Errances d’un Pantouflard de Jean Benjamin Jouteur

xcover-5282

« Vers la fin des années 70. Réformé après deux mois d’un service militaire passé à jouer l’asocial dans un hôpital des armées, Yohann, 19 ans, largue tout. C’est-à-dire pas grand-chose. Sans but précis, avec la simple ambition de ne rien faire de sa vie, si ce n’est la volonté de conjuguer à tous les temps le verbe liberté, il prend la route. Esprit rebelle mais plus inadapté à la société que réellement contestataire, il va cheminer au hasard de ses rencontres. Tout à tour motard, communard, routard, zonard, parfois presque clochard, il empruntera des voies marginales dont jamais pourtant il ne vivra pleinement les étapes. Observateur émule de Kerouac, souvent amoureux, de temps à autres affamé, occasionnellement défoncé, Yohann est un vagabond pantouflard qui tente simplement de découvrir qui il est, égaré dans une France se heurtant au point final d’une décennie d’insouciance »

Qui est Jean Benjamin Jouteur ? Après une courte carrière de conseiller juridique en entreprise, je me tourne vers le théâtre participatif. Concepteur et animateur d’outils interactifs de prévention depuis le début des années 90, je suis aujourd’hui consultant-intervenant spécialisé dans la prévention. Diplômé d’État en techniques d’animation théâtrale, comédien, je suis également thérapeute familial, psychosociologue, certifié en psychologie générale et de l’adolescent.
Utilisant théâtre et jeu de rôles comme outils de formation, d’échanges, de relation d’aides et de prévention, mes outils reposent sur l’écoute, le dialogue, mais aussi sur l’utilisation artistique du fait divers et de l’imaginaire.

Amazon

Ce livre a été très intéressant à lire, une biographie romancée appréciée, elle s’est déroulé dans la jeunesse de mes parents, j’ai retrouvé dans le texte des choses qu’ils m’ont racontées. On suit les aventures de Yohann 19 ans à peine, qui patauge déjà dans la vie. Entre ruptures amoureuses, indécision quant à son avenir professionnel, il se balade sous les vers de Jacques Brel. Il a un talent certain pour se retrouver dans des situations incongrues sans qu’il sache comment s’en sortir. On s’attache vite à ce bonhomme qui garde ses émotions pour lui, fume de l’herbe et cherche un moyen de s’échapper de son ennui.

L’évolution de son amitié avec Kiss est touchante, comme toutes vraies amitiés il y a des hauts et des bas mais reste là l’un pour l’autre avec un soutien indélébile. On comprend aussi que l’époque n’est pas la même, il y a des choses qu’ils font qu’on ne peut plus faire de nos jours, les téléphones portables par contre l’auraient bien aidé ! Yohann va vivre énormément d’occasions manqués tout au long de ces quelques mois où nous vivons avec lui, est ce par lâcheté ? pour tout autre raison ? Je ne sais pas, peut-être intérieurement savait-il que ce n’était pas une bonne idée. J’ai eu beaucoup de mal à m’adapter aux Combes, l’ambiance, l’attitude, je me dis que ce n’est peut être pas ma génération.

L’écriture de ce livre est fluide, j’aurais aimé avoir plus d’infos sur la vie de Yohann d’après, peut être une prochaine fois.

Ps : merci pour le service presse

Aurevy

Publié par Aurevy

Contact mail : petitnuagedaurevy@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :