Publié dans Auto édition, Service presse

Symphonie Concertante de Monique Hervieu

« L’intrigue se déroule de la fin des années 1960 au début des années 1980 et nous offre une authentique immersion dans l’univers d’un orchestre philharmonique. Mathilde, jeune altiste de 19 ans, s’apprête à faire son entrée dans la vie professionnelle. L’orchestre qu’elle rejoint se situe loin de sa province natale et de ses racines. Elle va découvrir la vie, rencontrer l’amour avec Christophe, jeune violoniste et compositeur talentueux, connaître des joies, des déceptions. Surtout, elle va inspirer cette Symphonie concertante pour violon et alto. Ce roman se veut la transcription littérale d’une œuvre musicale. Ce serait donc une symphonie qui a une forme concertante pour deux solistes, en l’occurrence violon et alto, c’est-à-dire Christophe et Mathilde. Mais contrairement à un concerto, ici les solistes ne sont pas en opposition avec l’orchestre, lequel vaut pour le monde…, à moins qu’il ne s’agisse ici d’un troisième personnage. »

Amazon

J’ai beaucoup aimé la découverte de cet univers musical que je ne connaissant pas. La relation entre Mathilde et Christophe est tellement réaliste que je pourrais les croiser facilement dans la rue. On y découvre que vivre en étant musicien n’est pas chose aisée, même arriver pour rester en haut il faut garder le rythme et être passionné.

La partie 1 du livre était intéressante, nous apprenons énormément de choses. Puis arrive la partie 2 et 3, le rythme se perd. J’ai eu énormément de mal à m’habituer à ce changement, j’ai trouvé par mal de longueur. Ce qui me désolé c’est qu’à certains moments je me suis ennuyée.

Le dérouler des évènements est logique et sympathique, nous avons un va-et-vient de personnage comme dans la vie de tous les jours. J’aurais peut être aimé à la fin un aperçu, même en une phrase de la vie de certains personnages voire où ils en sont.

Les personnages d’Alexandre et de Marthe ont été très présents à une période, puis petit à petit on les voit s’éclipser, ils auraient pu avoir un peu plus. La plume de l’auteur est très agréable, on sent que ce monde là elle le pratique depuis un moment.

C’est vrai que certaine longueur aurait pu être évitée mais c’est un premier ouvrage. La fin du récit en ce qui concerne le couple phare est satisfaisante, pour d’autres personnages comme dit plus haut j’aurais aimé plus d’informations sur la suite.

Une lecture appréciée dans son ensemble qui sera ravir les amateurs de musiques classiques et d’amour réel.

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte.

Aurevy

Auteur :

Contact mail : petitnuagedaurevy@gmail.com

Un commentaire sur « Symphonie Concertante de Monique Hervieu »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s