L’héritier du Dalaras de L.R Roy

« Abritée dans l’ombre d’une impasse, Aléane épiait le moindre bruissement d’air. L’épée sortie de son fourreau, serrée contre son corps, elle s’apprêtait à faire face…
Les légions de l’empereur Arthas avaient attaqué Nirader, petite ville frontalière sans prétention, où était cependant dissimulé un trésor au pouvoir infini.
Pour protéger cet objet sacré, Aléane ne pouvait s’appuyer que sur son courage et la magie. Depuis toujours, elle s’était entrainée pour affronter le pire et aujourd’hui elle était prête à tous les sacrifices. Ni peur ni doute n’effleuraient son âme. Mais c’était sans compter sur cet inconnu farouchement rationnel que le destin avait décidé de mettre sur sa route… et qui venait de lui sauver la vie… »

Qui est L.R Roy ? Né en 1977, L.R. Roy se tourne d’abord vers des études scientifiques. Lorsqu’il découvre la littérature à 17 ans, avec « Seconde Fondation » d’Isaac Asimov, puis « Un tramway nommé Désir » de Tennessee Williams, il développe un goût pour l’écriture qui ne le quittera jamais. Ses études à l’université terminées, il intègre rapidement une compagnie de théâtre professionnelle et enchaîne de nombreuses créations et interprétations dans des pièces telles qu’« Il est minuit, docteur Schweitzer ». Après plusieurs années, il change de cap et décide de partager son temps entre sa famille et le métier de vigneron. C’est seulement plus tard, à travers des œuvres majeures comme « Le Seigneur des anneaux » ou encore « Shannara », qu’il plonge dans le monde de l’héroic fantasy et voit renaitre son désir de création. Poussé par son attrait pour l’imaginaire et la complexité des sentiments qui animent les rapports humains, il écrit alors son premier roman « L’héritier du Dalaras ».

Site Web

C’est un sacré pavé à avaler, un pavé bien construit avec un univers cohérent qui donne envie. Dès le début on est plongé dans une bataille dont on ne sait rien ou qui est bon et méchant. On suit juste 2 personnes qui viennent à peine de se rencontrer et essaie de s’en sortir ou peut être courir à une mort certaine. Heureusement pour nous les explications partielles viendront en son temps.

Dans le malheur va se créer une équipe qui va essayer de sauver le plus de monde possible tout en essayant de mener leur quête. On suit Aleane qui a baignait toute sa vie dans la magie et Sillias qui lui ne veut pas en entendre parler mais qui en est entouré. Je vous laisse imaginer les conversations avec le reste de la bande.

Restons un peu sur Sillias, oublier les preux chevaliers et tout le blabla qui va avec, régulièrement il se retrouve blessé, a crier à l’aide! Ca vous donne un bon descriptif du personnage. Un personnage qui m’a déçu c’est Maël, j’aurais aimé que dans la toute dernière partie du livre, il retrouve ce qu’il avait perdu pour être réellement utile. J’ai appréciée la relation entre Cassandra et le commandant, même si on ne sait pas grand chose sur leur histoire commune, j’aurais aimé en savoir plus. Je suis curieuse !

La fin je ne m’y attendais pas, la surprise fut totale, c’est une bonne fin qui à sa logique, j’attendais quand même un couronnement qui n’a jamais eu lieu !!! Il y a une morale à cette histoire, je ne vous l’expliquerais pas sinon ça gâcherais la surprise. C’est de l’heroic fantasy pure qui ravira tous les fans du genre, je ne sais pas s’il y a une suite.

Ps : Merci à l’auteur pour cette découverte

Aurevy

Publié par Aurevy

Contact mail : petitnuagedaurevy@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :