La menace de l’Épée – Tome 2 par Serge DUMONT

« Après ses démêlés avec l’église Guillienne et sa redoutable inquisition, dans le premier tome (L’ombre de la croix), c’est maintenant la guerre que Jacques va devoir affronter. Pendant que notre bon Thibault de Ry se prépare à aller guerroyer, l’innombrable armée des Ingloys, assistée de féroces mercenaires, a mis le siège devant Melaux. À l’intérieur des solides remparts Jacques se trouve mêlé à la défense de la ville, tandis que sa belliqueuse compagne, Brûlure, va de nouveau croiser la route de Goery, le terrible barbare. Pas très loin de là l’évêque, toujours aussi retors, continue ses manigances et tente de tirer bénéfice de la situation. Mais tout cela ne serait rien si les mondes du dessous ne s’agitaient pas à leur tour !
Dans ces furieux affrontements les seuls alliés de nos deux héros sont une fillette et une vieille magicienne au cœur trop tendre ! »

Avis tome 1

On retrouve Jacques et Brûlure, 10 ans après leur fuite de Castely. Ils essaient de reprendre une vie après tous ses évènements. Si Jacques aspire à une vi tranquille, bien rangé, ce n’est pas le cas de sa compagne qui avec son tempérament de guerrière veut sans cesse se battre. Quand la guerre est imminente et que Brûlure recroise son tortionnaire de Goery, la vengeance reprend le dessus et elle devient difficilement contrôlable.

De l’autre côté nous retrouvons Sahira et Goran qui rencontre eux aussi bien des problèmes avec Yselda qui petit à petit dévoile ses talents cachés plus nombreux que ses prédécesseurs. Cette petite tête blonde adorable est d’une curiosité maladive et une va-t-en-guerre, ce qui n’aide en rien à la situation.

Dans ce tome-ci la guerre est inévitable pour nos protagonistes, qui vont encore perdre des êtres chers. Cette suite est aussi bien rythmée que le premier malgré l’arrivée de nouveaux personnages à connaître, cela donne un nouveau souffle au récit.

L’écriture y est toujours aussi agréable, on se plonge vraiment dans cette époque médiévale, où l’on retrouve certains noms qui ont réellement existé. On y aborde la vision de la religion de plusieurs façons suivant l’interlocuteur.

Encore une belle réussite pour toute personne qui aime les romans médiévaux, je ne vous en dévoile pas plus, je ne souhaite pas dévoiler l’intrigue complète.

Ps : Merci encore aux éditions Chérubin, pour leur confiance !

Aurevy

Publié par Aurevy

Contact mail : petitnuagedaurevy@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :