Cerise au Soleil de Marie – Laure Voisard

processed

« Il n’est jamais trop tard pour construire sa vie ! Dans un dernier roman, Esperanza raconte comment elle est devenue, à la soixantaine, un auteur à succès. Ancienne animatrice radio anéantie par un coup dur, elle reprend sa vie en main. Femme libre, elle crée et saisit des opportunités, ose et … la vie revient… ! Découvrez Soleil qui inspire la création de Cerise, personnage principal du 1er roman d’Esperanza la narratrice, deux jeunes femmes courageuses et déterminées… Bastien le voisin éditeur, Louis et la semaine sur les iles Chausey… Martin le voyageur, Rosalie l’amie de plus 20 ans …et partagez leurs moments de vie ! Les hommes et les femmes de ce roman vivent des relations apaisées, matures. Pas question de guerre des sexes et cela fait du bien ! »

Qui est Marie – Laure Voisard ? Marie-Laure Voisard, dite aussi Marie-Laure la Débloqueuse, est fascinée depuis ses premières lectures par les écrivains… Ils sont pour elle, aventuriers de la vie, révélateurs de personnalités, d’expériences, de sensations, d’émotions… Elle ne s’imaginait pas écrire un jour…
Un 1er blog professionnel en 2012, puis un second « La Débloqueuse » en 2017. Elle y partage son expérience, sa vision, sa clairvoyance pour aider les personnes à construire l’avenir qui leur convient en partant d’un angle professionnel.

Amazon

Je ne m’attendais pas à ce type d’écriture d’ouvrage, c’est une biographie d’un des personnages principaux de l’auteur. On peut le résumé en disant que c’est un livre dans un livre ! L’ambiance est intéressante, on suit les tribulations d’Esperanza qui nous montre que l’on peut vivre sa meilleure vie quel que soit son âge. Elle y rencontre une multitude de personnes qui l’influence dans ses choix et l’aide à devenir celle qu’elle voulait être.

Les personnages sont assez touchants par leur propre histoire, ils ont vécu des choses on sent les cicatrices même s’il ne laisse pas d’informations filtrées. Le rythme est très bon, vous pouvez facilement rentrer dans le livre et y rester de longues heures.

Ce qui m’a chagrinée dans ce livre, oui c’est le bon terme, c’est la vision de l’auteur sur les coréennes et leur fantasme de l’homme occidental qui vient les sauver. Chaque fois qu’un fameux mail arrivait pour parler de ce sujet, j’étais stoppée net dans ma lecture, ça l’a rendu compliquée. J’étais contrariée par la façon réductrice dont est décrite ce peuple. Je suis allée personnellement en Corée de nombreuses fois, j’ai des contacts réguliers avec des habitants, je ne peux être d’accord avec l’image qu’on en donne dans ce livre. Je suis désolée si c’est le seul ressenti qu’à pu avoir l’auteur ou ses proches sur ce pays qui a tellement plus à offrir.

Esperanza dira à un moment « Impression étrange : j’ai la sensation de le connaître depuis longtemps », elle parlait d’un lieu qu’elle visitait depuis la première fois, c’est que ce j’ai ressenti en posant le pied ma première fois en Corée.

Après cela, si j’occulte toute cette partie sur le pays du matin calme, en étant objective, le récit est cohérent, agréable à lire. On ne s’ennuie pas, on s’amuse même avec les pensées farfelues d’Esperanza sur la vie et ses questions. Je vous le recommande pour une belle leçon de vie, avoir de l’espoir et vous rappelez qu’importe votre âge les rêves sont toujours là pour s’exhausser.

PS : Je remercie l’auteur pour m’avoir fait découvrir son oeuvre.

Aurevy

Publié par Aurevy

Contact mail : petitnuagedaurevy@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :