L’institut des profs dépressif de Louis Auguste

xcover-4857

« Une légende de l’éducation nationale affirme qu’il existerait un lieu tenu secret dans lequel les professeurs fatigués ou dépressifs peuvent se ressourcer. Mythe ou réalité ? Et quels sont les profils de ces enseignants en rupture de cours ? Vrais malades ou simulateurs ? Suivez le guide qui débarque à L’institut un soir d’octobre. »

amazon

Un humour assez noir, brute de décoffrage pour mon plus grand plaisir. Je l’ai lu en une journée difficile de s’en détacher. On est plongé dans cet univers dépressif avec cynisme sans savoir ce qui est vrai ou faux. L’humour cynique dépeint l’Education nationale comme une grande mafia, avec ses trafiques, ses fêtes clandestines et des indics qui fournissent les résidents. On est sur un déridage intensive de l’image du professeur barbant.

Une quête de vérité, de justice est présente dans cet ouvrage, connaître les autres, chercher des réponses qui pourrait les aider eux-même. Des amitiés un peu particulières se créaient dans ce chaos. On ne s’ennuie pas avec ce livre, on peut même être surpris plusieurs fois.

J’aurais aimé qu’on en sache plus sur Paul, comment a-t’il peut en arriver là, on en apprend tellement sur les autres mais pas sur lui à part son rêve de voyage. L’auteur a réussi à créer un monde un peu loufoque sans plomber son écrit avec lourdeur et noirceur. J’ai réussi a rire sur plusieurs passages. Je recommande ce livre !

Ps : Merci à l’auteur pour ce service presse

Aurevy

Publié par Aurevy

Contact mail : petitnuagedaurevy@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :