Publié dans Auto édition, Service presse

L’Éveil de l’Ombre, tome 2 : La Relique Par Tiphaine Levillain

« La traque infernale se poursuit, alors que les mensonges et contre-vérités s’accumulent… Cette fois-ci, Jill, Betty et Niklas savent enfin où se rendre pour empêcher l’Ombre d’arriver à ses fins : Salem. Malgré les récentes révélations sur les Filles de la Nature et la Lumière, le trio de chasseurs d’Ombre est plus fort et plus soudé que jamais. La course contre la montre se poursuit, alors que de nouveaux mensonges sont mis à jour et que l’Ombre les talonne de près. L’avenir de l’humanité n’a jamais été aussi proche de basculer dans les ténèbres… Des pluies sanglantes s’abattront-elles bientôt sur Terre ? »

L’Eveil de l’Ombre Tome 1

Nous retrouvons Betty, Jill et Niklas essayant de se relever après la confrontation du précédent tome, certains y arrivent mieux que d’autres. N’oublions pas, que leur temps est compté, ils sont pourchassés, le repos est une option, dur de faire le point sur la situation. Mais sont ils vraiment pourchassés ?

On se retrouve dans la mythique ville de Salem passage obligé quand il s’agit de magie. Pour ma part je pense que si on faisait une grande fête avec les protagonistes de tous les livres qui passent par Salem, nos héros auraient moins de problèmes !

Dans ce tome là, on apprend que dans cette guerre incessante, il n’y a pas que 2 clans mais en réalité ils sont 3, alors qui est le 3eme adversaire ? Ce livre est riche en révélations qui vont vous faire sauter de votre zone de confort, l’une des informations nous est lancée juste après une scène qu’on attendait depuis longtemps, oui l’auteure est sadique.

Vous rencontrerez de nouveaux personnages qui seront pour la plupart de courte durée… On en apprend plus sur les filles de la Nature, leurs ambitions, leurs dons, leurs activités alors gentilles ou méchantes ?

Betty se retrouve dans un tourbillon de « pourquoi » et de « si » qui l’emprisonne, ce qui est normal suite à la perte de proches, bien que ses parents n’aient toujours pas été touchés, étrange . Betty mène sans relâche la recherche de l’Orbe, elle essaie petit à petit de comprendre ce qu’elle est, ses dons, ses visions qui lui resteront encore floues les 2 / 3 du livre. Son évolution est appréciable.

Jill est celle qui devra tout revoir ses priorités et ses croyances pour ne pas sombrer. Sa loyauté envers Betty lui permettra de tenir. Niklas lui sera fidèle à lui même, mystérieux, il sera encore arrangeant sur tout, mène dans les guerres de filles pour être sûr qu’elle reste focus sur la mission.

Encore un excellent tome, dont j’espère lire la suite rapidement, merci encore à l’auteure de me faire confiance.

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

La vie de pirate par Redlly

« Je sillonne vers l’inconnu à bord d’un bateau aux sombres couleurs, je remémore les quais la veille d’un départ avec le goût amère d’un passé qui me hante, mais mon regard reste fixé sur l’horizon jusque-là où la mer et le ciel ne font plus qu’un, je les admire se mélanger en écoutant le son du vent soufflant sur les grandes voiles marquées d’un insigne des plus célèbres. Naviguons ! Naviguons ! Car aujourd’hui nous voguerons jusqu’au bout des rêves et nous raconterons nos histoires à ceux qui veulent nous entendre, et nous ne jurons que par la force de nos mains et par la sueur de nos front, par l’éclat de nos canons et par les âmes prient par nos sabres tranchants, fuyons l’injustice que l’homme impose et combattons pour un monde libre sans frontières, sans démunis, sans cadavres, on ne sera plus obligé de faire des au-revoir, nous serons tous égaux où juste des uns parmi plusieurs, alors manœuvrons à bâbord et à tribord et prions les océans pour une déferlante miséricorde… Je me mets à découvert à travers des lignes qui résument la vie d’un pirate expulsé d’un désert. »

Qui est REDLLY ? Salut, je m’appel Elyas, j’ai 24 ans, je suis un Auteur mais aussi auto-éditeur, j’adore écrire et même lire, je suis un grand fan de fantaisie et de fiction, science fiction, poésie, romance, imaginaire…

Instagram

La couverture est magnifique, on a vraiment l’impression d’être sur ce ponton a regarder l’horizon. La mise en page quant à elle m’a perturbé, j’ai eu l’impression qu’elle était inachevée, il faudrait séparer les paragraphes imposant en deux pour faciliter la lecture.

En le découvrant j’ai été sceptique, pas sur les textes qui sont très beaux, plus sur le fait que le thème de pirates n’est pas vraiment exploité, soit il faut suivre davantage le thème ou élargir le thème du titre. Il y a beaucoup de potentiel dans les écrits, de la recherche y est c’est sûr !

Certains passages m’ont vraiment plu, d’autres m’ont laissé de marbre, le poétique ça passe ou ça casse. Attention à la syntaxe, je ne suis pas une experte en la matière, mais il y a beaucoup d’erreurs liées à la syntaxe. En mettant à jour la mise en page et la syntaxe, l’oeuvre gagnera en cachet.

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte.

Aurevy

Publié dans Petite maison d'édition, Service presse

L’ombre de la Croix par DUMONT Serge

« Ce premier tome de la trilogie nous emmène dans un XVème siècle un peu décalé mais parfaitement documenté. Un évêque retors et chafouin, un barbare au lourd passé, un moine exalté et une sorcière au grand cœur vont mener, bien malgré lui, notre jeune héros sur des chemins semés d’embûches. Ballotté par les événements il finira par prendre son destin en main. »

Chérubins Editions

C’est le premier tome d’une trilogie, qui dit premier tome, dit qu’on doit présenter le décor, le contexte etc. Ce qui annonce des périodes de pages longues en explications, je m’attendais à plus long dans les explications et la durée, mais l’auteur choisit de faire un saut dans le temps de 4 ans pour éviter de devoir décrire chaque jour de l’apprentissage de Jacques.

Comment vous dire gentiment que Jacques et sa Mère ont la poisse ? Dès le début ils sont au cours d’une chasse aux sorcières, il fuit pour se retrouver de nouveau au milieu d’une chasse aux sorcières orchestrées par le même homme de foi. Ce livre nous montre une image réelle de la foi d’un homme à la limite d’être fanatique. On y découvre la religion cupide et apeurée par ce qu’elle ne peut expliquer.

Les personnages sont intéressants on y sent une évolution, je ne peux assurer qu’ils font les bons choix. Le livre est bien structuré, nous avons des explications notes, l’écriture est fluide. Je ne peux malheureusement dévoiler beaucoup de choses de peur de donner des éléments secrets.

Cette histoire se déroule dans le médiéval, certaines pratiques ou sentences peuvent être violentes. J’aime ce côté roman magique avec des informations historiques, on lit par plaisir en apprenant !

Ps : Merci à Chérubins Editions pour la découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Un Temps de Chien par Cyrille Audebert

cover-1047

« Au cœur d’étranges événements, les lieutenants Margot Baudor et Octave Billy enquêtent sur des cadavres horriblement mutilés. L’assassin est-il un dangereux psychopathe ou un animal de légende comme certains détails tendent à le prouver ?
Entre mythologies celtes, crimes rituels et chasse à l’homme, une plongée dans un incroyable univers.
« Un Temps de Chien » est la suite de « L’Évangile selon Jacques Lucas« .

Instagram

C’est un savant mélange surnaturel et policier est intéressant. Le livre est bien rythmé on ne s’ennuie pas. réussir à faire cohabiter à 50 /50 ces deux styles sans en favoriser un, est un exercice de haute voltige bien géré ici.

Un reproche que je ferais est sur le nombre assez importants de personnages, certains au finals n’ont pas servi à grand chose. L’enquête est bien ficelée et le duo fonctionne pas mal, à voir si la suite des aventures tiennent leurs promesses.

Une fois que nous sommes dedans nous ne pouvons plus nous en sortir. Les tomes peuvent être lus séparément, je n’ai pour ma part pas lu le précédent tome.

Ps : Je remercie l’auteur pour cette lecture

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

D’une Île à l’Autre par Hugo VENTURI

« N’avez-vous jamais eu envie de partir?
De tout abandonner pour réaliser un rêve inassouvie?
Alors qu’attendez-vous?
Partez!
Oubliez vos peurs, vos conforts et vos habitudes et partez!
Soyez égoïste pour une fois dans votre vie,
Elle ne durera pas éternellement… Ce recueil de nouvelles parlent des îles, de la mer, du voyage, de la liberté… Une vie insouciante et spontanée serait la condition sine qua none d’une vie épanouie selon notre héros, Ugo venturi, qui erre d’un récit à l’autre sans se poser trop de question dans un univers peuplé de rencontres insolites, de femmes et de bières, traversant les épreuves et les miracles de la merveilleuse aventure humaine. »

C’est un livre qui se lit très facilement, on y apprend énormément d’informations grâce au note de l’auteur en bas de pages. J’ai voyagé à des endroits ou je ne serais jamais allé en temps normal étant très sélective dans mes voyages.

On y découvre des peuple festifs, des traditions avec pratique assez violente mais l’auteur ne les juge pas, il ne veut pas que cela change. La cuisine est présente avec ou sans épice. Si vous voulez voyager sans frais, je vous recommande ce livre, si des choses vous choquent sauter les pages et vous pourrez continuer votre voyage.

Ps : Merci à l’auteur pour cette opportunité

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Une vie sur le trottoir par Cécile Crassous

« Etes-vous bien certain de mériter l’héritage de vos parents ? Jusqu’à la mort de sa mère et de sa sœur, Martine ne s’était pas posé la question.
Elle va devoir y faire face dans la douleur et en pleine rue, sous les yeux d’un voisinage angoissé, curieux ou cupide. Autour d’elle tous s’émeuvent, s’agitent et s’énervent. Mais dans ce tourbillon tragi-comique, elle reste seule dans l’épreuve.
C’est l’heure du grand déballage… trouvera-t-elle l’apaisement avant de sombrer dans la folie ? Vie et mort, rancune et pardon, empathie et mesquinerie… Cécile Crassous fait surgir un tableau émouvant de nos relations humaines. »

Qui est Cécile Crassous ? Originaire du sud de la France, Cécile Crassous a passé quelques années à accompagner des créations dans différents théâtres parisiens avant d’entamer une carrière d’écrivain.
L’esprit du théâtre n’est d’ailleurs jamais loin dans ses romans.Elle est à l’image de ses œuvres : inclassable, sensible, et toujours un peu décalée.
Elle fait sienne la citation de Colette :
« Il faut écrire comme personne, avec les mots de tout le monde »

Instagram

C’est le premier tome d’une série, petit format mais intrigant. J’ai été surprise par la façon dont débutait l’histoire. On se retrouve avec une liste d’objet comme un inventaire, j’ai eu du mal à m’adapter.

Hormis ça, on y découvre des personnages, des valeurs familiales fortes et des erreurs irréversibles, qui pèsent tout le long d’une vie. On y découvre une rue soi-disant paisible qui ne l’est pas vraiment. Aucun des personnages n’est vraiment ce qu’il prétend être.

Il y a beaucoup de places au non dit c’est intéressant, mais je regrette que la démarcation non dit et dialogue ne soit pas clair, plusieurs fois je me suis demandé dans quelle catégorie placer les phrases.

L’histoire en elle même est fluide et plaisante, pour passer un bon moment. Ce livre plaira aux personnes qui aiment les non dits et les petits racolages entre voisins. Le message donné est fort.

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

Le temple de Sorges par Gilles HOUDOUIN

« 1621 : Alors que les protestants tiennent leur assemblée à La Rochelle, pour réitérer leurs droits sur les places de sûreté accordées par l’édit de pacification, sous le règne d’Henri IV, des troubles éclatent un peu partout en France. Thomas et Urbain sont chargés d’enquêter sur un meurtre commis dans le temple profané de Sorges, près d’Angers. Le chemin de la vérité, tortueux, sera semé d’embûches pour les deux sergents royaux. »

Au nom de la mère et du fils

C’est le deuxième livre de l’auteur que je lis, j’ai trouvé celui – ci encore mieux que le précédent, il est plus fluide niveau écriture, le sujet utilisé est tout aussi intéressant.

Dans celui – ci on s’attaque à une enquête plus religieuse avec la sempiternelle guerre Catholique et Protestant. Nos deux protagonistes vont avoir encore bien des soucis pour résoudre cette énigme. Le sujet est maîtrisé, une mine d’or d’informations sur l’époque. Ce que j’aime dans cette enquête c’est le fait qu’elle soit subtile, nous ne sommes pas au cœur d’un massacre religieux, la tension est présente sans que ce soit le point central du livre.

Ce mélange de vie privée des personnages avec l’enquête est bien dosé, ça leur donne un côté attachant. Si vous aimez l’histoire et les intrigues policières ce livre vous plaira à coup sûr.

Je ne dévoile pas trop de l’histoire car même si les 2 livres peuvent être indépendants, on y apprend des choses dans celui là qu’on ne sait pas dans le précédent. Je vous laisse donc découvrir par vous même.

PS : Merci pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Service presse

La Vieille Fille et le Viking par Jennifer Joffre

« Que feriez-vous face à un Viking ? C’est la question à laquelle est confrontée Mathilde, assistante en études nordiques à la faculté de Caen, lorsqu’une expérience tourne mal sous ses yeux. Elle fait le choix de sauver Faraldr, qui se retrouve alors projeté de 963… en 1866 ! Si Mathilde est ravie de cette occasion d’en apprendre plus sur l’époque de ce Viking, l’Empire français et son armée ne le voient pas du même œil. Aidés d’un chevaleresque militaire et d’une mécanicienne qui n’a pas la langue dans sa poche, ils s’engagent alors dans une folle équipée – et Odin seul sait jusqu’où celle-ci va les mener… »

Qui est Jennifer Joffre ? Quand elle était petite, elle inventait les univers dans lesquels se déroulaient les jeux de la cour de récré. Tombée très tôt dans la fanfiction, elle a passé son adolescence à écrire des histoires. Il lui faudra des années pour apprendre à les mener à leur terme ; elle se découvrira également une passion pour les langues et exercera un temps que traductrice… avant de revenir à ses premières amours.

Site Web

C’est un roman surprenant qui nous est livré là, j’ai été agréablement surprise par la tournure du livre. La plume est très fluide et le récit n’est pas lourd, heureusement car 500 pages ce n’est pas facile à ingurgiter. Ne vous découragez pas au nombre de chapitres impressionnant, il en vaut vraiment la peine.

Les personnages ont été bien crée, ils ont assez de profondeur pour suivre toute leur épopée. On le sent que chacun a eu une vie avant et qu’ils essaient de composer avec les autres. Je les ai tous trouvé attachant avec leur gaffe et leurs discussions à trois cordes.

C’est une aventure historique qui vous fera traverser plusieurs pays, le rythme est très soutenu. Après des choses m’ont manqué dans ce récit, l’évaporation du Professeur Martel et Monford, il aurait pu être plus présent. L’acceptation trop rapide de Farald dans son nouvel univers, je trouve qu’il est trop vite résigné par ce qui lui arrive, il aurait pu être plus combatif ! A la fin j’aurais souhaité un glossaire ou autres pour avoir des informations complémentaires sur des termes utilisés ou de l’histoire.

Le roman vous feras voyager, je dirais même planer ! C’est un bon moment à passer si vous rêvez d’aventure ! Il s’agit d’un premier tome, l’aventure ne fait que commencer. J’ai un véritable coup de coeur pour la couverture, le concept est bien trouvé.

Ps : Merci à l’auteure pour cette découverte

Aurevy

Publié dans Auto édition, Ebook, Service presse

Souvenirs Introuvables Tome 4 Jade par Laura Wilhelm

« Le procès de Jennifer approche et Jade est en proie aux doutes.
Elle réapprend à vivre et à aimer malgré les nombreuses crises d’angoisse dont elle est victime. Seulement, la haine et la rage qu’elle ressentait dans son ancienne vie pourrait bien refaire surface quand les secrets se réveillent !
Arrivera-t-elle à faire abstraction du passé pour aller de l’avant ou retournera-t-elle dans ses travers ? « 

Avis Souvenirs Introuvables Tome 1 : Jade

Avis Souvenirs Introuvables Tome 2 : Antoine

Avis Souvenirs Introuvables Tome 3 : Vanessa

Nous voici revenu pour ce tome 4 qui se recentre sur Jade, il se déroule après les événements. Jade reste traumatisé de ce qui lui est arrivé, elle devient paranoïaque, surtout à l’approche du procès. Nous avons des révélations chocs pendant ce temps, les souvenirs reviennent à notre héroïne qui ne comprend pas pourquoi elle était si cruelle avec ces gens.

Sa relation avec Julien s’intensifie, celui – ci essaie de l’aider a vivre de nouveau normalement et a reprendre le parapente. On en apprend un peu plus sur Maël qui a été laissé sur le côté sur les livres différents. Quant à Jennifer, elle n’a pas dit son dernier mot pour laisser sa proie en paix. Pendant le procès je n’ai pas eu l’impression qu’Antoine était vraiment présent pour la soutenir, je pense que ça aurait été intéressant.

On finit par comprendre aussi pourquoi sa relation avec ses parents n’est pas au beau fixe, on apprend l’existence Alan dont on ne sait pas grand chose.

J’ai aimé ce livre autant que les autres, la plume est toujours agréable !

Ps : Merci à l’auteur pour cette lecture

Aurevy