Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

L’ange de Cassel de Pat Caron

A l »orée du temps, un esprit espiègle,et un peu rebelle, conclut un accord bienveillant avec Dieu et vient à se passionner pour un tout petit bout de Flandre. Il se retrouve successivement plongé, bien malgré lui, dans l’épicentre de plusieurs guerres historiques, toutes sur cette même terre.
Tandis que l’Histoire toute enitère défile, il s’acharne, malgré son découragement, à accomplir sa mission contractuelle de supprimer la guerre du vocabulaire et des actions des hommes. Six tentatives avortées déjà: six guerres. Pourra-t-il éviter la septième ? Peut-être en négociant quelques amendements ou extensions à l’accord initial ?

Instagram

J’avoue avoir été surprise par ce début d’histoire, je ne m’attendais sûrement pas à surprendre une conversation avec le tout-puissant. Je me suis demandée si j’étais légitime d’épier leur premier échange de ce tome. Ce tome est ficelé de manière particulière, car le voici à chaque jour sa nouvelle aventure et époque sur Terre.

Ce livre est d’une richesse historique incroyable, j’y découvre des histoires que je ne connais pas sur un endroit encore inconnu de ma personne. Pour ma petite tête curieuse, elle a trouvé son bonheur des annotations et explications sont au rendez-vous. Bien sûr il y a des petites choses qui manquent, le roman parfait n’existe pas.

J’aurais aimé avoir un peu plus d’antériorité sur les personnages cités, mais ce n’est pas gênant en soi pour notre lecture. Les discussions avec le tout-puissant m’ont paru longuettes à certains moments, les débats de chaque fin d’époque n’étaient pas forcément nécessaires.

L’humour est très présent surtout sur les dialogues de l’ange et son supérieur. La plume est maîtrisée surtout sur les parties historiques. Un bon moment passé où je me questionne à le récupérer en livre physique, pour ceux qui aiment apprendre en lisant foncé, on y trouve une certaine réflexion qui nous questionne.

Ps : je remercie l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Des ados, de l’amour et des monstres de Peggy Chassenet

Septembre, Hicham découvre une nouvelle vie, un nouveau lycée. Il vient d’emménager dans le vieux manoir familial, chez ce père qu’il connait à peine et s’efforce de dompter la rage animale qui l’habite.
De leur côté, Ambre, Tristan et Mei appréhendent, chacun à leur manière, cette année de Terminale. Aux sentiments complexes du cœur adolescent s’ajoutent en effet, la peur et l’incompréhension suite à la disparition d’un lycéen, mort dans d’étranges circonstances.
Ce trio aussi improbable qu’inséparable s’interroge sur ce qui s’est passé. Le nouveau, accompagné de ses secrets, viendra se mêler au jeu.
Leur amitié sera-t-elle assez forte ? Quel genre de monstres vont-ils découvrir ?

Instagram

C’est un ouvrage où j’ai eu du mal à me mettre dedans, il n’est pas mauvais juste plus fait pour ma tranche d’âge. Le début se déroule beaucoup trop vite à mon goût, on découvre de nouveaux personnages à coup de lance pierre, j’aurais plus de Background. Il a l’air de s’être passé une chose importante durant l’été mais c’est tout ce qu’on sait.

Nous suivons cette bande d’amis dont chacun à sa particularité physique ou non, leurs combats personnels. Ici la sexualité n’est pas un thème proscrit au contraire, vous allez rencontrer une multitude d’orientations différentes qui arrivent à coexister entre elles.

L’acceptation de soi et d’autrui est un grand message de ce livre, ce qui ne fait pas de mal. L’intrigue fantastique en soi est assez basique, mais le suspens y est présent. Les romances se font une place dans le récit, en faisant presque de l’ombre au genre de base.

L’amitié aussi est une denrée forte de cet ouvrage, les personnages vont être testés pour ça.

Certains passages m’ont paru longuets, fort heureusement ils sont assez peu nombreux. La plume de l’auteur est agréable avec un vocabulaire accessible au plus grand nombre. Un ouvrage parfait pour cette saison en ravissant les cœur ados et ceux qui souhaitent retomber dedans.

Ps : Je remercie l’auteure pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Non classé

La chance de ne pas en avoir de Sylvain Guillaumet

Un homo-sapiens dessinant son cauchemar. Un homme d’affaire coincé dans les toilettes d’un aéroport. Dans une maison de retraite, les retrouvailles d’un aide-soignant et du prince noir de son enfance. Une inconnue croisée dans le métro. Les personnages de Disney engagés dans une lutte sociale. Un courtisan du roi à la vue altérée et la prostate fragile…
Ces 250 micro-nouvelles de même forme (1000 caractères) sont avant tout une invitation à un voyage débridé. Les époques et les lieux sont traversés allègrement. On y croise des personnages de tout âge, de tout milieu, de tout caractère, de toute destinée. Les situations se succèdent dans une grande variété de tons : drôle, tragique, réaliste, poétique, pamphlétaire, intime,…
Léger et virevoltant, ce ballet de contes n’est pas pour autant dénué de sens cachés et de ressentiments profonds. Comme par exemple, ce dictateur glissant sur une page envolée d’un livre interdit.

C’est un recueil qui se compose d’une montagne de micros nouvelles, il se lit très vite. On ne perd pas de temps pendant notre lecture.
Les récits sont indépendants les uns des autres, ce qui ne nous oblige pas à devoir replonger dans le récit. 

Nouveauté intéressante, cet ouvrage n’a aucun fil conducteur ou thème de base, c’est un tutti frutti de différentes émotions, différents thèmes, ce qui je vous l’avoue éveille une certaine curiosité pour savoir où nous allons atterrir à la prochaine page.

La plume de l’auteur est très fluide, les récits ont beau être courts, si les phrases sont lourdes ça devient un cauchemar à lire.

Il sera parfait pour les personnes qui veulent lire un peu, sans que cela dure 300 pages.

Ps : Merci à l’auteur pour cet opportunité

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Interstates d’ Arnould Guidat

Cela fait toujours quelque chose de retrouver un vieil ami, plus encore lorsque celui-ci est allongé dans une chambre froide avec trois balles dans le corps.
Bob est mort. Sa femme et sa fille ont disparu. Big Jim, le père de la victime, éleveur texan fortuné, veut régler les choses à sa manière et punir comme il se doit les meurtriers de son fils et ravisseurs de sa famille. C’est lui qui a contacté Sam pour lui confier la lourde tâche de retrouver tout ce beau monde.
De nombreuses zones d’ombre pèsent cependant sur cette traque en dehors de tout cadre légal. Et si les choses n’étaient pas aussi simples qu’elles paraissent ?

Instagram

Est-ce que j’ai eu du mal à écrire mon article pour l’avis de ce livre ? la réponse est oui ! Quand j’ai vu la couverture, j’ai été emballée mais ça n’a pas duré.

L’idée de base est assez simple, c’est la progression que choisis l’auteur qui peut dérouter pas mal. Le roman est aussi très lourd à cause de descriptions incessantes, j’ai sauté des paragraphes pour éviter de m’encombrer la tête.

La raison du polar au début est un peu floue comme énormément d’autres livres, celle-ci nous donne rapidement le schéma de ce qu’on cherche et pourquoi le cherche-t-on. C’est là que les choses se compliquent pour moi.

Les personnages n’ont pas vraiment d’intérêt si ce n’est être présent dans le livre, ils sont vus et revus. Je n’ai pas réussi à finir cet ouvrage, même si la plume de l’auteur est sûre et agréable. Il maîtrise ce genre très bien.

J’ai essayé de toutes mes forces de continuer ma lecture sans y arriver, l’intrigue tout comme les personnages ne m’ont pas accroché.

Ce roman n’était juste pas pour moi, mais je sais qu’il saura trouver son lectorat. C’est un bon roman avec un potentiel énorme.

Ps : Je remercie l’auteur pour cet essai

Aurevy

Publié dans Ebook, Petite maison d'édition, Service presse

Lola et le trésor des Sanguinaires – Tome 3 de Véronique RAGUET HENRY et Pascal RAGUET

Cette année, Lola, Justine et Antoine passent leurs vacances d’été en Corse. Lors d’une balade dans le maquis, les trois enfants ont repéré une bergerie abandonnée et aimeraient bien en faire un terrain de jeux. Un matin, les fillettes décident d’y retourner et partent seules à la découverte. En arrivant sur les lieux, la porte est ouverte…

Chérubins Editions

Ceci est le 3eme tome d’une série pour enfants et pré ado. Une aventure type « club des Cinq ». Je n’ai pas lu les précédents, heureusement pour moi il y avait quelques explications en bas de page concernant les précédents tomes.

L’aventure est très bien décrite, on arrive à bien rentrer dans cet univers qui n’est pas si enfantin que cela. Il y a des leçons à tirer bien entendu. Les chapitres sont bien découpés, ni trop court ni trop long. Il peut tout à fait convenir à une personne qui ne lit pas beaucoup.

L’écriture est très fluide et accessible au plus grand nombre. Plus jeunes j’aurais adoré lire toute la collection. J’ai été un peu surprise au début par la différence de police prononcé entre le récit et les dialogues. Puis on s’y fait, cela nous permet de bien nous situer dans le texte.

C’est une idée originale ! Les protagonistes sont une bande d’amis ce qui permettra à plusieurs de s’identifier à eux. Je ne souhaite pas vous dévoiler l’intrigue car se serais vous raconter l’histoire.

Si vous connaissez une jeune personne en quête d’aventures et de mystère, ce troisième saura satisfaire sa curiosité même s’il devra lire les précédents. J’ai adoré les illustrations qui donne un petit côté bande déssiné.

PS : Je remercie une fois de plus Chérubins Editions pour sa confiance

Aurevy