l’univers coloré des Transgenre vous effraie !

Aurevy